Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

http://www.akkusmarkt.com

  • Batterie Samsung AA-PL1VC6B www.magasinbatterie.com

    Adobe a également déclaré que la mise à jour vise à corriger certains bugs qui ont affecté les versions précédentes. Par exemple, la mise à jour résout également les problèmes de compatibilité avec le dernier OS de bureau d’Apple, macOS Sierra 10.12 – Adobe recommande aux utilisateurs ayant un abonnement Creative Cloud de mettre à jour leur logiciel Lightroom avant la mise à jour de leur système d’exploitation. Une mise à jour mineure de Smart Preview donne également aux utilisateurs de Lightroom un petit coup de boost.Avec les fichiers RAW qui fonctionnent actuellement sur de nombreux smartphones, la dernière mise à jour permet aux utilisateurs de bureau de sélectionner et synchroniser des fichiers à leur appareil mobile avec une méthode simplifiée de glisser-déposer. Faire glisser des photos à la collection Toutes les photos synchronisées » va automatiquement synchroniser ces images.Google avait beaucoup de choses à annoncer dans le domaine de la réalité virtuelle lors de son événement de presse à San Francisco ce mardi. Le géant de la recherche en a profité pour dévoiler un casque de réalité virtuelle mobile, remplaçant l’obsolète Google Cardboard. Ce dernier est nommé Daydream View, et il est un casque vendu 80 dollars, qui repose sur un smartphone compatible et une télécommande à détection de mouvement pour proposer des films, des applications et des jeux en VR.

    Mais, ce n’est pas la seule initiative dans le secteur de la VR que la firme a dans ses cartons. En effet, le Project Tango est un autre effort, qui va prendre forme par la Phab 2 Pro de Lenovo en novembre au prix de 500 dollars.Pour rappel, le Project Tango de Google est une lentille capable de détecter la profondeur de champ, et qui peut être incluse dans de multiples périphériques comme des smartphones ou des tablettes. Ainsi, grâce à cette technologie il est possible de mapper un environnement du monde réel en plusieurs dimensions. C’est une aubaine pour les applications de réalité virtuelle.Lenovo se prépare à lancer le smartphone pour le Project TangoLenovo se prépare à lancer le smartphone pour le Project Tango Un projet depuis 2014Si jusqu’ici la technologie Tango était jusqu’ici réservée aux laboratoires de Google depuis 2014, le smartphone Phab 2 Pro de Lenovo sera le premier dispositif à offrir cette technologie aux consommateurs. Avec son écran de 6,4 pouces, il rentre clairement dans le secteur de la phablette. Mais, les premiers retours ont plutôt été élogieux concernant sa finesse et sa légèreté. Lenovo a déclaré que ses capteurs Tango sont extrêmement précis, offrant ainsi une excellente expérience utilisateur.

    Nul doute que Google espère stimuler l’adoption parmi les développeurs, et va introduire de nouveaux outils qui aideront ces derniers à capturer par exemple les intérieurs des bâtiments grâce à la technologie Tango. À cette fin, Google a mis en place un incubateur pour accélérer l’avancement des applications autour du projet Tango. De plus, si le Phab 2 Pro n’est peut-être pas encore lancé, les efforts pour établir un écosystème complet autour du Project Tango sont déjà en cours. Qualcomm est très intéressé par le sujet.La première incursion de Sony dans la réalité virtuelle (VR) approche. Le PlayStation VR sera disponible dans les boutiques à partir du 13 octobre pour 400 euros, ou 500 euros si vous optez pour le package complet contenant le casque VR avec une caméra et des contrôleurs de mouvement.Cependant, et dans le cas où vous ne le savez pas, ce prix ne comprend pas le coût d’une console PlayStation 4. En soi, la concurrence opte pour le même modèle économique, puisqu’à ce jour le Oculus Rift qui coûte 700 euros, et le HTC Vive qui coûte 950 euros ne comprennent pas le prix d’un jeu de gamer. Peu importe l’option choisie, le PlayStation VR est moins cher que la concurrence — en supposant que vous voulez un périphérique de réalité virtuelle plus puissant qu’un smartphone qui peut être glissé devant votre visage.

    Mais, le PlayStation VR est-il bon ? Les premières critiques suggèrent qu’il l’est. En fait, certains membres de la presse rapportent qu’il pourrait être le meilleur périphérique de VR lancé à ce jour.Le meilleur périphérique de VR lancé à ce jour ? Les experts le pensentLe meilleur périphérique de VR lancé à ce jour ? Les experts le pensent Parfaitement adapté avec un tas de jeux »Techniquement, le Oculus Rift et le HTC Vive pourraient avoir de meilleurs composants. Mais, le PlayStation VR est parfaitement adapté avec un tas de jeux de grande qualité qui seront disponibles au lancement, tout en étant un casque confortable, et ayant des spécifications qui sont assez bonnes pour un grand nombre d’entre nous.BlackBerry peut avoir annoncé qu’elle n’allait plus concevoir ses propres smartphones, mais cela ne signifie pas que l’emblématique clavier de BlackBerry est mort. En fait, selon le PDG John Chen, BlackBerry va commercialiser un smartphone avec un clavier QWERTY physique dans un proche avenir.

    Il est possible que le clavier ne soit pas exactement le même que le clavier QWERTY que nous connaissons et aimons de BlackBerry, puisque l’entreprise ne développe plus son propre matériel, et qu’elle fait appelle à des sociétés tierces pour le faire. Il sera intéressant de voir si les téléphones de la société conservent ce style BlackBerry.Nous ne savons pas encore quand BlackBerry sortira un nouveau smartphone avec un clavier physique, mais cela peut prendre plusieurs mois.C’est certainement la fin d’une époque pour BlackBerry. La société a été, à un moment donné, le roi de l’industrie du téléphone. Mais après le lancement du smartphone, les consommateurs ont commencé par opter pour des smartphones Android ou iOS (iPhone) plutôt qu’un téléphone BlackBerry.Cependant, BlackBerry a toujours envisagé de rester la tête hors de l’eau, et a sorti un téléphone qu’elle n’a pas conçu dans ses propres labos. Le smartphone DTEK50 a été commercialisé en partenariat avec TCL Communications en juillet dernier. Si le smartphone a des spécifications décentes, il est quelque peu méconnaissable pour un terminal BlackBerry.

    Il est également important de noter que BlackBerry continuera de construire des produits dans d’autres segments — comme en matière de cybersécurité et de logiciels.Facebook a annoncé le lancement de Messenger Lite, une version allégée » de sa célèbre application Messenger pour les smartphones Android.Dans un article de blog sur son site, Facebook rapporte que Messenger Lite a été créé pour permettre aux gens de partout dans le monde de rester connectés ». Vous l’aurez donc compris, le géant des réseaux sociaux souhaite connecter davantage de monde, dans le but que ces derniers soient certes connectés, mais qu’ils utilisent également sa plate-forme et pas une autre. Si plus tôt dans l’année Facebook a annoncé que Messenger a plus de 1 milliard d’utilisateurs actifs dans le monde, il est clair que le réseau social est déterminé à poursuivre sa croissance dans les pays en développement.

    L’application simplifiée offre toutes les fonctionnalités de base de l’application Messenger, permettant aux utilisateurs d’envoyer des messages, des photos, des liens et des autocollants à quelqu’un d’autre en utilisant Messenger On ne sait pas pour l’instant quelles sont les caractéristiques que les utilisateurs de Messenger Lite ne vont pas avoir, mais en laissant Messenger à ces fonctions de base, Facebook est capable de maintenir l’application sous la barre des 10 Mo — 95 % plus légère que la version complète de l’application. Cela permet à l’application d’être installée assez rapidement, et de démarrer plus vite ». De plus, elle est moins sujette à la consommation excessive de données. Néanmoins, si vous pouvez actuellement passer des appels sortants sur la version standard de Messenger, vous ne serez pas en mesure de faire la même chose dans la version Lite.Tout comme l’application Facebook Lite qui a été publiée l’an dernier, l’idée derrière cela est qu’elle soit idéale pour les utilisateurs dans les marchés émergents où il y a une prévalence de smartphones Android d’entrée de gamme, et des connexions Internet assez lentes.

  • Akku Acer Aspire 5942 www.akkukaufen.com

    Videospielenthusiasten, die sich vom Preis der Konsole und dem hohen Speicherplatzbedarf der Spiele nicht abschrecken lassen, erhalten mit der Xbox One X ein sehr hochwertiges und technisch stimmiges Gesamtpaket. Ob die Microsoft-Konsole allerdings gegenüber Sonys PS4 Pro im Endeffekt die Nase vorn hat und die höheren Anschaffungskosten rechtfertigt, hängt in erster Linie von den persönlichen Präferenzen des Nutzers ab. Wer auf Sonys Exklusivtitel wert legt, ist hier ohnehin falsch, und die grafischen Unterschiede bei Spielen, die auf beiden Konsolen verfügbar sind, sollten in sehr vielen Fällen derartig gering ausfallen, dass nur Experten diese bei direkter Bild-Gegenüberstellung ausmachen können. Für aktuelle und kommende Microsoft-Exklusivtitel bietet die Xbox One X aber zweifelsfrei eine eindrucksvolle Hardware-Plattform.

    Bleibt abschließend der Blick auf die aktuelle Verfügbarkeitssituation der Xbox One X. Zum heutigen Marktstart stellt sich diese nämlich aus Verbrauchersicht durchwachsen dar. Microsoft wollte bei der Produktion der teueren Komponenten offenbar das finanzielle Risiko so gering wie möglich halten und hat daher eine relativ limitierte Stückzahl der neuen Konsole auf den Markt geworfen. Resultat ist dank durchaus reger Nachfrage zum Launch, dass die Xbox One X bei vielen Online-Shops in Deutschland nicht ab Lager lieferbar ist, und auch in Ladengeschäften ist das Gerät wohl vielerorts vergriffen. Wenige Wochen nachdem erste Testberichte zu Googles neuem Flaggschiff-Smartphone Pixel 2 XL erschienen waren und die ersten Privatanwender das Gerät in eigenen Händen halten konnten, entfachte sich eine Kontroverse rund um Qualität und Farbdarstellung des POLED-Display des Premiumgeräts. Google versuchte zunächst kritische Stimmen unter anderem durch die Beschreibung von OLED-Eigenheiten und der Fokussierung auf möglichst natürliche Farbdarstellung etwas zu entkräften, hat nun aber ein Software-Update für die Pixel 2 Reihe bereitgestellt, das auch einige Änderungen speziell mit Bezug auf die Kritikpunkte vornimmt.

    Mit dem November-Update für das Pixel 2 und Pixel 2 XL liefert Google ein zusätzliches drittes Farbprofil für das jeweilige Display aus. Nutzer können somit nun auf beiden Geräten zwischen einer natürlicheren sowie gleich zwei kräftigeren Farbstufen wählen. Wie Android Central mitteilt, darf von der intensivsten Stufe („saturated“) jedoch keine so markante Farbdarstellung wie sie etwa das AMOLED-Display des Samsung Galaxy Note 8 aufweist, erwartet werden.
    Über die neuen Farbprofile hinaus hat Google mit dem Update außerdem Schritte eingeleitet, die die Chance darauf minimieren sollen, dass ein ebenfalls von einigen Nutzern berichteter Burn-in-Effekt beim Display des Pixel 2 XL auftritt. So hat das Unternehmen beispielsiweise die maximale Helligkeit des Displays bei Standardeinstellungen etwas zurückgefahren und die On-Screen-Navigantionstasten werden nach einer gewissen Zeit der Inaktivität automatisch ausgeblendet.
    Das November-Update für die Pixel 2 Modelle beinhaltet des Weiteren einige Fehlerkorrekturen und Sicherheitspatches sowie einen Fix für ein Problem, das bei einigen Pixel 2 Exemplaren zu einem merkwürdigen, leisen Klickgeräusch führen konnte.
    Bereits im Dezember will Google das nächste Update für die Pixel 2 Reihe ausliefern, das dann weitere Verbesserungen beinhalten soll. Nähere Details hierzu nennt das Unternehmen zwar nicht, aber unter anderem dürfte Android 8.1 Teil der Aktualisierung sein, das derzeit bereits auf Nexus- und Pixel-Geräten als Beta-Version von Entwicklern und experimentierfreudigen Anwendern getestet werden kann.
    Nicht eindeutig so kumminiziert, aber zweifellos im Zusammenhang mit der Display-Kontroverse und damit einhergehenden Gerüchten um Qualitätsmängel stehend, hat Google jüngst im Übrigen weltweit die offizielle Herstellergarantie der Pixel 2 Reihe von einem auf zwei Jahre erweitert.

    Das Unternehmen DisplayMate hat einen Test des OLED-Displays von Apples brandneuem iPhone X veröffentlicht und dieses darin als das beste derzeit auf dem Markt erhältliche Smartphone-Display bezeichnet.
    DisplayMate ist spezialisiert darauf, professionelle Software zur Display-Kalibrierung zu entwickeln, stellt aber immer wieder auch mal gerne einen detaillierten Bildschirm-Testbericht eines gerade populären Geräts ins Netz.
    Apple konnte zwar schon in den vergangenen Jahren mehrfach sehr gute Bewertungen von DisplayMate für seine Displays einheimsen, gerade im Smartphone-Segment übertrumpfte jedoch zuletzt der Erzrivale Samsung das kalifornische Unternehmen mit seinen AMOLED-Panels mehrfach. Mit dem Display des iPhone X gelingt es nun Apple aber, Samsung beim Test von DisplayMate zu übertrumpfen - und das ironischer Weise mit einem OLED-Panel, das von Samsung produziert wird.

    Besonders relevante Erkenntnisse, die sich aus dem DisplayMate-Test gewinnen lassen, sind etwa, dass das Display des iPhone X das bislang beste und farbakkurateste Smartphone-Display sei, welches die Experten je unter die Lupe genommen habe, oder, dass es den bisher höchsten unter OLED-Smartphones gemessenen Helligkeitwert von 634 nits erreiche. Zum Vergleich: Das Samsung Galaxy Note 8 kann laut DisplayMate bei Verwendung von automatischer Helligkeitsregulierung mit maximal 560 nits strahlen.
    Ebenfalls erfreulich für Käufer oder künftige Besitzer des neuen Apple-Smartphones zu lesen dürfte sein, dass das Display offenbar sehr hohe Blickwinkelstabilität aufweist und laut DisplayMate nur wenig reflektiert. In Summe ergibt das einen Smartphone-Bildschirm, der sich auch bei sehr hellem Umgebungslicht noch gut ablesen beziehungsweise bedienen nutzen lassen soll.
    Für DisplayMate ist das Display des iPhone X gerade aufgrund von Apples präziser Farbkalibrierung so herausragend, in dem Test wird aber auch an Samsung ein Sonderlob für die hohe Qualität des OLED-Panels ausgesprochen.
    Intel hat heute Gerüchte bestätigt und für Anfang 2018 leistungsstarke Prozessoren mit integrierter AMD-GPU angekündigt. Die Chips werden zur kommenden H-Serie der bereits von Intel auf dem Markt eingeführten 8. Core Generation gehören und für flache, aber leistungsfähige Premium- respektive Gaming-Notebooks ausgelegt sein.

    Intel und AMD arbeiten tatsächlich an einem gemeinsamen Prozessor-Design. Nach entsprechenden Gerüchten in den vergangenen Monaten hat Intel dies nun heute offiziell bestätigt. Der 2018 erscheinende Chip wird Intel CPU-Kerne der 8. Core Prozessor Generation mit einer noch nicht näher spezifizierten Radeon-Grafikeinheit kombinieren und speziell auf den Premium-/Gaming-Laptop-Markt abzielen.
    Aufgrund der gegenwärtig erhältlichen Informationen zu der neuen Prozessorreihe ist schon einmal klar, dass die Kooperation zwischen Intel und AMD auf diesem Feld insbesondere für Nvidia Gefahr bedeutet. Mit seinen GeForce GTX Grafiklösungen dominiert Nvidia das Marktsegment für Gaming- oder andere leistungsfähige Notebooks mit dedizierter Grafikkarte seit einigen Jahren mangels nur wenigen erstzunehmenden Konkurrenzangeboten und einem üppigen Portfolio inklusive hohem Marketingbudget nach belieben. Sofern der kommende Intel-Chip ein Erfolg bei Kunden werden sollte, könnte AMD also eventuell über diesen Umweg nennenswerte Marktanteile von Nvidia erobern.

    Die Kooperation zwischen den beiden altgedienten Prozessorschmieden ist, so unwahrscheinlich sie auf den ersten Blick auch wirken mag, aufgrund der aktuellen Marktsituation sowie technologischen Entwicklungen der letzten Jahre absolut nachvollziehbar. AMDs Beweggründe liegen wie angegeben auf der Hand und Intel brauchte seinerseits ganz offensichtlich eine neue GPU-Lösung, die anstelle der eigenen nicht länger konkurrenzfähigen integrierten Grafikeinheit vom Typ Iris Pro treten konnte. (Anmerkung: Seit der 7. Core Prozessor Generation alias „Kaby Lake“ vertreibt Intel keine Prozessoren mit Iris Pro iGPU mehr.)
    Die neuen Partner halten derzeit noch einige technische Details zurück, doch bekannt ist schon mal, dass die offenbar durchaus leistungsfähige AMD-GPU nicht etwa direkt in das CPU-Paket von Intel integriert wird, sondern vielmehr Prozessor, Grafikchip plus dedizierter Video-RAM gemeinsam auf einer speziellen Schicht Platz finden, die Intel als Embedded Multi-Die Interconnected Bridge bezeichnet. Diese Bridge erlaubt es laut Intel beispielsweise erst, Daten zwischen Prozessor, GPU und VRAM besonders effizient hin und her zu schicken sowie das Energie-Management und die Performance für alle Komponenten bestmöglich zu regulieren. Als Speicherchips sollen sehr schnelle und platzsparende HBM2-Module verbaut werden.
    Die Verwendung von HBM2-Speicher lässt die Vermutung zu, dass es sich bei der verwendeten AMD-GPU um einen Grafikchip auf Basis der Vega-Architektur handeln könnte. Aktuelle AMD-Radeon-Grafikkarten für Desktop-PCs nutzen ebenfalls diesen Speichertyp. Doch von offizieller Seite wurde das nicht bestätigt. AMD gab diesbezüglich ledichlich zu Protokoll, die Grafiklösung sei eine Sonderanfertigung speziell für Intel, deren 3D-Leistung für moderne PC-Spiele und andere anspruchsvolle Programme ausreichen werde.

  • Batterie SONY VGP-BPS21/S www.magasinbatterie.com

    La fuite ajoute que la nouvelle Nexus 7 pourrait avoir un appareil photo de 13 mégapixels et 64 Go de stockage interne. Néanmoins, comme on en a l’habitude avec les dispositifs Nexus, il peu probable d’avoir un port micro SD capable de faire grimper la quantité stockage.L’information est basée sur un modèle de pré-production, de sorte qu’il pourrait encore changer avant son lancement. Mais, avec une tablette attendue avant la fin de l’année, il est peu probable que cela va changer.Si la fuite est exacte et le prix est raisonnable, alors la nouvelle Nexus 7 pourrait se révéler une tablette Android convaincante. Mais, étant donné que Google semble laisser tomber le nom Nexus, il est plus probable que la firme de Mountain View lance la Pixel 7 ou la Pixel 7P.Nous pourrions le savoir prochainement, car des spéculations affirment que Google va dévoiler les nouveaux smartphones Pixel et Pixel XL le 4 octobre, aux côtés d’autres dispositifs. Donc, si la nouvelle Nexus 7 arrive cette année, nul doute que celle-ci sera annoncée à cet événement.

    Lorsque Apple a annoncé son iPhone 7 et son Apple Watch Series 2 plus tôt cette semaine, la compagnie a mentionné que les précommandes commenceront vendredi 9 septembre, à 9 heures, heure française.Et, comme tous les ans, Apple n’a pas tardé à mettre à jour son Apple Store, où les clients peuvent d’ores et déjà commencer à précommander les deux appareils. Pour les iPhone 7 et iPhone 7 Plus, disponibles dans des coloris argent, noir, noir de jais, or et or rose, voici les différents tarifs :Comme d’habitude, les opérateurs mobiles comme Orange et SFR vont également enregistrer les précommandes. Du côté d’Orange, vous allez pouvoir acheter l’iPhone 7 à partir de 250 euros avec un forfait Jet 30 Go vous engagent 24 mois. Pour 369,90 euros, vous pourrez acheter l’iPhone 7 Plus. Le forfait quant à lui vous coûtera 54,99 euros si vous êtes déjà client Open, ou 69,99 euros par mois si ce n’est pas le cas. Du côté de chez SFR, vous pourrez avoir le mobile pour 29,99 euros (+ 8 €/mois pendant 24 mois sans frais), et opter pour un forfait avec 20 Go d’internet mobile à 79,99 euros par mois.

    Quant à la Apple Watch Series 2, celle-ci se décline en de multiples modèles. Elle est disponible à partir de 419 euros pour un boîtier en aluminium argent avec un bracelet sport blanc.L’iPhone 7 et l’Apple Watch Series 2 seront officiellement disponibles le 16 septembre, et si cette année est semblable aux années passées, ceux qui ont précommandé très tôt les dispositifs seront en mesure de venir chercher ou recevoir la livraison de leur appareil le jour du lancement.Il est toujours un peu difficile de dire exactement l’état de ces précommandes, et les stocks que la firme de Cupertino a, mais sachez que par le passé en une heure ou deux tout avait disparu !Si vous êtes encore en train de décider si vous allez précommander, voici un petit résumé de la keynote d’Apple, où la firme a annoncé ces nouveaux smartphones et montres connectées.Arrivé sur la pointe des pieds lors de son lancement initial, le mini-ordinateur de la Fondation Raspberry Pi a bien grandi, et aujourd’hui la société annonce que dix millions d’ordinateurs ont été vendus. Alors que ce dernier a fait ses débuts en 2012, pour célébrer cet exploit mémorable, la société a publié sa propre idée de ce que le bundle parfait pourrait être : le Raspberry Pi Starter Kit.

    Les amateurs seront en mesure d’acheter la petite boîte blanche qui contient un Raspberry Pi 3 Model B, une carte SD de 8 Go NOOBS (New Out Of the Box Software), une alimentation de 2,5 A, un câble HDMI de 1 mètre, une souris optique et un clavier, une copie de Adventures in Raspberry Pi, et une coque officielle. Alors que le kit est actuellement disponible en ligne exclusivement au Royaume-Uni chez les partenaires de la Fondation (element14 et RS Components), le reste du monde sera en mesure d’acheter le kit dans les prochaines semaines.Depuis la première incarnation, nous avons vu le lancement du Raspberry Pi 2 et plus récemment du Pi 3, qui a émergé au début de cette année, introduisant notamment un processeur quadricœurs. Il y a également eu des modèles encore plus abordable (est-ce 40 euros est cher pour un ordinateur ?), et notamment le Raspberry Pi Zero qui est encore plus petit et moins cher que le Pi traditionnel.

    « Quand nous avons commencé à lancer le Raspberry Pi, nous avions un objectif simple : augmenter le nombre de personnes qui souhaitent étudier l’informatique à Cambridge », a écrit Eben Upton, le fondateur de Raspberry Pi, dans un article sur le blog de la société. « En le commercialisant à bas prix, les ordinateurs ont pu se retrouver dans les mains des jeunes, nous espérions pouvoir faire revivre une partie du sentiment d’excitation à propos de l’informatique que nous avions dans les années 1980 avec nos Sinclair Spectrums, BBC Micros et Commodore 64 », poursuit-il.Et alors que l’objectif initial de Upton était seulement d’expédier dix mille unités du mini-ordinateur, nul que le Raspberry Pi a largement dépassé ses attentes. « Merci à vous, nous avons battu nos rêves les plus fous, et cela ne fait que commencer », a poursuivi Upton. « Chaque fois que vous achetez un Raspberry Pi, vous aider à financer à la fois notre travail d’ingénierie en cours et nos programmes de sensibilisation et d’éducation, Code Club et Picademy ».

    Donc continuer à acheter les Pi, les amis. Après tout, il n’y a aucune limite à ce que vous pouvez faire avec un petit ordinateur et un peu d’imagination. En effet, envisagé comme un système pour aider les élèves à apprendre à programmer, les Raspberry Pi ont été transformés en média-center à la maison, en système de domotique, ou encore prenant place de cerveaux pour les robots, et bien d’autres choses.La rumeur veut que Microsoft ajoute un PC de bureau tout-en-un à sa gamme de produits Surface. Après diverses spéculations par le passé, Mary Jo Foley de ZDNet rapporte que Microsoft va organiser un événement de lancement au mois d’octobre, où la société dévoilera un nouveau membre de la famille Surface, connu sous le nom de code « Cardinal ».Il est probable que ce soit le nouveau PC tout-en-un. En effet, s’il est également spéculé que Microsoft travaille sur un Surface Phone, il est peu probable de voir celui-ci avant l’année prochaine au plus tôt.

    L’ordinateur de bureau, quant à lui, serait un complément logique à la gamme Surface de Microsoft. La société offre actuellement des tablettes Surface 2-en-1 avec des claviers optionnels amovibles, un ordinateur portable avec un écran amovible, le Surface Book, et des ordinateurs de mur, connus sous le nom de Surface Hub, dont le prix va certainement repousser les consommateurs lambda.Une des plusieurs images du brevet de Microsoft pour un soi-disant Surface AIOUne des plusieurs images du brevet de Microsoft pour un soi-disant Surface AIO Plusieurs modèles, plusieurs taillesUn PC de bureau tout-en-un pourrait tirer parti de certaines technologies utilisées pour le Surface Hub, afin de disposer d’un produit qui comprendra un grand écran et tout le matériel dont vous avez besoin pour profiter des caractéristiques de Windows 10 : support du tactile ou d’un stylet pour profiter de Windows Ink, des microphones pour parler à Cortana, et des caméras et/ou des capteurs d’empreintes digitales pour sécuriser les connexions avec Windows Hello.

    De précédentes rumeurs suggèrent que Surface AIO (petit nom que je lui attribue) disposera d’un processeur Intel Kaby Lake. Foley prévoit quant à elle que le PC Surface sera disponible en trois tailles d’écran : 21, 24 et 27 pouces. En quelque sorte, ce dernier sera la version grand public du Surface Hub.Microsoft maintient le calme sur l’existence de ce PC Surface tout-en-un, et ne révèlera les choses que sur scène en octobre…Twitter a mis en place un tas de nouvelles fonctionnalités pour les messages directs (DM), qui le rapprochent d’une fonctionnalité offerte par les applications de messagerie traditionnelles, tel que Facebook Messenger et iMessage.Du côté des nouvelles fonctionnalités, on retrouve désormais les accusés de réception de vos messages privés Twitter. La plate-forme ajoute également un indicateur sur la saisie en cours, et les aperçus des liens Web dans les DM. Twitter indique que les changements rendront la messagerie plus « dynamique que jamais ».

    Heureusement, pour ceux d’entre vous qui souhaitent garder le silence en ce qui concerne leur activité dans les messages privés, vous pouvez désactiver les confirmations de lecture dans les paramètres « Vie privée et sécurité ». Néanmoins, sachez que lorsque vous installez la mise à jour, Twitter va immédiatement activer la fonctionnalité, alors assurez-vous de personnaliser vos paramètres avant de commencer à parler si vous ne voulez pas que les modifications soient appliquées. La confirmation de lecture sera également applicable à la messagerie de groupe, alertant ainsi les membres d’un fil de discussions lorsqu’un message a été « vu par tout le monde ». Que ce soit la confirmation de lecteur, ou l’indication sur la saisie en cours (qui vous permet de voir quand quelqu’un tape une réponse), ces deux fonctionnalités indiquent que Twitter veut rendre sa messagerie privée semblable à ce que l’on retrouve sur d’autres services. Est-ce que cela veut dire aussi que la firme a l’intention de lancer son service comme une application autonome, identique à Facebook Messenger ? Cela semble peu probable à l’heure actuelle, en particulier car Twitter est resté relativement calme en ce qui concerne le nombre d’utilisateurs utilisant les messages privés.

    Twitter a déjà libéré la messagerie des contraintes (140 caractères) qu’elle applique à son expérience de base de tweets, ce qui permet fondamentalement de vous exprimer en utilisant une quantité illimitée de caractères. Comme les tweets, les DM de Twitter vous permettent également de partager des médias riches, tels que des images, des emojis et des GIF. C’est de là que l’aperçu des liens Web devient utile. Maintenant, lorsque vous envoyez un lien Web dans un DM, un aperçu sera automatiquement créé, permettant au destinataire d’avoir une meilleure idée de ce qui l’attend lors de l’ouverture.Et oui, il faut s’y faire, les vacances pour 2016 sont terminées pour quasiment tout le monde. Que vous soyez collégien, lycéen, étudiant, ou encore professionnel, la chouette période juillet/août vient de prendre fin, laissant derrière nous plage et soleil.