Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Batterie Dell precision m6300

« Les développeurs ont désormais accès à l’intelligence proactive de Cortana à travers des actions proactives, permettant à vos applications d’effectuer des tâches en fonction du contexte de l’utilisateur en liant les actions existantes dans les liens profonds des applications et des sites Web », rapporte Microsoft.Cortana sera également ajouté à Skype, situé dans le coin supérieur droit de l’application. Lors d’une démonstration au cours de la Build 2016, Cortana a permis de réserver un hôtel dans l’application Agenda grâce au support de Cortana au sein de Skype. Ensuite, l’assistant virtuel a suggéré une visite à un ami lors d’un voyage à Dublin en se basant sur de précédentes conversations Skype.Ce service est déjà intégré dans Windows 10, permettant aux utilisateurs de se connecter à la plate-forme avec un simple visage, le globe oculaire, ou des empreintes digitales, et ainsi oublier le besoin d’un embêtant mot de passe ou un code PIN. Ceci est particulièrement utile dans les environnements professionnels où les données sont sensibles et les mots de passe ne sont pas la meilleure sécurité à utiliser. Avec la mise à niveau Windows 10 Anniversary Update, cette mesure de sécurité s’étend aux applications Windows 10 et aux sites Web qui lui offrent un support dans Microsoft Edge.

Si vous n’utilisez pas déjà Windows Hello, il suffit d’aller dans « Paramètres », « Comptes » et « Options de connexion » pour commencer. Ici, vous verrez des options pour une utilisation de votre visage ou votre iris si une caméra supportée est installée, ou votre empreinte digitale si un lecteur biométrique est installé. Dès lors que la mise à niveau sera poussée, cette information pourra être appliquée aux applications et aux sites Web supportés.Avec l’Anniversary Update, les propriétaires de la console Xbox One verront enfin Cortana entrer en scène, afin d’aider les joueurs à trouver de nouveaux jeux, et bien d’autres choses. La mise à jour apportera également un Windows Store unifié pour tous les appareils, ce qui permet aux propriétaires de la Xbox One de télécharger et installer des applications basées sur l’Unified Windows Platform (UWP).Microsoft va ainsi permettre d’offrir un support à la technologie SLI et CrossFire pour les jeux UWP, ainsi que la capacité de transformer le v-sync. Ce sont deux des fonctionnalités les plus demandées depuis que les jeux PC traditionnels ont commencé à arriver sur le Windows Store. Rise of the Tomb Raider et Gears of War Ultimate Edition sont deux exemples de jeux qui pourraient bénéficier d’un support multi-GPU.

La société a également embarqué une preview du mode Dev pour la Xbox One, qui est officiellement lancée avec la mise à niveau. Cela permet à toute console Xbox One de devenir un kit de développement. Il suffit de simplement télécharger l’application à partir du Store, et d’enregistrer la console.Nous savons déjà que mes extensions arriveront dans le nouveau navigateur Web de Windows 10, et vont se retrouver dans une boutique spéciale de Microsoft Edge, semblable à ce que Google Chrome fait.Microsoft Translator, Reddit Enhancement Suite et Mouse Gestures sont déjà pris en charge dans les builds offertes aux membres du programme Insider, mais d’autres comme AdBlock, AdBlock Plus, Amazon, Evernote, LastPass, Pinterest et Reddit sont également prévus de fournir des extensions pour le navigateur de Microsoft.

Lors de la conférence, Microsoft a publié le kit de développement de Windows 10 Anniversary, ou SDK. Il y avait un certain nombre d’éléments que Microsoft n’a pas officiellement révélé dans sa keynote initiale, tel que l’exécution des applications en arrière-plan sans avoir besoin de deux processus distincts. Les développeurs seront également autorisés à construire un écosystème basé sur leurs applications, semblable à la façon que Microsoft Edge offre à ses extensions.Le centre de notifications se déporte vers le cloud, ce qui permet aux applications d’engager les utilisateurs sur tous leurs appareils. À titre d’exemple, l’utilisateur peut rejeter une notification sur son smartphone, et celle-ci sera également rejetée sur son PC. Les développeurs pourront même voir de nouveaux outils pour le Windows Store et le Dev Center, et de nouvelles façons de connecter des appareils, de communiquer avec eux, et gérer de multiples applications et périphériques.

Voilà en gros tout ce que nous savons jusqu’à présent à propos de Windows 10 Anniversary Update. Jusqu’à ce qu’elle soit libérée cet été, il y aura sans doute plus de fuites et de rumeurs entourant ce qui va être inclus dans la future mise à jour.Êtes-vous un amateur de jeux ? Si oui, Acer peut avoir quelque chose pour vous. Acer vient de lancer le Predator Z850, un projecteur dédié au jeu, qui projette une image de 3 mètres à une résolution de 1 920 x 720 pixels ultra-wide en 24:9 avec seulement une distance de 50 cm de projection ! Il peut être rapidement et simplement installé, sans perçage ni montage complexe, grâce à un objectif positionné sur le dessus et à un pied réglable. Le hic ? Il coûte la lourde somme de 6 000 euros.Selon la compagnie, le Predator Z850 n’utilise pas de miroir. Au lieu de cela, il repose sur une lampe à diode laser de pointe qui projette des images jusqu’à 3 000 lumens. Cette lampe a une durée de vie allant jusqu’à 30 000 heures, et est capable de produire un rapport de contraste de 100 000 : 1. Il dispose également de la technologie ColorBoost 3D d’Acer, qui rehausse les performances colorimétriques en 2D comme en 3D, et la technologie Acer ColorSafe pour minimiser la dégradation de couleur que l’image soit projetée sur un mur ou un écran.

Acer précise que c’est le premier projecteur laser HD ultra-large au monde conçu pour les jeux. Il fait partie de la gamme Predator, regroupant des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables, des écrans, des tablettes et des accessoires conçus strictement pour les jeux. Cette gamme de produits est visuellement frappante, et le nouveau Predator Z850 n’est pas différent, arborant un châssis noir avec des lignes géométriques et des accents rouges. Acer a introduit sa gamme de produits Predator en 2015.Une liste de spécifications fournies par Acer montre que le nouveau projecteur a effectivement une résolution maximale de 1 920 x 1 200 pixels. Et, tandis que le rapport d’aspect 24:9 est natif, le périphérique est également en mesure de gérer du 4:3 ou du 16:9. La durée de vie de la lampe est de 20 000 heures. À noter que le projecteur dispose d’un mode ECO, qui prolonge la durée de vie de la lampe, et réduit la projection lumineuse à 2 400 lumens.Concernant la connectique, le projecteur a en entrée du RVB analogique, une connexion vidéo composite, un port HDMI, un port HDMI/MHL, une prise audio pour PC, une prise RCA stéréo, une prise microphone, et un port USB Type-A. En sortie, vous allez disposer d’une prise RGB analogique et une prise audio pour PC. Il y a même un port Ethernet pour le réseau, un port USB (mini-B) et un port RS232 (D-Sub) pour l’interface de commande, et un haut-parleur intégré de 10 watts.http://www.batterie-tech.com

Pour ceux qui ont encore de l’argent à dépenser, Acer fournit un kit sans fil HD en option. Cela permet un flux en 1080p sans fil et sans perte, de sorte que les utilisateurs peuvent projeter du contenu sans le tracas des fils gênants et disgracieux.Le Predator Z850 sera disponible dans le courant du mois d’avril, au prix de 5 999 euros. Ce sera donc un achat où il faudra réfléchir avant de passer à la caisse…Besoin d’un peu de jus pour votre Apple Watch ? Ou peut-être voulez-vous un peu plus de mémoire ? Bientôt, vous pourriez être en mesure d’obtenir ce dont vous avez besoin, simplement en échangeant le bracelet de la montre.L’Apple Watch dispose d’un petit port caché sous le bracelet, qui sert de « port de diagnostic ». Apple a uniquement utilisé ce port pour la vérification des problématiques sur l’appareil, mais il peut également être utilisé pour le transfert de données et même pour charger la montre connectée. Un nouveau brevet indique que les futures versions de l’Apple Watch peuvent en effet utiliser ce port pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires.Le brevet intitulé « modular functional band links for wearable devices », découvert par Apple Insider, suggère qu’Apple lui-même pourrait offrir différents « bracelets intelligents » pour l’Apple Watch par le port diagnostic. Ces bracelets pourraient embarquer des batteries supplémentaires, des caractéristiques liées à votre activité physique, tels que des capteurs de pression artérielle, et même des processeurs supplémentaires pour accélérer le dispositif.

Les bracelets intelligents pour les smartwatches pourraient servir à plusieurs fins. Comme indiqué dans le brevet d’Apple, ils pourraient étendre les fonctionnalités d’un dispositif déjà fonctionnel. Cependant, ils pourraient aussi inclure des parties intégrantes de la montre. Par exemple, au lieu d’avoir une batterie à l’intérieur du châssis de la montre, la batterie pourrait être située à l’intérieur du bracelet, permettant au fabricant de rendre le dispositif plus mince. L’une des principales critiques pour les smartwatches est qu’elles sont trop épaisses par rapport à leurs homologues analogiques.Les bracelets intelligents pourraient également vous donner plus de chance de personnaliser votre appareil. Dans le cas de l’Apple Watch, vous pourriez échanger le bracelet pour répondre à vos besoins en fonction de l’utilisation que vous en faites. Si vous allez à une séance d’entraînement, l’idée serait de prendre le bracelet capable de prendre votre pression artérielle, mais pour le reste de la journée, vous pouvez inclure un bracelet avec une batterie supplémentaire pour prolonger l’autonomie de la montre.Tout le monde sait que les écrans flexibles pour les smartphones sont sur le point d’être la prochaine grande caractéristique des futurs flagships. Cependant, ils n’ont toujours pas fait une apparition sur le marché du grand public, en dépit d’avoir fait tourner les têtes en 2011 à divers salons sur la planète. Néanmoins, à cette époque, il n’y avait rien de plus que des rumeurs sur leur lancement, ce qui a été à peine suffisant pour convaincre les consommateurs que la technologie était prête à entrer en production.

Mais en 2016, il y a déjà eu des preuves d’une production de masse. Pourtant, aucun produit n’a encore été poussé au grand public. Mais, selon une récente publication relayée par ETNews, tout cela pourrait changer l’année prochaine.Le dispositif actuellement en test va être une tablette de 7 pouces une fois dépliée, qui va devenir un smartphone de 5 pouces une fois les bords repliés. Si de tels dispositifs ont déjà existé par le passé, mais le résultat était très maladroit. En effet, les utilisateurs avaient deux écrans distincts, qui pouvaient être conjointement pliés pour afficher qu’un seul écran. Dépliée, une bande de métal sépare les deux écrans, offrant une expérience visuelle plutôt désagréable. Parmi les modèles commercialisés, on peut citer la Kyocera Echo ou la Sony Tablet P de Sony.La source indique également qu’un prototype est déjà terminé. Samsung aurait des plans pour produire en masse l’écran pliable à la fin de cette année, et le commercialiser l’année prochaine.Samsung Electronics et Samsung Display, la division responsable de la production et le développement des écrans de Samsung, auraient établi un partenariat avec les entreprises nationales et étrangères pour développer l’appareil.

Même compte tenu de l’incertitude qui entoure les informations fournies par une source anonyme, il y a encore des raisons de croire que ces écrans peuvent être commercialisés l’année prochaine. Le plus évident de tous est que Samsung a davantage investi dans des installations de production d’écrans OLED flexibles. Et, LG a exprimé son désir de lancer ses propres écrans flexibles sur le marché en 2017. Nul doute que Samsung ne veut pas subir la concurrence.L’industrie de la technologie mobile est arrivée à un seuil où les fabricants optent pour des résolutions 1080p. À ce jour, seule une sélection limitée de smartphones disposent d’un écran Quad HD, et encore moins ciblent le 4K. Alors que l’industrie du smartphone connaît quelques ralentissements dans les ventes, on peut supposer que les écrans pliables offriront aux consommateurs une raison suffisante pour aller de l’avant et faire des achats.Avec une épaisseur de 6,9 mm, vous seriez pardonné de penser qu’Apple est allé aussi loin que possible dans le fait d’amincir son flagship, l’iPhone 6, mais apparemment non selon les dernières rumeurs entourant son futur smartphone phare, l’iPhone 7.Apple a même légèrement augmenté l’épaisseur du châssis avec son iPhone 6S, passant celle-ci à une très respectable épaisseur de 7,1 mm. Mais, des sources de l’industrie évoquant le sujet à ETNews, et relayées par Apple Insider affirment que le rétrécissement du châssis de l’iPhone 7 est l’une des principales priorités de l’entreprise.

Néanmoins, bien que cela puisse être bénéfique, la principale crainte en ce qui concerne l’amincissement de l’épaisseur d’un smartphone est la capacité de la batterie qui s’en voit diminuée. Mais, toujours selon ces mêmes sources, l’iPhone 7 va embarquer une batterie d’une meilleure capacité.Comment est-ce possible vous dîtes-vous ? Le raisonnement fourni est l’utilisation d’une nouvelle technologie « fan out packaging », qui permet de réduire la taille et l’espace qu’occupent les composants. ETNews prétend qu’aucun autre fabricant de smartphones n’a utilisé cette technologie jusqu’ici. C’est très bien, mais pourquoi ne pas garder l’épaisseur actuelle, qui est plus que raisonnable, et augmenter davantage l’autonomie d’un iPhone qui souffre de quelques lacunes sur ce secteur ?ETNews précise également que le développement va même améliorer la force du signal, en rendant certaines puces plus puissantes et efficaces.

Les commentaires sont fermés.