Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Batterie Dell precision m6300

    « Les développeurs ont désormais accès à l’intelligence proactive de Cortana à travers des actions proactives, permettant à vos applications d’effectuer des tâches en fonction du contexte de l’utilisateur en liant les actions existantes dans les liens profonds des applications et des sites Web », rapporte Microsoft.Cortana sera également ajouté à Skype, situé dans le coin supérieur droit de l’application. Lors d’une démonstration au cours de la Build 2016, Cortana a permis de réserver un hôtel dans l’application Agenda grâce au support de Cortana au sein de Skype. Ensuite, l’assistant virtuel a suggéré une visite à un ami lors d’un voyage à Dublin en se basant sur de précédentes conversations Skype.Ce service est déjà intégré dans Windows 10, permettant aux utilisateurs de se connecter à la plate-forme avec un simple visage, le globe oculaire, ou des empreintes digitales, et ainsi oublier le besoin d’un embêtant mot de passe ou un code PIN. Ceci est particulièrement utile dans les environnements professionnels où les données sont sensibles et les mots de passe ne sont pas la meilleure sécurité à utiliser. Avec la mise à niveau Windows 10 Anniversary Update, cette mesure de sécurité s’étend aux applications Windows 10 et aux sites Web qui lui offrent un support dans Microsoft Edge.

    Si vous n’utilisez pas déjà Windows Hello, il suffit d’aller dans « Paramètres », « Comptes » et « Options de connexion » pour commencer. Ici, vous verrez des options pour une utilisation de votre visage ou votre iris si une caméra supportée est installée, ou votre empreinte digitale si un lecteur biométrique est installé. Dès lors que la mise à niveau sera poussée, cette information pourra être appliquée aux applications et aux sites Web supportés.Avec l’Anniversary Update, les propriétaires de la console Xbox One verront enfin Cortana entrer en scène, afin d’aider les joueurs à trouver de nouveaux jeux, et bien d’autres choses. La mise à jour apportera également un Windows Store unifié pour tous les appareils, ce qui permet aux propriétaires de la Xbox One de télécharger et installer des applications basées sur l’Unified Windows Platform (UWP).Microsoft va ainsi permettre d’offrir un support à la technologie SLI et CrossFire pour les jeux UWP, ainsi que la capacité de transformer le v-sync. Ce sont deux des fonctionnalités les plus demandées depuis que les jeux PC traditionnels ont commencé à arriver sur le Windows Store. Rise of the Tomb Raider et Gears of War Ultimate Edition sont deux exemples de jeux qui pourraient bénéficier d’un support multi-GPU.

    La société a également embarqué une preview du mode Dev pour la Xbox One, qui est officiellement lancée avec la mise à niveau. Cela permet à toute console Xbox One de devenir un kit de développement. Il suffit de simplement télécharger l’application à partir du Store, et d’enregistrer la console.Nous savons déjà que mes extensions arriveront dans le nouveau navigateur Web de Windows 10, et vont se retrouver dans une boutique spéciale de Microsoft Edge, semblable à ce que Google Chrome fait.Microsoft Translator, Reddit Enhancement Suite et Mouse Gestures sont déjà pris en charge dans les builds offertes aux membres du programme Insider, mais d’autres comme AdBlock, AdBlock Plus, Amazon, Evernote, LastPass, Pinterest et Reddit sont également prévus de fournir des extensions pour le navigateur de Microsoft.

    Lors de la conférence, Microsoft a publié le kit de développement de Windows 10 Anniversary, ou SDK. Il y avait un certain nombre d’éléments que Microsoft n’a pas officiellement révélé dans sa keynote initiale, tel que l’exécution des applications en arrière-plan sans avoir besoin de deux processus distincts. Les développeurs seront également autorisés à construire un écosystème basé sur leurs applications, semblable à la façon que Microsoft Edge offre à ses extensions.Le centre de notifications se déporte vers le cloud, ce qui permet aux applications d’engager les utilisateurs sur tous leurs appareils. À titre d’exemple, l’utilisateur peut rejeter une notification sur son smartphone, et celle-ci sera également rejetée sur son PC. Les développeurs pourront même voir de nouveaux outils pour le Windows Store et le Dev Center, et de nouvelles façons de connecter des appareils, de communiquer avec eux, et gérer de multiples applications et périphériques.

    Voilà en gros tout ce que nous savons jusqu’à présent à propos de Windows 10 Anniversary Update. Jusqu’à ce qu’elle soit libérée cet été, il y aura sans doute plus de fuites et de rumeurs entourant ce qui va être inclus dans la future mise à jour.Êtes-vous un amateur de jeux ? Si oui, Acer peut avoir quelque chose pour vous. Acer vient de lancer le Predator Z850, un projecteur dédié au jeu, qui projette une image de 3 mètres à une résolution de 1 920 x 720 pixels ultra-wide en 24:9 avec seulement une distance de 50 cm de projection ! Il peut être rapidement et simplement installé, sans perçage ni montage complexe, grâce à un objectif positionné sur le dessus et à un pied réglable. Le hic ? Il coûte la lourde somme de 6 000 euros.Selon la compagnie, le Predator Z850 n’utilise pas de miroir. Au lieu de cela, il repose sur une lampe à diode laser de pointe qui projette des images jusqu’à 3 000 lumens. Cette lampe a une durée de vie allant jusqu’à 30 000 heures, et est capable de produire un rapport de contraste de 100 000 : 1. Il dispose également de la technologie ColorBoost 3D d’Acer, qui rehausse les performances colorimétriques en 2D comme en 3D, et la technologie Acer ColorSafe pour minimiser la dégradation de couleur que l’image soit projetée sur un mur ou un écran.

    Acer précise que c’est le premier projecteur laser HD ultra-large au monde conçu pour les jeux. Il fait partie de la gamme Predator, regroupant des ordinateurs de bureau, des ordinateurs portables, des écrans, des tablettes et des accessoires conçus strictement pour les jeux. Cette gamme de produits est visuellement frappante, et le nouveau Predator Z850 n’est pas différent, arborant un châssis noir avec des lignes géométriques et des accents rouges. Acer a introduit sa gamme de produits Predator en 2015.Une liste de spécifications fournies par Acer montre que le nouveau projecteur a effectivement une résolution maximale de 1 920 x 1 200 pixels. Et, tandis que le rapport d’aspect 24:9 est natif, le périphérique est également en mesure de gérer du 4:3 ou du 16:9. La durée de vie de la lampe est de 20 000 heures. À noter que le projecteur dispose d’un mode ECO, qui prolonge la durée de vie de la lampe, et réduit la projection lumineuse à 2 400 lumens.Concernant la connectique, le projecteur a en entrée du RVB analogique, une connexion vidéo composite, un port HDMI, un port HDMI/MHL, une prise audio pour PC, une prise RCA stéréo, une prise microphone, et un port USB Type-A. En sortie, vous allez disposer d’une prise RGB analogique et une prise audio pour PC. Il y a même un port Ethernet pour le réseau, un port USB (mini-B) et un port RS232 (D-Sub) pour l’interface de commande, et un haut-parleur intégré de 10 watts.http://www.batterie-tech.com

    Pour ceux qui ont encore de l’argent à dépenser, Acer fournit un kit sans fil HD en option. Cela permet un flux en 1080p sans fil et sans perte, de sorte que les utilisateurs peuvent projeter du contenu sans le tracas des fils gênants et disgracieux.Le Predator Z850 sera disponible dans le courant du mois d’avril, au prix de 5 999 euros. Ce sera donc un achat où il faudra réfléchir avant de passer à la caisse…Besoin d’un peu de jus pour votre Apple Watch ? Ou peut-être voulez-vous un peu plus de mémoire ? Bientôt, vous pourriez être en mesure d’obtenir ce dont vous avez besoin, simplement en échangeant le bracelet de la montre.L’Apple Watch dispose d’un petit port caché sous le bracelet, qui sert de « port de diagnostic ». Apple a uniquement utilisé ce port pour la vérification des problématiques sur l’appareil, mais il peut également être utilisé pour le transfert de données et même pour charger la montre connectée. Un nouveau brevet indique que les futures versions de l’Apple Watch peuvent en effet utiliser ce port pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires.Le brevet intitulé « modular functional band links for wearable devices », découvert par Apple Insider, suggère qu’Apple lui-même pourrait offrir différents « bracelets intelligents » pour l’Apple Watch par le port diagnostic. Ces bracelets pourraient embarquer des batteries supplémentaires, des caractéristiques liées à votre activité physique, tels que des capteurs de pression artérielle, et même des processeurs supplémentaires pour accélérer le dispositif.

    Les bracelets intelligents pour les smartwatches pourraient servir à plusieurs fins. Comme indiqué dans le brevet d’Apple, ils pourraient étendre les fonctionnalités d’un dispositif déjà fonctionnel. Cependant, ils pourraient aussi inclure des parties intégrantes de la montre. Par exemple, au lieu d’avoir une batterie à l’intérieur du châssis de la montre, la batterie pourrait être située à l’intérieur du bracelet, permettant au fabricant de rendre le dispositif plus mince. L’une des principales critiques pour les smartwatches est qu’elles sont trop épaisses par rapport à leurs homologues analogiques.Les bracelets intelligents pourraient également vous donner plus de chance de personnaliser votre appareil. Dans le cas de l’Apple Watch, vous pourriez échanger le bracelet pour répondre à vos besoins en fonction de l’utilisation que vous en faites. Si vous allez à une séance d’entraînement, l’idée serait de prendre le bracelet capable de prendre votre pression artérielle, mais pour le reste de la journée, vous pouvez inclure un bracelet avec une batterie supplémentaire pour prolonger l’autonomie de la montre.Tout le monde sait que les écrans flexibles pour les smartphones sont sur le point d’être la prochaine grande caractéristique des futurs flagships. Cependant, ils n’ont toujours pas fait une apparition sur le marché du grand public, en dépit d’avoir fait tourner les têtes en 2011 à divers salons sur la planète. Néanmoins, à cette époque, il n’y avait rien de plus que des rumeurs sur leur lancement, ce qui a été à peine suffisant pour convaincre les consommateurs que la technologie était prête à entrer en production.

    Mais en 2016, il y a déjà eu des preuves d’une production de masse. Pourtant, aucun produit n’a encore été poussé au grand public. Mais, selon une récente publication relayée par ETNews, tout cela pourrait changer l’année prochaine.Le dispositif actuellement en test va être une tablette de 7 pouces une fois dépliée, qui va devenir un smartphone de 5 pouces une fois les bords repliés. Si de tels dispositifs ont déjà existé par le passé, mais le résultat était très maladroit. En effet, les utilisateurs avaient deux écrans distincts, qui pouvaient être conjointement pliés pour afficher qu’un seul écran. Dépliée, une bande de métal sépare les deux écrans, offrant une expérience visuelle plutôt désagréable. Parmi les modèles commercialisés, on peut citer la Kyocera Echo ou la Sony Tablet P de Sony.La source indique également qu’un prototype est déjà terminé. Samsung aurait des plans pour produire en masse l’écran pliable à la fin de cette année, et le commercialiser l’année prochaine.Samsung Electronics et Samsung Display, la division responsable de la production et le développement des écrans de Samsung, auraient établi un partenariat avec les entreprises nationales et étrangères pour développer l’appareil.

    Même compte tenu de l’incertitude qui entoure les informations fournies par une source anonyme, il y a encore des raisons de croire que ces écrans peuvent être commercialisés l’année prochaine. Le plus évident de tous est que Samsung a davantage investi dans des installations de production d’écrans OLED flexibles. Et, LG a exprimé son désir de lancer ses propres écrans flexibles sur le marché en 2017. Nul doute que Samsung ne veut pas subir la concurrence.L’industrie de la technologie mobile est arrivée à un seuil où les fabricants optent pour des résolutions 1080p. À ce jour, seule une sélection limitée de smartphones disposent d’un écran Quad HD, et encore moins ciblent le 4K. Alors que l’industrie du smartphone connaît quelques ralentissements dans les ventes, on peut supposer que les écrans pliables offriront aux consommateurs une raison suffisante pour aller de l’avant et faire des achats.Avec une épaisseur de 6,9 mm, vous seriez pardonné de penser qu’Apple est allé aussi loin que possible dans le fait d’amincir son flagship, l’iPhone 6, mais apparemment non selon les dernières rumeurs entourant son futur smartphone phare, l’iPhone 7.Apple a même légèrement augmenté l’épaisseur du châssis avec son iPhone 6S, passant celle-ci à une très respectable épaisseur de 7,1 mm. Mais, des sources de l’industrie évoquant le sujet à ETNews, et relayées par Apple Insider affirment que le rétrécissement du châssis de l’iPhone 7 est l’une des principales priorités de l’entreprise.

    Néanmoins, bien que cela puisse être bénéfique, la principale crainte en ce qui concerne l’amincissement de l’épaisseur d’un smartphone est la capacité de la batterie qui s’en voit diminuée. Mais, toujours selon ces mêmes sources, l’iPhone 7 va embarquer une batterie d’une meilleure capacité.Comment est-ce possible vous dîtes-vous ? Le raisonnement fourni est l’utilisation d’une nouvelle technologie « fan out packaging », qui permet de réduire la taille et l’espace qu’occupent les composants. ETNews prétend qu’aucun autre fabricant de smartphones n’a utilisé cette technologie jusqu’ici. C’est très bien, mais pourquoi ne pas garder l’épaisseur actuelle, qui est plus que raisonnable, et augmenter davantage l’autonomie d’un iPhone qui souffre de quelques lacunes sur ce secteur ?ETNews précise également que le développement va même améliorer la force du signal, en rendant certaines puces plus puissantes et efficaces.

  • Batterie Dell inspiron 6400

    Cela signifie que vous pouvez diffuser de la musique sur le Web à une foule de dispositifs existants. C’est une belle façon d’étendre les capacités de votre système audio actuel.Une fois que vous l’avez électriquement raccordé, et branché à une enceinte ou votre système audio plus haut de gamme, il est extrêmement facile de l’utiliser — tout comme le Chromecast vidéo. Il suffit d’ajouter le dispositif dans l’application Google Cast (anciennement Chromecast), de connecter l’appareil à votre réseau local, de renseigner les informations de votre réseau Wifi, et c’est bon. Une différence clé est que le Chromecast Audio ne se branche pas dans le port HDMI à l’arrière de votre téléviseur, mais sur l’une de vos entrées audios : 3,5 mm, RCA et optique.Google Chromecast Audio : ajout du Chromecast Audio dans l'application Néanmoins, une petite mise en garde. À moins que votre enceinte ne soit pas compatible, sachez que le Chromecast Audio est compatible avec le mode « plage dynamique complète ». Celui-ci permet aux équipements audios haut de gamme et professionnels, tels que les systèmes audios hifis, les récepteurs AV et les enceintes avec commandes intégrées, de diffuser des sons d’une qualité optimale. Il suffit de vous rendre dans les paramètres de votre Chromecast Audio, et d’activer le paramètre « Plage dynamique complète ».

    Une fois que vous êtes branché et en ligne, vous allez avoir le choix parmi une grande sélection d’applications audios, telles que Deezer, Spotify, Tunein Radio, Plex, Google Play Musique, et bien d’autres.Après une mise à jour du firmware du Chromecast Audio, les utilisateurs peuvent maintenant ajouter plusieurs périphériques qui peuvent tous fonctionner ensemble sur la même application. Comme vous l’aurez compris, cela va permettre de diffuser le même son sur une enceinte et un système hifi. Vous pouvez connecter pratiquement tous les périphériques audios dans votre maison sur une seule application à un prix très abordable.Aussi simplifié que le Chromecast Audio puisse être, certains consommateurs d’iOS pourraient être déçus quant à son utilisation. Contrairement à des dispositifs similaires qui se connectent à des enceintes en Wifi (ou Bluetooth), le Chromecast Audio ne peut pas diffuser des fichiers directement à partir de votre iPhone ou votre iPad lorsqu’ils proviennent d’iTunes ou Apple Music. Évidemment, Apple elle-même est à blâmer puisque la société a depuis longtemps défendu son propre système de diffusion sans fil, AirPlay. Mais peu importe qui est fautif, c’est une réelle déception pour les utilisateurs d’iPhone. Comme vous pouvez le deviner, les choses sont beaucoup plus faciles pour tous les utilisateurs sur Android, qui peuvent utiliser le Chromecast en mirroring pour lire tous les fichiers sur un smartphone ou une tablette.

    Le Chromecast Audio a également d’autres limitations. Vous ne pouvez pas diffuser directement des fichiers audios à partir d’un ordinateur ou d’un lecteur de stockage DLNA comme beaucoup d’adaptateurs de musique sans fil. Il existe néanmoins une solution grâce à Plex, qui vous permet de lire tous les fichiers musicaux téléchargés dans votre bibliothèque, mais cela pourrait être assez contraignant pour les utilisateurs plus novices, qui peuvent opter pour des solutions plus simples.Présenté comme un dispositif hifi, Google a déclaré que le Chromecast Audio est limité à la résolution 24 bits/96 kHz. C’est moins que certains périphériques audios de Sonos par exemple, mais le prix n’est pas le même. En tout état de cause, un taux d’échantillonnage légèrement inférieur ne devrait pas être un problème pour la plupart des utilisateurs parce que d’une part c’est un dispositif à 39 euros, et d’autre part il est essentiellement conçu pour diffuser des services de musique, dont la grande majorité comprime les fichiers audios bien au-dessous de qualité d’un CD audio. Les utilisateurs disposant d’un grand nombre de pistes musicales de qualités vont probablement préférer opter pour une solution de streaming plus évoluée.

    Concernant la diffusion, celle-ci est réellement stable, et c’est là où le Chromecast Audio brille vraiment. La plupart des solutions tierces sont clairement pointées du doigt dans ce domaine. Que ce soit avec Deezer, Spotify, ou encore des pistes émanant de ma bibliothèque Plex, le streaming est extrêmement fluide.Comme promis, la performance audio est certainement meilleure que ce que vous aurez à partir de périphériques Bluetooth, avec plus de détails et une meilleure dynamique qui favorise une expérience d’écoute plus intime lorsqu’il est connecté à un ensemble d’enceintes de qualité.Le Chromecast Audio est extrêmement facile à utiliser, et ce qui est bon, parce que la facilité d’utilisation est sa caractéristique le définissant. Bien qu’il soit abordable, le dispositif doit faire face à une réelle concurrence majeure sur le marché : à peu près toute enceinte haut de gamme que vous trouverez ces jours-ci est livrée avec un système de diffusion sans fil. Et, il ne faut pas oublier le Chromecast vidéo, qui peut être tout aussi utile pour diffuser de la musique si vous avez une configuration home cinéma décent connecté à votre téléviseur.Cela dit, avec l’inclusion de support audio multiroom pour connecter plusieurs périphériques Chromecast Audio, le nouvel adaptateur sans fil de Google est aujourd’hui un acteur majeur sur le marché.Votre iPhone peut faire beaucoup pour vous, et il deviendra vite indispensable. Mais, vérifier fréquemment vos e-mails, passer des appels FaceTime ou encore regarder de la vidéo en continu va inévitablement avoir un impact sur l’autonomie de la batterie de l’iPhone.

    Ce n’est pas un problème si vous êtes chez vous, et que vous pouvez brancher votre iPhone pour le recharger. Mais trop souvent, vous commencerez à voir des alertes de batterie faible sur l’écran de votre iPhone lorsque vous êtes loin d’une prise électrique. Mais, cela ne signifie pas qu’il n’y a rien que vous pouvez faire ! Voici un petit article pour vous donner quelques pistes sur comment améliorer l’autonomie de la batterie d’un iPhone.iOS 9 est arrivé avec un nouveau mode d’économie d’énergie, qui détecte lorsque la batterie de l’iPhone est à 20 %, et vous envoie une alerte. Si le mode est activé, celui-ci va temporairement réduire la consommation énergétique, le temps que vous rechargiez votre iPhone.En plus de cela, vous devez désactiver les fonctionnalités énergivores telles que les réseaux 3G/4G, le Bluetooth et les services de localisation, et cesser d’utiliser les services de streaming. Les autres services qui s’exécutent en arrière-plan en vérifiant périodiquement de nouveaux contenus, tels que Facebook et Twitter, peuvent également être stoppés.Enfin, réduire la luminosité de l’écran aussi bas que vous pouvez, et régler le verrouillage automatique avec une inactivité de quelques minutes peut faire la différence.Lorsque le niveau de la batterie de votre iPhone tombe à 20 %, iOS 9 vous invite à activer le mode d’économie d’énergie. Si vous l’acceptez, il mettra en pause la récupération des e-mails, Dis Siri, l’actualisation des applications en arrière-plan, les téléchargements automatiques et certains effets visuels sont limités ou désactivés. http://www.batterie-tech.com

    Et, c’est un rappel très utile pour trouver une prise de courant, ou commencer par trouver d’autres solutions pour économiser de la batterie.Le Bluetooth est une caractéristique qui va beaucoup impacter l’autonomie de la batterie de l’iPhone, donc si vous n’utilisez pas une oreillette Bluetooth ou un autre appareil, ouvrez le centre de contrôle en faisant glisser le panneau à partir du bas de l’écran, et désactivez le Bluetooth. Même si vous utilisez le Bluetooth, coupez AirDrop jusqu’à ce que vous en ayez réellement besoin — ce dernier vous permet de partager du contenu et d’autres éléments (photos, vidéos, informations relatives aux sites Web, aux emplacements, etc.), avec les utilisateurs d’appareils Apple qui se trouvent à proximité.Le rétro-éclairage de l’écran est l’un des principaux drains de la batterie d’un smartphone. Donc, allez dans l’application « Réglages », puis dans « Luminosité et affichage », et cochez « Réglage automatique » dans la section « Luminosité ». Instantanément, l’écran va ajuster la luminosité en fonction des conditions d’éclairage.

    Si l’autonomie est vraiment au plus bas, ouvrez le centre de contrôle et faites glisser le curseur de luminosité aussi bas que possible tout en gardant les choses lisibles.Comme vous pouvez l’imaginer, il est beaucoup plus efficace en matière d’autonomie (pour ne pas mentionner rentable) d’utiliser la connectivité Wi-Fi, le cas échéant, que la 3G ou 4G pour être connecté. Pour désactiver les données mobiles, allez dans « Réglages » puis « Données cellulaires » et basculez l’interrupteur « Données cellulaires » à off. Vos e-mails et la navigation Web vont maintenant se faire en Wi-Fi, dès que vous serez connecté à un réseau. Dès lors, votre batterie devrait vous remercier.Même si vous souhaitez utiliser des données cellulaires pour naviguer sur le Web, ce serait une bonne idée d’aller dans « Réglages », « Vidéos » et de s’assurer que l’option « Afficher les achats iTunes » ne soit pas activée. Si cette fonctionnalité est activée, elle va alors diffuser des vidéos à partir de votre compte iTunes ainsi que lire celles qui sont déjà stockées sur l’appareil, qui aura pour effet de vider votre batterie.En utilisant diverses caractéristiques qui vont solliciter la batterie de votre iPhone, telles que le GPS et le Bluetooth, ces dernières peuvent déterminer la position du smartphone. Pour économiser la batterie, désactivez cette option dans « Réglages », « Confidentialité » et « Services de localisation ». Notez que les applications basées sur la localisation comme Météo ou Plans peuvent avoir des problèmes.

    Durant la Build 2016, Microsoft a annoncé que Windows 10 recevra une nouvelle mise à jour gratuite cet été, nommée Anniversary Update. Cette « mise à niveau » sera déployée aux ordinateurs, aux tablettes, aux smartphones, à la console Xbox One, au casque HoloLens de Microsoft et à tous les périphériques de l’Internet des Objets périphériques (IdO).La société n’a pas fourni une date de livraison exacte pour la libération, mais sans doute que celle-ci aura lieu dans le courant du mois de juillet pour célébrer le premier anniversaire du lancement de Windows 10.Alors, que va-t-on retrouver dans cette mise à niveau ? Si vous avez raté la conférence et les nouvelles liées à celle-ci, j’ai tenté de résumer dans cet article ce que Microsoft a officiellement annoncé. On retrouve donc Cortana, Microsoft Edge, le Windows Store, et plus encore.Les rumeurs antérieures ont suggéré que Microsoft rendrait Windows 10 plus convivial pour les utilisateurs amoureux de stylets sur les écrans tactiles, et la société offre tout cela avec un support supplémentaire pour Windows Ink. Bien que cette fonctionnalité soit déjà disponible dans les applications populaires de l’OS, comme Microsoft Edge, Office, ou encore Maps, les développeurs seront en mesure d’injecter cet outil dans leurs solutions, en ajoutant quelques lignes de code. Ainsi, les utilisateurs auront la possibilité de prendre des notes directement sur l’écran, griffonner quelque chose à partager avec des amis, et bien plus encore en utilisant un stylet numérique pris en charge par Windows 10.

    Windows Ink offrira des outils cool comme une gomme, des pointes de stylet, et une règle virtuelle, permettant aux utilisateurs de dessiner des lignes droites sur l’écran. Dans Maps, vous pouvez tracer une ligne directement sur l’écran et l’application permettra de déterminer la distance entre deux points. Elle permettra également de convertir cette ligne qui va rester collée au paysage lorsque le terrain est en vue 3D. Windows Ink peut même supprimer des paragraphes entiers de texte dans Word, et bien d’autres choses. Adobe Illustrator CC inclura le support de cette fonctionnalité.L’assistant personnel intégré de Microsoft pour Windows 10 recevra une grosse mise à jour. Cortana fournira des suggestions tout au long de la journée en fonction de vos actions et informations stockées, comme le fait de suggérer de commander le déjeuner à midi. Cortana va également être disponible sur l’écran de déverrouillage, de sorte que les utilisateurs peuvent rechercher des informations et poser des questions sans avoir à déverrouiller le PC ou le périphérique.Cortana fonctionnera également mieux sur tous les appareils. Selon Microsoft, les utilisateurs seront en mesure d’effectuer certaines tâches en fonction des notifications reçues sur le PC, y compris la réception et l’envoi de SMS émanant d’un smartphone Android. Cortana va également offrir la possibilité de suivre où les utilisateurs ont été, et fournir des informations pertinentes à tout moment sur ​​la base de cet endroit ou d’un événement.

  • Akku HP HSTNN-OB37

    Doch auch wenn sie nicht wie erhofft zwei Punkte holte, hat sie viele Sympathien gewonnen. Die vergangenen Tage waren für Kerber wie ein Schnellkurs in der Entwicklung von der zurückhaltenden Top-Ten-Spielerin zum viel beachteten Star gewesen. Plötzlich steht die Nummer zwei der Tennis-Welt im Fed Cup im Mittelpunkt.In einem Team, in dem sich sonst viel auf die redegewandte Petkovic oder beim zuvor letzten deutschen Tennis-Hype auf die frühere Wimbledon-Finalistin Sabine Lisicki konzentrierte.Ein einziges Turnier hat für Kerber viel verändert. Sie fühlt sich "gereifter", wie sie selbst zugab. Und seit sie als erste deutsche Tennisspielerin seit Steffi Graf vor 16 Jahren ein Grand-Slam-Turnier gewann, tritt sie mit einem anderen Selbstverständnis auf - auch wenn das am Sonntag nicht reichte. "Da ist eine unglaubliche Entwicklung passiert. Sie ist jetzt wirklich die Nummer eins, die man sich wünscht", würdigte Teamchefin Barbara Rittner am Samstag.Am Sonntag aber musste die Norddeutsche dann dem ungewohnten und kräftezehrenden Terminstress sowie Medien-Marathon Tribut zollen. "Der Tank ist leer, sie hat alles versucht und braucht jetzt erst einmal eine längere Pause", sagte Rittner bei Sat.1 Gold.

    Und eine Pause will sich Kerber auch gönnen. Statt Zeit auf dem Tennisplatz will sie jetzt erst einmal Stunden auf der Couch verbringen. "Ich werde einfach nur daliegen und mir noch mal durch den Kopf gehen lassen, was passiert ist", sagte Kerber. Sie sah müde aus.Angelique Kerber nahm keine Rücksicht mehr auf ihren geschundenen Körper, immer wieder sprang die neue deutsche Tennisheldin auf und feuerte ihre Teamkolleginnen an. Die Aura der Grand-Slam-Siegerin übertrug sich jedoch nicht auf Andrea Petkovic und Anna-Lena Grönefeld.Das Duo verlor das entscheidende Doppel gegen die Schweiz, nach der 2:3-Niederlage droht den deutschen Fed-Cup-Frauen der Abstieg aus der Weltgruppe. Es wäre ein herber Dämpfer für die Euphorie, die Kerber mit ihrem Triumph in Melbourne ausgelöst hatte, ihr Erfolg wurde zumindest in Leipzig zum Fluch."Angie ist heute an der Belastung gescheitert", sagte Bundestrainerin Barbara Rittner: "Natürlich überwiegt jetzt die Enttäuschung, eigentlich gehören wir mit unserem Team ins Halbfinale. In der Relegation warten jetzt schwierige Gegner auf uns."

    Die Weltranglistenzweite Kerber hatte in ihrem zweiten Einzel den Strapazen der vergangenen Tage Tribut gezollt: Jetlag, Party- und Medienmarathon hatten ihre Spuren hinterlassen. Kerber, die am Samstag gegen Timea Bacsinszky noch deutlich gewonnen hatte, meinte: "Mein Akku war leer." Gegen die überragende Belinda Bencic unterlag sie von Oberschenkelschmerzen geplagt 6:7 (4:7), 3:6. Die Hoffnungen auf den dritten Halbfinaleinzug nacheinander waren so gut wie dahin.Zur großen Freude der 4200 Zuschauern in der ausverkauften Leipziger Messehalle sprang Annika Beck in die Bresche. Die 21-Jährige war für die schwache Petkovic zum Einsatz gekommen und gewann prompt ihr erstes Fed-Cup-Einzel gegen die Weltranglisten-15. Bacsinszky (7:5, 6:4). "Das war der Wahnsinn. Die Stimmung hat mich ins Ziel getragen", sagte Beck beeindruckt.Jeden Tag benutzen wir Gegenstände aus Plastik und produzieren so immer mehr Müll. Ein großer Teil davon landet in den Weltmeeren und gefährdet dort Seevögel und Meerestiere. Immer mehr Menschen werden dagegen aktiv. Mehr... Die Spannung erreichte ihren Höhepunkt vor dem Doppel, in das Petkovic und Grönefeld allerdings als Außenseiter gingen. Auf der anderen Seite des Netzes standen immerhin die Weltranglistenerste Martina Hingis und die hochveranlagte Bencic, gegen die Petkovic bereits zum Auftakt am Samstag im Einzel verloren hatte.

    Nach einem gelungenen Start nahm die Partie ihren erwartbaren Verlauf, das deutsche Duo unterlag 3:6, 2:6 und wartet nun auf den Gegner für die Relegation. Am Dienstag wird ausgelost, auf wen die Auswahl von Teamchefin Rittner trifft. Angelique Kerber wird auf der heimischen Couch erfahren, gegen wen und wo sie am 16. und 17. April antreten muss, die 28 Jahre alte Kielerin will in der kommenden Woche "nur die Füße hochlegen", auch Teamchefin Rittner empfahl ihrer Nummer eins, "eine längere Pause" einzulegen.Berlin (dpa/tmn) - Notebooks haben den Desktop-PC vor allem im privaten Bereich fast komplett verdrängt. Ob für Heimarbeiter, Gamer oder Alltagsnutzer, inzwischen gibt es für fast alle Bedürfnisse ein perfekt zugeschnittenes Gerät.Aber welches Modell ist die richtige Neuanschaffung? Das ist eine Frage des späteren Einsatzes, sagt Timm Lutter vom IT-Verband Bitkom. Wer das für sich klärt, findet sein Traumnotebook. Eine Entscheidungshilfe.

    Geräteklassen:Detachables, Convertibles, Ultrabooks - die Klassifizierung der Hersteller hilft oft schon für eine erste Auswahl. Wer viel unterwegs ist, dem ist vielleicht mit einem Ultrabook geholfen. "Die Geräte sind leichter und kleiner als ein Notebook, stehen ihnen in Sachen Rechenleistung aber in nichts nach", sagt Ralf Gaida von der Stiftung Warentest. Nachteil: Kein DVD-Laufwerk und nur wenige Schnittstellen.Detachables oder Convertibles, auch 2-in-1s genannt, vereinen Laptop- und Tablet. "Convertibles kombinieren beide Welten und haben zum Beispiel beachtliche Akkulaufzeiten", sagt Timm Lutter. Die Bildschirme sind berührungsempfindlich und entweder abnehmbar (Detachable) oder lassen sich so weit umklappen (Convertible), dass der Laptop zum flachen Tablet wird. Nachteil: "Die Hybride können beides nicht so gut, wie wenn man die Geräte einzeln kauft", erklärt Ralf Gaida.Gehäuse: In der Unter- und Mittelklasse ist Plastik Standard. Metall ist stabiler, kostet aber mehr. Bei den Akkulaufzeiten sind drei Stunden die Untergrenze, erklärt Gaida. Sechs Stunden sind angemessen, acht bis zehn Stunden spitze. Ein weiterer Aspekt sind Steckplätze und Anschlüsse. "Man sollte auf eine moderne Ausstattung achten", rät Timm Lutter. Dazu gehören etwa mehrere USB-Stecker, Speicherkartenleser oder HDMI-Anschluss.

    Display:"Ein gutes Display ist immer teuer", sagt Peter Krajewski vom Computermagazin "Chip". Die Qualität hängt dabei nicht nur von der Auflösung ab, sondern auch von Kontrast, Helligkeit und Farbabbildung. Für Gelegenheitsschreiber können schon elf Zoll ausreichen. "Notebooks ab 13 Zoll sind dann eher mobile Notizbücher, mit denen man aber auch mal Bilder gucken kann", sagt der Chip-Autor. Vielschreiber wählen am besten ein Gerät mit 15 Zoll Bildschirmgröße, auch wegen der entsprechend größeren Tastatur. Wer auch Bilder bearbeitet oder spielt, sollte ein Modell mit Full-HD-Auflösung (1920 x 1080 Pixel) wählen, rät Krajewski. Ultra HD (3840 zu 2160 Pixel), auch 4K-Auflösung genannt, brauchen höchstens Profis und Spieler.Innenleben: Die inneren Werte bestimmen bei Notebooks Prozessor, Festplatte und Speicherplatz. Die noch relativ neuen SSD-Festplatten sind im Gegensatz zur rotierenden HDD deutlich schneller und robuster. Sie sind aber auch teurer und daher meist von geringerer Kapazität. Ein Terabyte Speicher oder mehr findet man nur auf HDDs. Soviel Speicherplatz braucht nur, wer viele Fotos, Videos oder Musik auf dem Rechner haben möchte. Im Normalfall reichen aber auch schon 250 GB aus, sagt Lutter.http://www.akkus-laptop.com

    Einen Kompromiss bilden Hybridplatten: Hier werden HDD-Platten mit ein paar Gigabyte SSD kombiniert. Wer die wichtigsten Programme auf dem SSD-Anteil speichert, hat so schnelle Start- und Arbeitszeiten und trotzdem ausreichend zusätzlichen Speicherplatz. Nun zum Herz des Laptops: dem Prozessor. Einsteiger-Laptops, die hauptsächlich zum Surfen oder für die eine oder andere Office-Anwendung im Einsatz sind, kommen mit einfachen Intel Celeron oder AMD-E-Modellen aus, erklärt Krajewski.Wenn auch mehrere Anwendungen flüssig nebeneinander laufen sollen, wählt man besser einen Core-I5 oder Core-I7-Prozessor. Das gilt auch für Nutzer, die den Laptop zum Spielen nutzen oder Bildbearbeitungs- oder Videoschnittprogramme laufen lassen. Speziell für 3D-Spiele und Grafikanwendungen braucht es dann auch einen separaten Grafikchip. Der Arbeitsspeicher des Rechners sollte acht oder noch mehr Gigabyte umfassen.Preise: Ein einfacher Einsteiger-Laptop ist schon für rund 300 Euro zu haben. Geräte, die in allen Bereichen gute Leistung bringen, gibt es aber auch schon ab 500 Euro. Die Oberklasse, wo sich zum Beispiel leistungsstarke Ultrabooks befinden, liegt eher bei 1000 bis 1500 Euro. Auch gute Gaming-Laptops sind kaum billiger zu haben. Für den Preis bekommt man dann aber auch die jeweils aktuell beste Technik.

    Wedel (dpa/tmn) - Luftaufnahmen in Eigenregie sind der Traum vieler Hobbyfotografen und -filmer. Und nie waren diese einfacher umzusetzen - dank ferngesteuerter Drohnen. Die sogenannten Quadro- oder Hexacopter erlauben es Laien ohne Flugerfahrung, Fotos und Videos aus der Luft aufzunehmen."Für Einsteiger ist ein Komplett-Copter mit Kamera empfehlenswert", sagt der Fotograf Ralf Spoerer, der auch Copter-Piloten schult. "Diese sogenannten RTF-Copter bieten einen unkomplizierten Einstieg in die Luftbild-Fotografie und -Videografie."Die Abkürzung RTF in Produktbeschreibungen stehe für "Ready to Fly", bezeichne also flugfertige Modelle: "Meist müssen vor dem ersten Start nur noch die Propeller angebaut und der Akku eingesetzt werden."Auch Joachim Sauer von der Fachzeitschrift "Videoaktiv" sieht in Drohnen mit integrierten Kameras für Anfänger eine sinnvolle Investition, "zumal deren Bildqualität hoch ist und die Möglichkeiten, die Kameraeinstellungen während des Flugs beeinflussen zu können, einfacher sind".In der Regel sind Drohnen darauf ausgelegt, Action-Cams aufzunehmen, so Sauer. Diese haben laut gfu maßgeblich dazu beigetragen, dass sich der zuletzt lahmende Camcorder-Absatz im ersten Halbjahr 2015 wieder um 16,8 Prozent auf 357 000 Camcorder steigern konnte.

    "Die Kameras werden heute ausschließlich auf sogenannten Gimbals installiert", erläutert Ralf Spoerer. "Dies sind elektronisch stabilisierte Halterungen, die jede Bewegung des Copters ausgleichen, und so zu jedem Zeitpunkt für ein ruhiges Bild sorgen."Spoerer rät allen, die einen individuell zusammengestellten Copter fliegen möchten, zu einer Systemkamera. So könne man sich qualitativ von der Masse abheben. Drohnen mit hochwertigen System- oder gar Spiegelreflexkameras erforderten jedoch im Gegensatz zu RTF-Coptern ein erhebliches technisches Verständnis und die Bereitschaft, sich intensiv mit der Materie auseinanderzusetzen."Im Einsteigersegment wird es mittelfristig nur noch Komplettangebote geben", glaubt Joachim Sauer. "Drohnen, die mit verschiedenen und schwereren Kameras abheben, werden nur noch für semiprofessionelle und professionelle Anwender interessant sein."Probleme seien hier die Kamerasteuerung, die Übertragung des Videosignals zum Piloten und natürlich das höhere Gewicht, das auch rechtlich relevant sei. Wer rund 1000 Euro in sein Hobby investiere, könne schon absolut ordentliche Ergebnisse erzielen. Zudem sollten Akkus und zusätzliches Zubehör eingeplant werden.