Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Batterie Lenovo G470G www.magasinbatterie.com

    Nokia multiplie les plaintes pour viol de brevet contre Apple. La dernière en date a été déposée auprès de la Commission de commerce international des Etats-Unis.L’offensive d’Apple contre Nokia n’aura pas laissé longtemps indifférent le constructeur finlandais. Celui-ci vient de répliquer en portant plainte, le 29 décembre, contre Cupertino auprès de la Commission de commerce international des Etats-Unis (ITC). Objet de la démarche : toujours le même, Apple violerait délibérément plusieurs des brevets détenus par Nokia.L’iPhone ne serait pas le seul produit d’Apple concerné par la plainte. Celle-ci concerne également les ordinateurs et les baladeurs iPod de la marque à la pomme, selon Nokia. Les sept brevets violés portent sur les interfaces, les appareils photos, les antennes, et la gestion de la batterie.

    Cette nouvelle plainte s’ajoute à la précédente déposée en octobre dernier dans l’Etat du Delaware. Nokia y accuse Apple de violer 10 de ses brevets, essentiellement sur les technologies de « transmission de données sans fil, le codage vocal, le cryptage et la sécurité ». Apple avait alors répliqué deux mois plus tard en poursuivant à son tour Nokia pour viol de 13 brevets de Cupertino mais sans préciser lesquels ou les technologies concernées.La plainte du constructeur finlandais de téléphones mobile déposée auprès de l’ICT constitue une charge distincte de la première dans la mesure où elle porte sur des technologies différentes dans les deux cas. « Alors que notre litige dans le Delaware concerne la tentative d’Apple de tirer gratuitement profit des investissements de Nokia dans les standards sans fil, la cas d’ITC porte sur les méthodes d’Apple de construire son activité sur des innovations propres à Nokia », justifie Paul Melin, directeur général chargé de la gestion des brevets. « Nokia a été le principal développeur dans nombre de technologies clés en matière de miniaturisation des appareils électronique, poursuit-il, […] cette action concerne la protection des résultats de ces développements pionniers. »

    Il reste maintenant à attendre les décisions du tribunal du Delaware et de l’ICT pour savoir si les plaintes de Nokia sont recevables. Si la démarche de Nokia est avérée, Apple risque pas moins de se voir interdire la commercialisation de ses produits. Risque peu probable dans la mesure où ce genre d’affaires se termine généralement par une entente (un gros chèque) entre les deux parties en échange de l’abandon respectif de toutes les poursuites. En début d’année, Nokia signait ainsi un accord avec Qualcomm après trois ans de litiges judiciaires.webOS est le nouveau système d’exploitation de Palm, utilisé (entre autres) sur le smarpthone Palm Pre. Cet OS est basé sur un noyau Linux (qui tend à devenir le standard dans le monde de la téléphonie mobile) et met l’accent sur le web et les réseaux sociaux.Selon le site webOS School, près de 1000 applications webOS seraient aujourd’hui disponibles, dont environ un tiers est accessible gratuitement. C’est dans ce contexte relativement encourageant que Palm dévoile la version 1.3.5 de son système d’exploitation mobile.

    La gestion des applications est plus souple que précédemment. Vous pourrez dorénavant télécharger autant de logiciels que vous le souhaitez… dans la limite de la capacité mémoire de votre téléphone. D’autres fonctionnalités sont ajoutées : possibilité de lancer plusieurs téléchargements simultanément, reprise automatique des transferts lorsque votre connexion redevient active, mise à jour de l’ensemble des applications en une seule manipulation, etc.Dans les régions où la couverture réseau est réduite, la durée de vie de la batterie est en progrès. Un bon point. De nombreux autres correctifs sont intégrés à webOS 1.3.5. Vous en trouverez une liste complète sur cette page web.

     

    Notez que le kit de développement de Palm a été mis à jour afin de s’adapter à webOS 1.3.5. La compagnie distribue également le code source des logiciels libres utilisés au sein de ce produit.Ce PC au format poche combine lecteur vidéo haute définition, baladeur musical et applications Internet. Il ne lui manque plus que la téléphonie.Vous trouvez votre téléphone un peu étroit et ne souhaitez pas investir dans un netbook un poil trop encombrant pour vos besoins. L’Archos 5 Internet Tablet est peut-être fait pour vous. Derrière un large écran tactile de 4,8 pouces en 800×480 pixels, cette mini tablette PC lit les vidéos en haute définition 720p dans la plupart des formats du moment (H.264, MKV, MPEG 2 et 4 HD, WMV HD, VOB…), gestion des sous titres incluse.Vidéos (et photos) que l’interface HDMI du dock de la tablette permettra de regarder sur un écran ou une TV LCD. Il est même possible de programmer des enregistrements ou bien d’utiliser l’appareil comme passerelle pour lires les contenus stockés sur le disque dur du PC. L’audio n’est pas en reste : MP3, WMA (y compris protégés), Ogg Vorbis, FLAC, AAC et AC3, l’Archos 5 IT décode tout ou presque.

    Si les qualités multimédia de la tablette sont appréciables, ce sont avant tout ses capacités applicatives qui impressionnent. Motorisé par Android, on y retrouve tout l’univers de Google. Navigateur, moteur de recherche, messagerie… que Archos est venu enrichir de ses propres applications : EBuddy pour la messagerie instantanée multiprotocoles (MSN, Yahoo, ICQ, AIM, Gtalk, Facebook, MySpace); ThinkFree Mobile pour afficher les fichiers Microsoft Office et PDF; DroidIn pour rester connecté à son réseau professionnel LinkedIn tandis que Twidroid ouvre les portes de Twitter; la navigation GPS intègre des éléments 3D pour plus de réalisme; etc. Autant d’applications que l’on viendra enrichir depuis l’AppLib, la plate-forme d’applications spécialement dédiée à l’Archos 5 IT.Dépourvu de connexion 3G, le wifi s’impose, en b, g et même en très haut débit dans fil n. Si l’absence de borne wifi se fait pressante, l’Archos 5 IT se servira du téléphone mobile 3G comme modem par liaison Bluetooth. L’interface sans fil permettra également de relier un clavier extra plat du plus bel effet. De nombreux autres accessoires sont proposés en options. Proposé en modèle Flash (8 à 64 Go) ou disque dur (160 à 500 Go), l’Archos 5 IT démarre à 229 euros. Un produit un poil plus onéreux que l’iPod Touch d’Apple qu’il vient concurrencer mais tellement plus ouvert…

    Nouveau venu sur le marché des téléphones mobiles, l’équipementier réseau Huawei s’est laissé porter par Android pour lancer son propre smartphone, l’U8230.Huawei lance aujourd’hui son premier smartphone Android en France. Le nouveau terminal, qui répond au doux nom de U8230, se compose d’un large écran tactile captatif de 3,5 pouces (en 320×480 pixels), avec appareil photo 3,2 mégapixels (ainsi qu’un capteur 0,3 Mpx en façade pour la visio-conférence) et trackball. Il est motorisé par un processeur Qualcomm MSM7200A à 528 MHz qui lui permettra de traiter les fichiers audio et vidéo les plus courants (H.264, MPEG4, 3GPP, MP3, MIDI, AMR, AAC, eAAC+). Le terminal supporte l’ensemble des réseaux mobiles, y compris le haut débit (GSM/ EDGE 900/1800/1900 MHz, 3G+ HSUPA et HSDPA à 7,2 Mbit/s 900/2100 MHz) et dispose des interfaces de communications habituelles : wifi b et g, Bluetooth 2.1, port USB 2.0., GPS (Qualcomm).

    Le U8230 dispose de 2 Go de mémoire en standard sur carte micro SD qu’il conviendra de remplacer par un modèle plus étendu (jusqu’à 16 Go) pour profiter de plus d’espace de stockage. Equipé d’une batterie 1500 mA/h, l’autonomie annoncée est de plus de 12 jours en veille et de 3h30 en mode communication. Un appareil compact (11,6 x 6,25 x 1,36 cm pour 135 g.) aux capacités relativement modestes comparé au luxueux Xperia X10 de Sony Ericsson ou à l’innovant Milestone de Motorola.

     

    Mais l’équipementier chinois veut démarrer « doucement » sur le marché des smartphones, selon Christian Paquet, vice-président de Huawei France. Si l’équipementier fournit déjà « depuis quelques mois » des terminaux mobiles Android en marque blanche pour des opérateurs dans le monde (mais pas en France), l’U8230 est le premier smartphone lancé sous sa propre marque. Et c’est bien le système de Google qui a poussé le constructeur à se lancer.« Android est le système le plus prometteur car il permet de fournir un terminal sur lequel nos clients, les opérateurs, peuvent proposer de la valeur ajoutée à travers l’offre applicative.Le succès de l’iPhone a montré que le marché passe par l’applicatif », explique Christian Paquet. Et puis « on aime bien les plate-forme open source qu’on utilise de longue date dans nos produits réseau ».

    Huawei laisse en effet l’initiative à son partenaire de personnaliser si nécessaire l’environnement applicatif. L’U8230 est fourni avec Android 1.5 Cupcake (dommage de rater la version 1.6 Donut sur le marché depuis octobre) et l’offre applicative de base : recherche, Maps, Gmail, GTalk, Calendar, YouTube… Huawei ne voit pas aujourd’hui l’intérêt de développer une surcouche de personnalisation qui permet, notamment de concentrer sa gestion applicative autour des contacts. « Aujourd’hui, l’offre applicative déjà assez riche pour ne pas en rajouter », justifie le porte-parole.En France, l’U8230 est distribué par Bouygues Telecom avec lequel Huawei travaille déjà autour de clé 3G et routeurs wifi. L’opérateur le propose à partir de 9 euros avec le nouveau forfait Neo 3 (et 24 mois d’engagement). Les deux partenaires espèrent donc attirer un nouveau public séduit par le modèle applicatif et pour qui l’iPhone reste inabordable. « Android se rapproche un peu de ce qu’Apple fait, mais nous ne cherchons pas à créer un marché comme le fait Apple », justifie Christian Paquet qui préfère avancer prudemment sur ce nouveau marché pour Huawei même si « on a des ambitions dans le domaine ».

    Ambitions que l’arrivée du Google Phone pour 2010, risquerait de freiner. Pour Huawei, il est encore trop tôt pour le dire. « La stratégie n’est pas très claire pour le moment. Google a une façon d’attaquer le marché différente, et peut-être pense-t-il que Android n’a pas été assez promu », malgré la vingtaine de terminaux Android aujourd’hui sur le marché. Et puis, « ça fera un concurrent de plus. Et plus il y en aura et plus ça tirera le marché vers le haut. Mais il est encore trop tôt de notre côté pour le constater. »Flip video, c’est une gamme de 3 mini-caméras censées remplacer les caméscopes moches et/ou lourds. Le Flip propose entre 1 et 2 heures de vidéos directement encodées en mp4. Disponible en version HD, et mini HD, la gamme s’étoffe de produits pratiques tenant dans la poche pour réaliser des vidéos entre amis ou de famille. Professionnels s’abstenir.

    Virgin Mobile vient d’ajouter le Samsung Blue Earth à son offre de téléphonie mobile. Entièrement tactile, compatible 3G+, avec WiFi, et doté d’un appareil photo de 3 mégapixels, le Blue Earth lancé en début d’année sur le marché français se distingue par son panneau solaire. Placé au dos de l’appareil, le capteur solaire est destiné à recharger la batterie du terminal à partir de la seule lumière du jour, qu’elle soit naturelle ou artificielle.

    Conscient que celle-ci n’est pas toujours accessible au téléphone (notamment pendant les périodes de transport) ou bien que la durée de charge peut se révéler trop longue, Samsung fournit un chargeur économe en énergie (avec une consommation de 30 milliwatts en veille) avec son téléphone. En outre, la coque du téléphone est fabriquée à partir de plastics recyclés. Et nombre de produits polluants (retardateurs de flammes, etc.) sont désormais exclus de la fabrication tandis que son conditionnement est effectué à partir de papiers recyclé, renforçant ainsi la conscience écologique du constructeur comme de l’opérateur qui commercialise le produit et du consommateur final.

     

     

    Batterie pour ordinateur portable, chargeur/Adaptateur sur magasinbatterie.com
    http://www.magasinbatterie.com
    magasinbatterie.com est un marché en ligne des batteries de remplacement. Nous permettons que tous les produits vendus sur notre site Web sont 100% neufs. 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    Acer PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/acer.html
    Batterie pour Acer ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    Asus PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/asus.html
    Batterie pour Asus ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    HP PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/hp.html
    Batterie pour HP ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    Dell PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/dell.html
    Batterie pour Dell ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

  • Akku Asus k55vs www.akkukaufen.com

    Regelmässig laden ja, ständig lieber nicht: Es sei günstiger, einen Akku nicht permanent mit einem Netzteil verbunden zu lassen, denn dauerhaft hohe Ladestände gehen zulasten von Lebensdauer und Haltbarkeit, sagt Jens Tübke. bild: dpa-tmn Um die Akkus von Tablets, Smartphones und Laptops im Alltagsgebrauch zu schonen, sollte man auch den Energieverbrauch im Blick behalten. «Die Akkulaufzeit über den Tag lässt sich vor allem verlängern, wenn nicht benötigte Features ausgeschaltet werden, wie starke Display-Beleuchtung, WLAN-Suche oder Bluetooth», sagt Ralf Trautmann vom Telekommunikationsportal Teltarif.de. Aus dem gleichen Grund sollten ungenutzte Datenträger oder Geräte abgezogen und ungenutzte offene Programme geschlossen werden.Bei der Lagerung von Akkus und Geräten mit eingebauter wiederaufladbarer Batterie sollte man den Ladezustand und die Temperatur beachten: «Möglichst in einem Temperaturbereich zwischen 15 und 25 Grad Celsius und bei einem mittleren Ladezustand von 40 bis 60 Prozent», rät Tübke.

    Ebenso gelte es, die Laderate zu beachten, also den Lade- und Entladestrom im Verhältnis zur Akku-Kapazität. Schnellladefunktionen, die immer beliebter werden, sollte man deshalb besser nicht benutzen.Akkus sollte man vor direkter Sonneneinstrahlung schützen und Smartphones etwa im Hochsommer nicht im Auto liegen lassen. Akkus können übrigens Schaden nehmen, wenn Geräte wie Notebooks oder Smartphones dauerhaft am Stromnetz hängen: Dabei können sich die Batterien erhitzen und an Lebensdauer einbüssen. Nur wenn man den Akku regelmässig vom Netz trennt, kann man darauf hoffen, dass dieser seine maximale Lebenszeit erreicht. bild: dpa-tmn 11 überraschend nützliche iPhone-Tricks, die Sie noch nicht kennen. Zum Beispiel, wie man den Akku schneller auflädt Hey Apple und Samsung, wir müssen reden! Eure Handys sind prima, aber die Ladekabel sind der grösste Müll 6. Mythos Memory-Effekt: Sollte der Akku vor dem Laden vollständig entladen sein? Nein! Auch das komplette Entladen ist keine Regel mehr, die für Lithium-Ionen-Akkus gelten würde. Im Gegenteil: Eine ständige Nutzung am unteren Rand verkürzt die Lebensdauer ebenso wie dauerhaft hohe Ladestände, erklärt Ralf Traumann.

    Vor der sogenannten Tiefenentladung schütze bei den modernen Akkus aber ein Batterie-Managementsystem: «Nutzer kennen das zum Beispiel von Smartphones, die ab einem bestimmten niedrigen Ladezustand das Handy herunterfahren.»Ausserdem können gerade Lithium-Ionen-Akkus brandgefährlich werden. Man sollte keinesfalls ihre Anschlusspole kurzschliessen oder sie mechanisch überlasten, weil sonst Feuergefahr besteht. Immerhin: Den einstmals bei Nickel-Cadmium-Batterien (NiCd) gefürchteten Memory-Effekt gibt es bei den neuen Lithium-Ionen-Akkus nicht mehr, sagt ICT-Forscher Tübke.Lithium-Ionen-Akkus liessen sich jederzeit wieder nachladen – auch wenn sie nicht vollständig entladen sind. «Oftmals wird beim Erstbetrieb das ein- bis zweimalige vollständige Auf- und Entladen empfohlen, um die volle Kapazität nutzen zu können, dagegen spricht nichts, es ist aber auch nicht immer erforderlich.»Mit dem Begriff «Laptop-Killer» im Titel erwischt man die User immer! Das weiss auch Microsoft. Dort predigt die Marketingabteilung unermüdlich, ihr Surface sei Tablet und Notebook in einem. Ein verführerisches Versprechen, das Microsoft mit den ersten drei Surface-Modellen nur halb einlösen konnte.

    Jetzt steht das fabrikneue Surface Pro 4 auf meinem Schreibtisch und am Ende dieses Testes werden wir sehen, ob das neue Surface mein betagtes MacBook endlich ablösen wird.Kommen wir daher ohne Umschweife zu den praktischen Befunden meines Erfahrungsberichts. Schnell wie ein Laptop, dünn wie ein Tablet: Das neue Surface Pro 4 ist ein Laptop in Tabletform. Was taugt das Surface als Laptop? Microsoft hat es im vierten Anlauf definitiv geschafft, die Leistung eines guten Business-Notebooks in ein dünnes Tablet zu quetschen. Der positive Eindruck nach dem kurzen Antesten vor einigen Wochen bestätigt sich nach drei Wochen im Alltag. Die für 155 Franken erhältliche Tastatur, die gleichzeitig als Schutzhülle dient, dockt mit einem lauten Klicken fest an der magnetischen Unterseite des Tablets an. Der Klappständer ist ruckzuck ausgefahren und in fünf Sekunden hat sich das Surface-Tablet in ein Surface-Notebook transformiert. It just works.

    Das Surface Pro 4 ist ein 12,3 Zoll grosses, 786 Gramm leichtes Notebook, das sich auch als Tablet nutzen lässt, wenn man die magnetisch andockbare Tastatur ablöst. Mit seinem 12,3-Zoll-Display bringt das neue Surface Pro 4 gerade mal 766 bis 786 Gramm auf die Waage und selbst mit Cover-Tastatur wiegt es kaum mehr als ein Kilo. Ist die Tastatur angeschlossen, arbeitet es sich auf dem Surface mit Windows 10 wie auf einem normalen Laptop. Nun, das ist nicht ganz richtig. Es kann weit mehr als ein normales Laptop, hat aber auch einen Nachteil, siehe hier: Mit dem stufenlos verstellbaren Klappständer funktioniert das Surface auch auf dem Schoss, aber ein Laptop ist immer noch stabiler. Umgekehrt wird das Surface auf den Beinen nie heiss, da die gesamte Technik im Tablet steckt. bild: businessetc «Kein anderes Notebook mit vergleichbar schneller Hardware kommt in einem so schlanken Gewand daher.» Dockt man die Cover-Tastatur ab, wechselt Windows 10 in den neuen, stark verbesserten Tablet-Modus. Als Tablet benutzt, bläst Windows das Startmenü auf Vollbild auf und schaltet den Desktop aus.

    Im Gegensatz zu Windows 8.1 überzeugt Windows 10 auch bei reinem Touchbetrieb. Als besonders nützlich erweist sich der mitgelieferte Stift, der immer dann zum Zug kommt, wenn etwas mehr Präzision gefragt ist, etwa beim Markieren von Text. Das Touchdisplay ist primär für Windows-Apps aus dem Windows Store ausgelegt, aber auch Desktop-Programme können im Tablet-Modus ausgeführt werden. Ein Problem bleibt: Als Tablet ist das Surface eigentlich zu gross, ausserdem haben iPad und Android-Tablets die weit grössere App-Auswahl. Wer ein klassisches Tablet sucht, wird mit einem Android-Gerät oder dem iPad vermutlich glücklicher. Nicht falsch verstehen: Am 12,3 Zoll grossen Windows-Tablet gibt es technisch kaum etwas zu bemängeln. Verarbeitungsqualität, Display, Anschlüsse: Alles tipptopp. Für die Grösse ist es auch sehr leicht. Wer mit dem Surface vor allem (mobil) arbeiten möchte und es nur zuhause auf dem Sofa als Tablet nutzt, kann bedenkenlos zugreifen. Persönlich nutze ich das Surface aber als kleinen, leichten und zudem schnellen Macbook-Ersatz – und eben nicht als Tablet. Bei meinem Testgerät gab es wegen eines Treiberproblems ab und zu ein kurzes Displayflackern, das mit einem Software-Update behoben werden kann.

    Das Surface kann auch als grosses Windows-Tablet genutzt werden. Für viele dürften aber Android-Tablets und das iPad intuitiver zu bedienen sein. Es kommt ganz drauf an, wofür man das Surface primär braucht: Ja, es kann Notebook und Tablet ersetzen, wenn man einen äusserst leichten, schnellen und vielseitigen Laptop-Ersatz möchte und das Gerät nur gelegentlich als Tablet braucht.«Wenn ein Gerät den Spagat zwischen Tablet und Notebook schafft und beide Geräte in einem verbinden kann, ist es das Surface Pro 4». Das Surface Pro 4 mit Windows 10 ist dem iPad (Pro) oder Android-Tablets als Arbeitsgerät meilenweit überlegen. Es besitzt alle wichtigen Anschlüsse eines Laptops und führt nebst den im Funktionsumfang reduzierten Apps auch vollwertige Programme aus.

    Ein Beispiel: Office von Microsoft oder Bildbearbeitungsprogramme von Adobe laufen als App auf dem Surface Pro, iPad und Android-Tablets, sie bieten aber nicht alle Funktionen, die professionelle Anwender brauchen. Da auf dem Surface Pro mit Windows 10 ein Desktop-Betriebssystem läuft, nutzen Bürolisten, Grafiker, Architekten, Wissenschaftler oder Ingenieure die gewohnten Programme, die sie seit Jahren von ihrem Desktop-PC oder Laptop her kennen: Photoshop, Buchhaltungs- und Steuersoftware, CAD-Programme etc. Die Anschlüsse von oben nach unten: Lautsprecher, Mini Display Port (Anschluss für Monitor), USB 3.0 Port, Ladeanschluss, Einschub für microSD-Speicherkarte. Die Anschlüsse von oben nach unten: Kopfhörerbuchse, Magnetische Halterung für den Stift. Der Klappständer auf der Rückseite lässt sich beliebig verstellen. Aluminium hin, Glas her: Wen kann diese Rückseite aus Magnesium nicht verzücken? Hervorheben muss man die Haptik. Das Tablet sieht nicht nur chic aus, es ist auch gut verarbeitet und macht einen robusten Eindruck. Das Surface wird von Generation zu Generation etwas leichter und dünner, am grundlegenden Design hat Microsoft seit dem ersten Surface aber nicht gerüttelt – zurecht.

    Mit dem Stift, der dem Surface Pro 4 beiliegt, kann man in diversen Apps schreiben, zeichnen und malen. Das kann sinnvoll sein, um PDF-Dokumente oder Webseiten (im neuen Edge Browser) mit Handnotizen oder Skizzen zu versehen und mit anderen zu teilen. Der Stift ist aus Metall, liegt gut in der Hand und arbeitet präzise. Professionelle Anwender können das Schreibgefühl mit auswechselbaren Stiftspitzen weiter personalisieren. Mit der Rückseite des Stifts lassen sich Striche intuitiv ausradieren, per Klick auf den Druckknopf öffnet sich die Notizen-App und ein Doppelklick erstellt einen Screenshot. Wichtig für Grafiker, die exakt arbeiten müssen: Bewegt man den Stift über dem Display, zeigt ein Cursor, wo er aufsetzen wird.Persönlich habe ich mich dabei ertappt, dass ich den Stift immer mal wieder als alternative Eingabemethode zum Touchpad oder den Fingern nutze. Dass man den Stift magnetisch an der Seite des Surface anheften kann, rundet den positiven Eindruck ab.

    Die Cover-Tastatur lässt sich dank Magneten rasch an- und abheften. Microsoft hat sie mit jeder neuen Generation verbessert. Die neuste Version ist leicht, dünn und das Schreiben fühlt sich von Anfang an genauso komfortabel an wie bei einem Laptop.Das Surface Pro 4 macht meiner Meinung nach nur mit der Cover-Tastatur Sinn. Auf den ersten Blick ist es daher störend, dass man sie für 155 Franken als Zubehör kaufen muss. Dies kann dem Nutzer künftig aber auch zum Vorteil gereichen. Wer später ein neues Surface kauft, kann die einmal gekaufte Tastatur wiederverwenden. Umgekehrt kann es für Nutzer eines älteren Surface Sinn machen kann, sich die neue Tastatur als Zubehör zu kaufen. Sie ist um Welten besser als die bisherigen und das liegt nicht zuletzt am neuen Touchpad.

  • Batterie Acer um08a72 www.magasinbatterie.com

    Enfin! Il existe au moins un constructeur qui a compris qu’un ordinateur portable capable de fonctionner une journée de travail entière devait devenir la norme, et non plus une caractéristique optionnelle. Ce constructeur, c’est Apple.La compagnie vient en effet de présenter ses nouveaux MacBook Pro. Au menu, une autonomie maximale de 10 heures pour le modèle 13,3 pouces (2,04 kg), de 8 à 9 heures pour la version 15,4 pouces (2,54 kg) et de 9 heures pour le portable 17 pouces (2,99 kg).

    Autre nouveauté, le choix des processeurs : Core 2 Duo, Core i5 ou Core i7 suivant les modèles. Du solide. Vous trouverez 4 Go de mémoire vive en standard, extensibles à 8 Go. La partie stockage se compose d’un disque dur classique ou d’un SSD, d’une capacité pouvant monter jusqu’à 512 Go. Tous ces ordinateurs sont pourvus d’une carte graphique performante : NVIDIA GeForce GT 320M à mémoire partagée, NVIDIA GeForce GT 330M 256 Mo ou NVIDIA GeForce GT 330M 512 Mo, suivant les modèles.« Avec des processeurs plus rapides, d’excellentes cartes graphiques et jusqu’à trois heures supplémentaires d’autonomie de la batterie, le nouveau MacBook Pro associe performances et efficacité », commente Philip Schiller, vice-président senior worldwide product marketing d’Apple.

     

    Ces machines sont disponibles dès aujourd’hui aux prix de base de 1149 euros TTC (13,3 pouces), 1749 euros TTC (15,4 pouces) et 2249 euros TTC (17 pouces).Avec l’adoption, relativement massive, des premiers iPad, surgissent les premiers bugs. Notamment au niveau du module wifi. Dans une note mise à jour le 5 avril, Apple alerte sur les possibles dysfonctionnements de la connexion sans fil.Il apparaît notamment que la connexion wifi ne s’effectue pas automatiquement au démarrage de l’ardoise électronique ou à sa sortie de veille. « Cela peut se produire avec certains routeurs Wi-Fi bi-bande quand: quand on utilise le même nom pour les deux réseaux; quand on exploite des paramètres de sécurité différents pour les deux réseaux », explique Cupertino.

    Autrement dit, ce n’est pas vraiment la faute de l’iPad et il serait facile d’y remédier. Simplement en attribuant des noms de connexion différents pour chaque type de réseau d’une part, et en s’assurant que les paramètres de sécurité sont bien les mêmes pour les deux types de réseaux (WEP, WPA, WPA2…). Ce qui est relativement vérifiable dans le cadre d’un réseau privé (résidentielle notamment) mais moins évident depuis un point d’accès public. « Si les symptômes persistent, conseille Apple, réinitialisez vos paramètres reseau. »Tout en rappelant qu’il est préférable de disposer de la dernière version du firmware du routeur wifi.

     

    La connexion wifi n’est pas la seule à poser des problèmes. La charge de la batterie aussi. Celle-ci s’effectue normalement via le port USB 2.0 d’un ordinateur, de préférence par l’intermédiaire de l’adaptateur 10W USB fourni. Or, certains utilisateurs ont constaté que la charge ne s’effectuait justement pas.Là encore, l’iPad n’est pas directement en cause aux yeux de son constructeur mais plutôt la vétusté des équipements auxquels la tablette d’Apple se raccorde. Autrement dit, les interfaces USB 2.0 des ordinateurs «trop anciens» ne sont pas en mesure de fournir assez d’ampérage pour alimenter l’iPad. Seule solution préconisée dans ce cas, mettre l’ardoise électronique en mode veille pour initier sa charge. Ou changer de PC.Bref, rien de bien dramatique pour l’iPad mais de petits inconvénients qui obligeront l’utilisateur à adapter son comportement. Notamment son utilisation en extérieur en cas de forte chaleur. Certains utilisateurs ont constaté l’apparition de messages les alertant d’une surchauffe de l’appareil… C’est sûr qu’en plein soleil et protégé par un étui, la température doit s’élever au-delà de la limite des 35° Celsius recommandés par Apple. Pour l’heure, aucune explosion de batterie (voire d’écran fissuré) n’est cependant constatée.

    En attendant la commercialisation de l’iPad en France prévue pour la fin avril, découvrez en vidéo les premiers usages qu’en fait la rédaction d’ITespresso.fr.En attendant que son modèle indirect porte ses fruits, Dell compte sur la sortie de crise pour renouveler son offre grands comptes.Dell vient d’annoncer sa nouvelle gamme de notebooks Latitude qui, pour mémoire, s’adresse aux grands comptes et secteur public. Un rafraîchissement de gamme essentiellement motivé par l’intégration des nouveaux processeurs Intel Core i7, i5 et i3 annoncés en début d’année.« Nous ne sommes pas forcément en avance sur l’annonce dans les gammes professionnelles, reconnaît Lionel Bohar, directeur marketing de Dell pour l’Europe, mais nous cherchons la stabilité pour répondre aux attentes des grands comptes. » Ces quelques mois de décalage auront donc été mis à profit pour tester processeurs, Centrino vPro et pilotes afin de garantir une stabilité de la plate-forme sur laquelle les responsables informatiques déploieront la même image système sur l’ensemble des machines tout au long de leur cycle de vie.

    Les Latitude E6510 15 pouces LED (15,6 précisément) et E6410 14 pouces (14,1) visent à répondre aux besoins de performances et de confort des utilisateurs grands comptes: Core i7 et i5 cadencés entre 1,6 et 2,66 GHz avec 3 à 8 Mo de cache de niveau 3, jusqu’à 8 Go de mémoire DDR3 en 1066 MHz ou 1333 MHz, disque dur 500 Go ou 256 Go chiffré, Wifi 802.11 n, WiMax 802.16e, graveur DVD ou lecteur Blu-ray, module de protection TPM 1.2, détecteur de chute libre… Comme habituellement, de nombreuses options sont proposées: Bluetooth 3.0 Dell Wireless 375, lecteur carte à puce, lecteur d’empreinte, etc.

     

    A noter que les disques SSD proposé en option atteignent désormais des volumes respectables de 256 Go. « Il y a de la demande mais les prix restent un frein », explique Lionel Bohar qui rappelle que la vitesse, la robustesse et le gain sur l’autonomie de la batterie (estimé autour de 5%) constituent le principal attrait des disques à technologie mémoire Flash. « Le client nomade part sur du SSD », confirme le responsable.Autre option apparemment appréciée des client, la carte Instant-On qui autorise un démarrage quasi instantané de la machine sous environnement Linux personnalisé autour des principales applications de messagerie. « Cela permet d’envoyer un email rapidement sans avoir à attendre le démarrage complet du système », assure le porte-parole de Dell. De quoi, là encore, économiser sur l’autonomie de la batterie. A titre d’exemple, la version 6 cellules du E6410 est annoncée avec une autonomie de 7 heures pour un poids du PC de 2,2 Kg.

    L’E6410 se décline en ATG, sa version semi-durcie. « Il s’agit de la même configuration que le 6410 enrobée d’une surprotection avec un écran deux fois plus lumineux. » L’ATG adresse la tranche de marché non servie entre les portables classiques et complètement durcis pour les usages sur environnements exterieurs mais pas nécessairement extrêmes (typiquement les chantiers BTP ou le PC devra résister à la poussière, quelques gouttes de pluie, aux transports mouvementés, aux chocs…). Le tout pour 150 euros supplémentaires.Enfin, même si ce n’est pas une nouveauté en soi, Lionel Bohar rappelle l’attrait du Latitude 13. Ce 13,3 pouces, toujours sous architecture Intel, plutôt destiné aux PME, rencontre « une demande plus importante que prévue ». Son kilo et demi, sa finesse, son autonomie de 5h30 (avec batterie 6 cellules) et son prix inférieur à 500 euros HT attirent visiblement l’attention. Un bon compromis avec les netbooks « trop limités en puissance et ergonomie ». En mai, Dell complètera son offre ultra portable en direction des grands comptes avec un nouveau 12 pouces: le E4210.

    Dell, qui s’est fait tailler des croupières en 2009 par HP et Acer sur le marché mondial, compte bien ne pas leur laisser l’avantage. Une situation que Lionel Bohar attribue à l’absence, jusqu’à récemment, d’un modèle indirect propre aux PME et grand public. Lesquels ont constitué les principaux consommateurs de PC alors que les grandes entreprises, touchées par la crise financière, repoussaient leurs achats. Mauvaise pioche pour Dell qui a donc perdu sur les deux tableaux. Mais la situation d’attente touche à sa fin. « Les clients recommencent à passer commandes », assure le responsable qui ajoute que l’extension vers le modèle indirect va bientôt porter ses fruits. Quant à l’offre grand compte, Dell met notamment en avant l’homogénéité de son offre et services à l’échelle mondiale. « Les Latitude sont présents à l’identique partout dans le monde, c’est important pour les clients globaux. »

    L’ensemble des machines est livrée sous Windows 7 et Vista (et leurs différentes déclinaisons commerciales) en 32 et 64 bits. A noter que Windows XP reste proposé, soit en version professionnelle, soit en «mise à niveau» depuis Vista. Le Latitude E6510 démarre à 929 euros HT, le E6410 est proposé à partir de 899 euros et sa version ATG à 1 149 euros.120.000 iPad pré-vendus en 24 heures. La politique de changement payant de la tablette en cas de défaillance de la batterie ne décourage pas les aficionados.Les précommandes du tout dernier iPad d’Apple ont comblé les attentes de la firme. Les premières heures ont connu une affluence de taille vers les sites d’Apple. Pour preuve, 50.000 unités ont été achetées dans les deux premières heures, la tablette a généré pas moins de 54 millions de dollars de recettes en six heures…

    Même s’il existe indéniablement un effet de mode comparable à d’autres lancements de produits Apple, l’ iPad connaît de beaux débuts. A en croire le magazine Fortune, les premières estimations de vente aurait permis à la firme de générer 75 millions de dollars en une seule journée. Un succès encourageant pour un produit que personne n’a testé ni pris en mains… Si ces chiffres se doivent d’être vérifiés, il apparait certain que la confirmation de ces chiffres de ventes se fera lors de la prochaine présentation des résultats trimestriels d’Apple.

     

    Réussite économique mais le doute subsiste encore sur la « méthode Apple», notamment en matière de politique de changement de batterie de l’iPad. En effet, si la batterie devient défectueuse, l’utilisateur devra se rendre dans un Apple Store. La tablette sera alors envoyée chez Apple, qui va tout simplement procéder à l’envoi d’un iPad neuf.

    Une opération qui n’est pas gratuite puisque le changement sera facturé 99 dollars pour une tablette neuve. Un nouveau produit sera donc proposé à l’utilisateur qui devra prendre soin de sauvegarder ses données via iTunes au préalable, Apple ne fournissant aucun service de récupération dans ce cadre.Outre l’aspect écologique regrettable, la manipulation devrait durer une semaine. Une manière de masquer, qui sait, certains défauts de la tablette à l’image des iPhones. Apple conserve ainsi la main sur ses produits et nie souvent les demandes d’explications sur des cas de batteries chauffantes ou des écrans fissurés.Chrome OS pour les entreprises se distinguerait de la version de base par l’ajout de fonctionnalités d’administration.A l’occasion de la RSA Conference (qui s’est déroulée du 1er au 5 mars à San Francisco), ingénieur chez Google, Will Drewry a annoncé que Mountain View préparait une version entreprise de Chrome OS, rapporte le site NetWorkWorld.com. Système d’exploitation destiné aux netbooks principalement et architecturé autour de la notion d’application en ligne, Chrome OS est annoncé pour la fin de l’année. Sa version entreprise arriverait en 2011, selon le porte-parole de Google.

    Batterie pour ordinateur portable, chargeur/Adaptateur sur magasinbatterie.com
    http://www.magasinbatterie.com
    magasinbatterie.com est un marché en ligne des batteries de remplacement. Nous permettons que tous les produits vendus sur notre site Web sont 100% neufs. 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    Acer PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/acer.html
    Batterie pour Acer ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    Asus PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/asus.html
    Batterie pour Asus ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    HP PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/hp.html
    Batterie pour HP ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!

    Dell PC Portable Batterie
    http://www.magasinbatterie.com/dell.html
    Batterie pour Dell ordinateur portable. Prix le plus bas, Livraison gratuite, 1 année de garantie, Satisfait Remboursé 30 jours!