Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Batterie Asus a93sv www.magasinbatterie.com

    Alors que la caméra elle-même est maintenant disponible, les fonctions d’analyse vont commencer à être déployée un peu plus tard dans l’année. La fonctionnalité initiale sera limitée à la reconnaissance d’objets de base, et la caméra sera capable de différencier une personne, un animal, une voiture, et un arbre. Cela permettra de limiter les fausses alarmes et les alertes inutiles. Cependant, puisque la caméra rassemble davantage de données sur l’utilisation du monde réel, ses capacités seront mises à jour.Cependant, les utilisateurs de la Arlo Pro seront en mesure de profiter d’une caractéristique audio bidirectionnelle. Comme la première Arlo, la Arlo Pro se connecte à un réseau domestique par une base d’accueil. La station sera rétro-compatible avec les caméras Arlo actuelles, et les nouvelles caméras Arlo fonctionneront sur une station plus ancienne, mais sans certaines de leurs nouvelles fonctions. La nouvelle station prend en charge les disques USB connectés pour le stockage local, et comprend une sirène de plus de 100 décibels.

    La sirène peut être activé manuellement ou fixés par les horaires et les règles pour aller automatiquement hors tension, comme dans le cas où quelqu’un se rapproche d’une porte lorsque les propriétaires sont en vacances.Grâce à sa batterie, la Arlo Pro s’offre une autonomie de six mois sur une seule charge. Grâce à des piles rechargeables et un chargeur à double batterie en option, cela signifie que les utilisateurs peuvent toujours garder des piles de rechange rechargées. La Arlo Pro peut également être branchée si l’on préfère. Pour les caméras positionnées sur les toits ou dans les arbres, même remplacer la batterie tous les six mois peut être une problématique. Pour résoudre ce problème, Netgear va introduire un chargeur solaire au début de l’année 2017 qui permettra à la caméra de fonctionner indéfiniment. Le panneau solaire a besoin d’environ trois jours de soleil pour charger complètement la batterie, mais avec une autonomie de batterie de six mois, avoir quelques jours de soleil ne devrait pas être un problème.

    Les autres caractéristiques de l’Arlo Pro comprennent une vision nocturne RGB-IR qui fournit des images détaillées, même dans l’obscurité totale.La caméra Arlo Pro est maintenant disponible avec un prix de départ de 250 dollars, pour une station de base et une seule caméra. Les caméras supplémentaires vous coûteront 190 dollars.Vous avez toujours rêvé d’avoir la possibilité de supprimer les applications installées par défaut sur votre iPhone ? Si vous aimez les transcriptions de messagerie vocale, les emojis, et les nombreuses autres nouvelles fonctionnalités qui sont venus avec iOS 10, vous n’êtes pas seul. Selon les données recueillies par Fiksu, le dernier système d’exploitation d’Apple, iOS 10, est maintenant installé sur plus de deux tiers (67 %) des appareils Apple.Autrement dit, cela représente le taux d’adoption le plus rapide que toute autre mise à jour que la société a poussé jusqu’ici, avec des données montrant un taux d’adoption de 66,7 %, 27 petits jours après sa libération.Curieusement, iOS 10 a connu une adoption plutôt lente dans ces premiers instants. En fait, les utilisateurs semblaient réticents à mettre à jour leurs appareils. Puis, tout à coup, tout le monde s’est rendu compte de l’intérêt de la mise à jour, avec une fin du mois de septembre enregistrant un nombre record d’installations.

    Comme 9to5Mac le souligne, le pic retardé de la popularité d’iOS 10 est difficile à expliquer. Une explication possible est le nouvel afflux de l’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus, qui ont été distribués après le lancement d’iOS 10. Bien sûr, les nouveaux appareils Apple arrivent avec iOS 10 préinstallé. Mais tout de même, cela ne justifie pas le saut des 20 % que le dernier OS a obtenu entre le 27 septembre et le 4 octobre.Il semblerait que la prédiction d’une nouvelle itération du casque de réalité augmentée HoloLens de Microsoft pour 2017 soit authentique. S’il ne fait aucun doute que la firme de Redmond ne va pas se reposer sur ses lauriers pour une technologie actuellement de niche, mais qui pourrait être d’avenir, l’information du jour indiquant que le casque HoloLens va être disponible en France est un autre signe en ce sens.En effet, après avoir fait ses armes outre Atlantique, le casque de réalité augmentée HoloLens arrive en France, mais également dans d’autres pays européens ainsi qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les précommandes commencent aujourd’hui et les appareils seront livrés à la fin du mois de novembre, souligne Microsoft.

    « Depuis le lancement de Microsoft HoloLens, de nombreux développeurs passionnés, ainsi que des entreprises de premier plan ont développé des expériences numériques révolutionnaires » explique Alex Kipman, Directeur de l’ingénierie d’HoloLens, Microsoft Windows and Devices Group. « Nous sommes d’ailleurs particulièrement impressionnés par la variété des scénarios d’usage qu’ils ont pu concevoir. Ensemble, nous n’avons fait qu’effleurer le champ des possibles de la réalité mixte et nous sommes impatients de voir cette dynamique s’étendre aux nouveaux marchés annoncés aujourd’hui. »Microsoft affirme que le rendement de Microsoft pour produire le HoloLens est plus élevé que prévu, permettant à la société de le déployer dans davantage de pays. Néanmoins, n’est-ce pas les prémices d’un stock qu’il faut écouler à l’international avant l’arrivée d’une nouvelle version outre Atlantique ? Toutes les spéculations sont possibles. Quoiqu’il en soit, Microsoft doit encore obtenir ses certifications internationales, l’équivalent de la FCC aux États-Unis pour son entrée dans de nouveaux marchés. De plus, malgré un petit nombre de pays européens, on peut imaginer qu’un déploiement plus global est à prévoir.

    Comme aux États-Unis et au Canada, les potentiels acheteurs seront en mesure de choisir entre le modèle Development Edition à 3 299 euros, ou pour la Commercial Suite à 5 489 euros. Ce dernier comprend un meilleur support, ainsi qu’une gestion de la sécurité et des périphériques accrus pour les professionnels.Comme j’ai pu le souligne lors de ma prise en main du casque HoloLens, il faut se rappeler que le casque HoloLens est seulement un aspect de ce que Microsoft nomme Windows Holographic.Naviguer rapidement à certaines parties du registre Windows est sur le point d’être diablement plus facile. En effet, l’éditeur de registre de Windows 10 va maintenant disposer de sa propre barre d’adresse. Cela signifie que non seulement vous pouvez copier et coller des adresses directement dans l’éditeur, mais vous pouvez les copier et les distribuer à d’autres personnes.

    Microsoft HoloLens : pour contrôler les hologrammes quelques gestes sont nécessairesMicrosoft HoloLens : pour contrôler les hologrammes quelques gestes sont nécessaires L’analyste a également noté que HoloLens est avant tout un produit dédié aux développeurs à ce jour, et donc son attrait universel est limité. Étant donné le prix du kit développeur du HoloLens de 3 000 dollars, il n’est pas pour le commun des mortels. Il reste un produit de niche à l’heure actuelle.Sepenzis ne fournit aucune information spécifique sur la façon dont il est arrivé à la conclusion qu’une nouvelle version du HoloLens arrivera dans la seconde moitié de l’année 2017. Après tout, cela peut être qu’une supposition. Quoi qu’il en soit, je doute que Microsoft se repose sur ses lauriers. De plus, le HoloLens est une partie importante de la stratégie de Microsoft pour Windows 10.Peu de temps après avoir annoncé les smartphones Google Pixel et Android 7.1, Google a déclaré que les smartphones Nexus disposeraient de la mise à jour Android 7.1 plus tard dans l’année, bien qu’amputée des fonctionnalités auxquelles les Pixel ont le droit. Aujourd’hui, dans un article de Dave Burke, nous avons un calendrier plus concret. La première version bêta Developer pour Android 7.1 arrivera sur les Nexus 5X et 6 P et la Pixel C « plus tard ce mois-ci », et la version finale sera disponible pour les périphériques Google pris en charge en décembre.

    La liste des dispositifs Google supportés indique que le Nexus 6 et la Nexus 9 recevront une mise à jour après celle poussée en octobre 2016. Les versions bêta et la version finale vont fonctionner sur tout dispositif qui exécute déjà Android 7.0, soit une liste qui comprend le Nexus 6, 5X, 6 P, la Nexus 9, et le Nexus Player, ainsi que la Pixel C. Les appareils Android One sont également dans le scope. Reste à savoir si les fabricants tiers vont pousser cette mise à jour, sachant que beaucoup n’ont pas encore poussé Android 7.0 Nougat.L’annonce de Google est principalement destinée aux développeurs, et elle met l’accent sur les nouvelles fonctionnalités dans lesquelles ils vont pouvoir puiser.Android 7.1 sur ces appareils Nexus et la Pixel C ne vont pas disposer du nouveau lanceur Pixel, de Google Assistant, et une poignée d’autres changements cosmétiques et fonctionnels. Mais, les propriétaires d’appareils Nexus vont toujours avoir accès à une liste décente de nouvelles fonctionnalités et d’API, notamment avec l’arrivée du mode Night Light — afin de réduire la lumière bleue émise par l’écran, des améliorations de performances de l’écran, d’un nouveau gestionnaire de stockage, et plus encore.

    Les utilisateurs qui souhaitent télécharger les mises à jour OTA peuvent inscrire leurs appareils depuis cette page. Google va probablement pousser des images factory comme elle l’a fait au cours du cycle de développement d’Android 7.0.La marque Western Digital a longtemps été la réponse à la question de savoir quel disque dur acheter lors de l’assemblage d’un périphérique. La prolifération rapide des disques SSD a relégué les disques WD Black et WD Red au second plan, mais n’a pas ralenti les ambitieux plans de l’entreprise. La récente acquisition de Sandisk apporte de nouvelles propriétés à l’arsenal de WD. La première apparition sur le marché sont les disques SDD WD Blue et WD Green, dans deux formats – boîtier 2,5’’/7 mm ou M.2 2280Ceux qui sont familiers avec la structure de code couleur existante de WD reconnaîtront Blue et Green comme les modèles abordables. Les SSD WD Blue disponibles dans des capacités de 250 Go, 500 Go et 1 To, sont deux nouvelles gammes axées sur la performance. Les SSD WD Blue se targuent de vitesses en lecture et en écriture séquentielles, respectivement de 545 Mo/s et 525 Mo/s. Ces disques sont en phase avec d’autres dans leur gamme de prix, comme l’éternel favori EVO 850 de Samsung.

  • Batterie HP ProBook 5320m www.magasinbatterie.com

    Maintenant, la diffusion d’une vidéo Facebook sur un téléviseur disposant d’un Chromecast ou relié à une Apple TV est facilitée. Il suffit d’aller sur la vidéo que vous appréciez depuis votre flux d’actualité, de cliquer sur le nouveau logo TV qui doit être situé en haut à droite de la fenêtre, puis de simplement sélectionner le Chromecast (ou votre Apple TV) sur lequel vous voulez diffuser la vidéo. Une fois cette étape terminée, vous verrez votre vidéo sur votre grand écran. Une chose cool à propos de cette fonctionnalité est que vous serez en mesure de voir les réactions en temps réel ou des commentaires sur cette vidéo Facebook depuis votre téléviseur, et vous serez également en mesure de répondre à ces réactions très simplement. Si vous voulez revenir en arrière et regarder à nouveau votre flux d’actualités, c’est possible. La vidéo que vous avez choisie va continuer à se lire sur le Chromecast.Une autre version preview (build 14946) de Windows 10 vient d’être déployée aux membres du programme Insider. Celle-ci offre quelques changements assez astucieux pour les utilisateurs d’ordinateurs portables qui ont un touchpad, permettant la personnalisation de différents gestes.

    Avec la dernière version preview de son OS de bureau, Microsoft a amélioré les performances du touchpad dès lors que vous effectuez un mouvement à deux doigts dessus, et que vous effectuez des mouvements de pincement. L’entreprise va plus loin avec l’introduction d’une nouvelle section dans les paramètres de Windows 10 qui permet à l’utilisateur de configurer ce que chaque geste fait, avec une gamme d’options de personnalisation disponibles pour les gestes à trois et quatre doigts ainsi que les tapotements.Ainsi, vous pouvez changer le balayage à trois doigts soit pour naviguer à travers les applications ouvertes, ou pour passer d’un bureau virtuel à un autre, le tap sur le pavé tactile pour afficher Cortana, ou le Centre d’action, ou agir en tant que bouton central de la souris, ou encore mettre en lecture/pause pour l’utilisation de médias. Vous trouverez ces options dans les paramètres, puis « Périphériques > Touchpad ».Cependant, en bas du menu des paramètres de Touchpad, vous trouverez également une option pour la configuration avancée des gestes. Ceci permet à l’utilisateur de davantage bricoler les paramètres, permettant la spécification des gestes pour d’autres éléments tels que passer à la prochaine chanson, créer ou supprimer des bureaux virtuels, etc.

    Toutes ces nouvelles fonctionnalités sont une aubaine considérable pour ceux qui ont un ordinateur portable avec un pavé tactile, et sans doute qu’il y aura davantage d’options de personnalisation dans les futures versions.Sinon, quoi de neuf avec la build 14946 ? Il y a une modification aux paramètres Wi-Fi, de sorte que si vous l’éteignez, il y a une option pour activer automatiquement la connectivité sans fil après une période de temps définie (une heure, quelques heures, une journée, etc.).Tout comme Oculus nous a apporté davantage d’informations sur ses contrôleurs Touch la semaine dernière, Valve pourrait secouer le paysage de la réalité virtuelle avec un nouveau matériel présenté dans peu de temps.Le détonateur dans le secteur de la réalité virtuelle Valve a montré de nouveaux prototypes avec des ajouts au casque HTC Vive, comme un nouveau contrôleur, selon TechCrunch. Bien que pour le moment il s’agisse tout simplement d’une preuve de concept, le périphérique apparaît plus petit que l’actuel contrôleur du Vive, et aurait des sangles à la paume du joueur, ce qui leur permet de saisir ou de lâcher l’appareil sans la laisser tomber.

    Les prototypes lors d’une conférence à la Valve Steam Dev Days, où la société a présenté une gamme de keynotes sur des sujets tels que les meilleures pratiques dans le business, à l’intégration technique avec le service Steam.L’arrivée de Valve dans le secteur du matériel a été progressive, apportant sa propre technologie SteamVR dans son casque HTC Vive. La société a également teasé un prochain modèle du HTC Vive en 2017 durant la conférence de cette semaine.Plus tôt cette année, des contrôleurs Steam Controller, associant le confort d’une manette de jeu et la précision d’une souris, ont été conçus pour les Steam Machines, afin de jouer expressément à des jeux disponibles sur Steam.Lorsque les détails sur le Yoga Book de Lenovo ont commencé à inonder la toile plus tôt dans l’année, il était clair que l’ordinateur portable allait mettre en exergue un design de tablette convertible. Néanmoins, ce que nous ne savions pas était que le Yoga Book serait différent de tout ordinateur portable convertible que vous n’avez jamais vu jusqu’ici.

    La première particularité est que ce dernier ne dispose pas d’un clavier physique. Au lieu de cela, il y a une tablette graphique Wacom intégrée dans la zone où vous devriez normalement trouver un clavier. En appuyant sur une touche dédiée sur le clavier Halo, le rétroéclairage va alors éclairer un clavier virtuel, vous permettant de savoir où placer vos doigts lors de la saisie. Si vous appuyez à nouveau sur cette touche, les touches elles-mêmes disparaissent, vous permettant d’utiliser un stylo pour écrire ou dessiner sans masquer l’écran. Le clavier Halo s’affiche donc uniquement à la demande, quand vous en avez besoin.Le Lenovo Yoga Book fonctionne sur Android et Windows 10Le Lenovo Yoga Book fonctionne sur Android et Windows 10 Le Yoga Book est d’ores et déjà disponible, et se décline en deux versions : un modèle Android à 499 euros, et un modèle Windows à 599 euros. Mis à part l’OS, un peu de différence dans le clavier virtuel, les deux appareils sont identiques.

    J’ai eu la chance de passer un peu de temps avec les deux modèles lors des Microsoft experiences’16 la semaine dernière, et alors que le Yoga Book n’est probablement pas pour tout le monde, il est un assez impressionnant, avec un clavier étonnamment utilisable.Le Yoga Book dispose d’un processeur Intel Atom x5-Z8550 Cherry Trail, de 4 Go de RAM et de 64 Go de stockage interne. Il dispose d’un écran IPS de 10,1 pouces d’une résolution full HD, soit 1 920 x 1 200 pixels, et mesure 256,6 x 9,6 x 170,8 mm, pour un poids de 690 g.En d’autres termes, ce périphérique de 10 pouces pèse moins qu’un iPad de première génération, ce qui le rend assez confortable en main, même s’il a en permanence son clavier attaché.Il y a une charnière à 360 degrés, semblable à un bracelet de montre, qui vous permet de rabattre la partie inférieure de l’ordinateur portable quand vous ne l’utilisez pas, ce qui donne au Yoga Book une allure de tablette. En outre, la tablette peut être utilisée dans quatre modes pour s’adapter à ce que vous faites : ouverte à plat en mode Création pour prendre des notes et dessiner, comme une tablette en mode Navigation, en mode Visionnage pour profiter de vos divertissements, et comme un portable standard en mode Saisie.

    Lorsque vous voulez saisir des comptes-rendus, vous pouvez utiliser le Yoga Book comme un ordinateur portable. Il n’y a pas de touches physiques, de sorte que rien ne bouge lorsque vous tapez. Mais, il y a un retour haptique. En effet, le Yoga Book vibre très légèrement chaque fois que vous appuyez sur une touche virtuelle.Dans l’ensemble, j’ai rapidement pris en main ce clavier, même si c’est la première fois que j’utilisais ce genre de périphérique. Évidemment, ma vitesse de frappe était moins élevée que sur un clavier traditionnel. Les bonnes nouvelles sont que si vous utilisez la version Android du Yoga Book, vous pourrez tirer parti des fonctionnalités de correction automatique pour vous aider dans la saisie en temps réel.Bien que ce soit la version Windows sur laquelle je me suis concentré, Lenovo a également été en mesure d’équiper la version Android du Yoga Book avec d’autres applications personnalisées pour la prise de notes et de dessin. De plus, la firme a réussi à intégrer des fonctionnalités du stylet avec l’OS de Google qu’il n’a pas été possible de faire avec le modèle sous Windows 10.

    Outre la saisie textuelle, le stylet fourni avec le Yoga Book peut être utilisé de deux manières : utiliser une pointe de stylo numérique pour tracer des lignes directement sur la surface tactile Create Pad, ou placer un bloc de papier au-dessus du clavier. Il suffit d’utiliser le système aimanté du presse-papier Book Pad pour maintenir en place vos feuilles de papier, et ensuite utiliser le même stylo Real Pen avec une pointe à encre pour créer des notes numériques et sur papier en même temps. Lorsque vous dessinez sur le papier, le numériseur Wacom va récupérer les traits de votre stylet, et sauvegarder une copie numérique de votre travail.Avec certaines applications, vous pouvez même prendre des notes sur papier et numériques lorsque l’écran est éteint afin de sauvegarder de la batterie. Lenovo affirme que la batterie d’une capacité de 8 500 mAh devrait fournir une autonomie de 13 heures.La combinaison numériseur et le stylet Wacom permettent au Yoga Book d’avoir une sensibilité de 2 048 niveaux de pression, vous permettant d’utiliser des applications graphiques pour réaliser des images de précision — en supposant que vous avez un talent artistique.

    Vous l’aurez compris, l’utilisation de la technologie de Wacom directement au sein de du Yoga Book de Lenovo permet d’éviter l’achat d’une tablette graphique externe qui est généralement coûteuse. De plus, en agissant comme un clavier lorsque vous ne voulez pas dessiner, ce tout-en-un est vraiment intéressant.Bien sûr, cela reste un dispositif de faible puissance, mais du fait que l’on peut effectuer des tâches de productivité de base, ce que beaucoup d’entre nous font, ce produit est vraiment innovant. Et, cela fonctionne réellement.Reste à voir la demande concernant ce genre de produit. Les représentants de Lenovo m’ont indiqué que la société a passé 3 ans à développer la technologie, et qu’elle a des plans pour étendre le Yoga Book avec d’autres options. Le Yoga Book de 12 pouces évoqué il y a quelques jours en est une.Après avoir longtemps été uniquement associé à la gamme de smartphones Microsoft Lumia, le nom « Nokia » pourrait être de retour pour de multiples périphériques. Après avoir présenté la gamme de smartphones Nokia P1 qui pourrait avoir un écran AMOLED et un châssis métallique, certaines informations relatées sur la toile rapportent que Nokia pourrait lancer une tablette connue sous le nom de code D1C.

  • Batterie Sony Pcga bp51 www.magasinbatterie.com

    Samsung a poussé une nouvelle itération de sa Galaxy TabPro S, une machine hybride basée sur Windows 10 qui vise à concurrencer la Surface Pro de Microsoft. Et, le moins que l’on puisse dire est que cette « Gold Edition » est une version plutôt bling-bling d’une tablette lancée en France en mars dernier au prix de 999 euros.La Galaxy TabPro S Gold Edition, comme son nom l’indique, arbore une finition en or, tout en gonflant les spécifications matérielles du périphérique 2-en-1.Au lieu de 4 Go de mémoire vive (RAM), vous obtenez maintenant 8 Go de RAM, ce qui devrait contribuer à ce que Windows 10 tourne beaucoup plus en douceur, notamment lorsque vous utilisez régulièrement le multitâche, et les bureaux virtuels, une nouvelle caractéristique lancée avec le dernier OS de la firme. Et, il y a de bonnes nouvelles sur le stockage, puisque le SSD a également doublé, passant à une spacieuse capacité de 256 Go.Hormis cela, les spécifications pour ce convertible de 12 pouces restent les mêmes. Il y a un processeur Intel Core M3-6Y30, un écran Super AMOLED d’une résolution de 2 160 x 1 440 pixels, une connectivité Wi-Fi 802.11ac et une paire de webcams de 5 mégapixels.

    Comme l’opus original, le dispositif est très élégant, avec une épaisseur de 6,3 mm et un poids de 693 grammes. On retrouve également une intéressante batterie qui fournit une autonomie estimée à 10,5 heures lorsque vous êtes en déplacement. La charge rapide signifie également que la tablette peut être entièrement rechargée en 2,5 heures.L’autre différence est le prix, puisque la version « Gold Edition » de la TabPro S vous coûtera 1 000 dollars — alors que sa prédécesseure est vendue aux alentours de 800 dollars aujourd’hui. Autrement dit, vous allez devoir débourser un peu plus pour avoir de meilleurs composants.Lorsque j’ai pu prendre en main la Galaxy TabPro S, j’ai réellement apprécié son esthétique, et elle est clairement l’une des meilleures tablettes sur Windows 10 que j’ai utilisé, avec un écran particulièrement impressionnant.Le prochain fleuron de la gamme Galaxy C, le Galaxy C9, a maintenant reçu la certification de l’agence de réglementation de télécommunication chinoise de TENAA. Habituellement, la plupart des appareils sont certifiés par la TENAA quelques semaines avant leur lancement, suggérant que le Galaxy C9 pourrait être officialisé un peu avant la fin de l’année.

    Comme les autres smartphones de la gamme Galaxy C, le Galaxy C9 devrait être lancé seulement en Chine, et ne devrait pas arriver sur d’autres marchés. Le listing dans la TENAA confirme la plupart des spécifications clés du smartphone, et les images publiées par la TENAA confirment un châssis métallique premium, semblable à celui du Galaxy C5 et du Galaxy C7.Le Galaxy C9 (SM-C9000) va offrir un très grand écran Super AMOLED de 6 pouces d’une résolution full HD, soit 1 920 x 1 080 pixels. Depuis que les grandes phablettes semblent être à la mode dans les marchés chinois, l’énorme écran du C9 va être l’un de ses principaux atouts. Sous le capot, le Galaxy C9 va disposer du processeur de milieu de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 652, jumelé avec 6 Go de mémoire vive (RAM). Si cette information est authentique, il s’agira du premier smartphone de Samsung à offrir plus de 4 Go de RAM. Pour le stockage, le Galaxy C9 offrira 64 Go de mémoire interne, qui peut être étendu par une carte micro SD.À l’arrière, on va retrouver une caméra de 16 mégapixels avec un flash LED. Pour les amateurs de selfie, le Galaxy C9 offrira également une caméra frontale de 16 mégapixels. Pour avoir une grosse autonomie, le smartphone embarque une batterie de 4 000 mAh. Le reste des caractéristiques clés comprennent le support réseau 4 G LTE, un capteur d’empreintes digitales intégré dans le bouton d’accueil, et Android 6.0.1 Marshmallow.

    Avez-vous mis la main sur le casque de réalité virtuelle de Sony, le PlayStation VR ? Possédez-vous également une Xbox One ou un PC ? Eh bien, il se trouve que le casque de Sony fonctionne étonnamment bien avec des machines concurrentes.Le PlayStation VR dispose d’un « mode cinéma » qui offre un écran flottant sur la visière du casque. Il reflète essentiellement l’action de la PlayStation 4 comme toute source 2D, vous permettant d’utiliser le casque même pour les applications et les jeux qui ne sont pas spécifiquement conçus pour le PS VR.Et, grâce à la façon dont le traitement du PlayStation VR fonctionne, cette caractéristique peut être utilisée avec, eh bien, à peu près tout ce qui dispose d’une sortie vidéo HDMI.Tout ce que vous devez faire pour faire fonctionner le PlayStation VR avec un périphérique qui n’est pas de Sony est de le brancher en HDMI dans le port destiné à recevoir les signaux de votre PS4. Ainsi, vous allez pouvoir pousser du contenu émanant de votre set-top box, votre Wii U ou encore de votre Xbox One.

    Néanmoins, il y a quelques limites — c’est plutôt logique pour un processus non officiellement pris en charge par Sony. Par exemple, en branchant un PC, si vous pouvez visualiser votre bureau ou vos applications, ne vous attendez pas à une véritable expérience de réalité virtuelle comme sur le HTC Vive ou le Oculus Rift. Le casque PS VR va simplement reproduire l’expérience d’un écran externe dans ce cas.De même, alors que vous pouvez jouer à Gears of War 4 sur votre Xbox One et vous servir de votre PS VR comme un écran, sans accès direct à une caméra externe, le casque ne peut pas ajuster votre vue virtuelle quand votre tête bouge dans un espace en trois dimensions. Et ne comptez pas sur l’utilisation du casque pour jouer à des jeux PC conçus pour le Oculus Rift ou le HTC Vive : ces plates-formes ne vont même pas reconnaître le casque.Alors que la PlayStation Vita n’a pas vraiment le succès escompté, la société recherche d’autres appareils pour mettre ses jeux dans les poches des joueurs. En mars 2018, PlayStation va libérer au moins cinq jeux sur iOS et Android. Des sources affirment que les cinq nouveaux jeux vont être lancés d’ici la fin de l’année 2018, mais les titres seront annoncés d’ici la fin 2016.

    ForwardWorks, une société chargée de relancer la marque PlayStation sur mobiles, sera responsable du développement des jeux. La société a commencé cette pratique en mars dernier, pour faire suite à une restructuration qui a transformé Sony Computer Entertainment en Sony Interactive Entertainment. Le plan de proposer des jeux PlayStation sur mobile a été révélé à ce moment-là.« ForwardWorks mettra à profit la propriété intellectuelle de nombreux titres dédiés à la PlayStation ainsi que les personnages, tout comme les connaissances et le savoir-faire de l’expertise de développement de jeu qui ont été acquis au fil des ans avec les entreprises PlayStation pour fournir une application de jeu optimisé pour les smartphones aux utilisateurs au Japon et en Asie », a indiqué Sony lorsque ForwardWorks a été dévoilé.Comme la première annonce l’a suggéré, les jeux sur mobile seront d’abord libérés au Japon et arriveront ensuite dans d’autres pays d’Asie. Un représentant PlayStation a déclaré au Wall Street Journal ne pas avoir de plans pour pousser les jeux en Europe ou aux États-Unis à ce jour. Parmi les titres que l’on pourrait retrouver sur mobile, on peut citer Uncharted : Fight for Fortune, qui a également été lancé sur la Vita.

    Bien que la PlayStation 4 continue d’être la console phare, et que le casque PlayStation VR est attendu pour ouvrir un nouveau secteur, l’avance de Sony sur la concurrence s’est considérablement réduite au cours des derniers mois.Si cette déclaration est authentique, elle correspond à ce que Nintendo va faire en poussant cinq jeux mobiles sur le marché d’ici la fin 2017.Apple peut être en mesure de faire sa prochaine génération de smartphones encore plus minces et plus compacts en abandonnant les bords d’écran, et tout ce qu’il se cache en dessous. Apple vient d’obtenir un nouveau brevet pour intégrer son capteur de lumière ambiante dans l’écran lui-même, ce qui signifie qu’il pourrait ne pas avoir besoin d’espace supplémentaire autour du bord de l’écran.Le but d’un capteur de lumière ambiante est de laisser l’OS du smartphone savoir la quantité de lumière absorbée par l’écran à tout moment. Il est la raison pour laquelle l’iPhone (et la plupart des smartphones modernes d’autres fabricants) peut ajuster automatiquement la luminosité de l’écran. Cela permet de lire ce qu’il y a sur l’écran dans n’importe quelle condition, ou d’éviter de plomber l’autonomie du mobile.

    Ce capteur est habituellement placé latéralement sur le devant de l’appareil, mais le brevet d’Apple suggère que la firme travaille sur celui-ci afin de le placer sous l’écran lui-même. AppleInsider affirme que cette technique pourrait également être utilisée pour le capteur de proximité, éliminant l’espace nécessaire autour de l’écran.Un capteur de lumière ambiante incrusté dans l'écran du futur iPhone ?Un capteur de lumière ambiante incrusté dans l’écran du futur iPhone ? Une sensibilité de l’écran en moinsLe potentiel inconvénient est qu’une partie de la sensibilité tactile sur l’écran pourrait être perdue. Le brevet suggère que la partie passive de l’écran peut être utilisée pour afficher des informations telles que l’heure et l’autonomie restante.Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un design intéressant, et il pourrait faire allusion à ce que l’avenir de la conception des smartphones pourrait être du côté d’Apple. Néanmoins, et comme toujours avec les brevets, ce dernier pourrait ne jamais voir le jour.Certaines personnes aiment simplement utiliser la technologie et ne se soucient pas de ce qui est à l’intérieur. Cependant, d’autres sont fascinés par tous les aspects de ce qui rend un produit si populaire, et c’est pourquoi des gens n’hésitent pas à démonter tous les produits qui existent sur le marché. Aujourd’hui, Sony se retrousse elle-même les manches, et publie une nouvelle vidéo qui montre le démontage de son casque de réalité virtuelle, le PlayStation VR. Cette vidéo, disponible sur YouTube et visible ci-dessus, va ravir tous les amateurs de l’électronique.

    La PlayStation VR représente la contribution de Sony dans un secteur de la réalité virtuelle en pleine croissance. La principale concurrence émane du Oculus Rift et du HTC Vive. Néanmoins, comme vous l’avez lu à diverses reprises sur le blog, le casque PlayStation VR tire parti de la base de clients de la PlayStation 4 et de l’écosystème de jeux pour offrir une solution puissante et compétitive dans le secteur de la réalité virtuelle.De plus, son achat passe sous la barrière des 1 000 euros pour un système de réalité virtuelle complet — le casque et la console.La vidéo de démontage de Sony nous donne un aperçu assez complet des différents éléments qui composent le casque PlayStation VR. Tout d’abord, on va retrouver un simple cache amovible par l’utilisateur. À partir de là, tout le reste va demander davantage d’expertise. Les éléments décoratifs qui sont retirés ont l’air assez fragiles, et je vous recommande de regarder la vidéo plutôt que de reproduire ceci chez vous si vous voulez voir ce qu’il y a à l’intérieur.