Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Batterie SONY VGP-BPS21/S www.magasinbatterie.com

La fuite ajoute que la nouvelle Nexus 7 pourrait avoir un appareil photo de 13 mégapixels et 64 Go de stockage interne. Néanmoins, comme on en a l’habitude avec les dispositifs Nexus, il peu probable d’avoir un port micro SD capable de faire grimper la quantité stockage.L’information est basée sur un modèle de pré-production, de sorte qu’il pourrait encore changer avant son lancement. Mais, avec une tablette attendue avant la fin de l’année, il est peu probable que cela va changer.Si la fuite est exacte et le prix est raisonnable, alors la nouvelle Nexus 7 pourrait se révéler une tablette Android convaincante. Mais, étant donné que Google semble laisser tomber le nom Nexus, il est plus probable que la firme de Mountain View lance la Pixel 7 ou la Pixel 7P.Nous pourrions le savoir prochainement, car des spéculations affirment que Google va dévoiler les nouveaux smartphones Pixel et Pixel XL le 4 octobre, aux côtés d’autres dispositifs. Donc, si la nouvelle Nexus 7 arrive cette année, nul doute que celle-ci sera annoncée à cet événement.

Lorsque Apple a annoncé son iPhone 7 et son Apple Watch Series 2 plus tôt cette semaine, la compagnie a mentionné que les précommandes commenceront vendredi 9 septembre, à 9 heures, heure française.Et, comme tous les ans, Apple n’a pas tardé à mettre à jour son Apple Store, où les clients peuvent d’ores et déjà commencer à précommander les deux appareils. Pour les iPhone 7 et iPhone 7 Plus, disponibles dans des coloris argent, noir, noir de jais, or et or rose, voici les différents tarifs :Comme d’habitude, les opérateurs mobiles comme Orange et SFR vont également enregistrer les précommandes. Du côté d’Orange, vous allez pouvoir acheter l’iPhone 7 à partir de 250 euros avec un forfait Jet 30 Go vous engagent 24 mois. Pour 369,90 euros, vous pourrez acheter l’iPhone 7 Plus. Le forfait quant à lui vous coûtera 54,99 euros si vous êtes déjà client Open, ou 69,99 euros par mois si ce n’est pas le cas. Du côté de chez SFR, vous pourrez avoir le mobile pour 29,99 euros (+ 8 €/mois pendant 24 mois sans frais), et opter pour un forfait avec 20 Go d’internet mobile à 79,99 euros par mois.

Quant à la Apple Watch Series 2, celle-ci se décline en de multiples modèles. Elle est disponible à partir de 419 euros pour un boîtier en aluminium argent avec un bracelet sport blanc.L’iPhone 7 et l’Apple Watch Series 2 seront officiellement disponibles le 16 septembre, et si cette année est semblable aux années passées, ceux qui ont précommandé très tôt les dispositifs seront en mesure de venir chercher ou recevoir la livraison de leur appareil le jour du lancement.Il est toujours un peu difficile de dire exactement l’état de ces précommandes, et les stocks que la firme de Cupertino a, mais sachez que par le passé en une heure ou deux tout avait disparu !Si vous êtes encore en train de décider si vous allez précommander, voici un petit résumé de la keynote d’Apple, où la firme a annoncé ces nouveaux smartphones et montres connectées.Arrivé sur la pointe des pieds lors de son lancement initial, le mini-ordinateur de la Fondation Raspberry Pi a bien grandi, et aujourd’hui la société annonce que dix millions d’ordinateurs ont été vendus. Alors que ce dernier a fait ses débuts en 2012, pour célébrer cet exploit mémorable, la société a publié sa propre idée de ce que le bundle parfait pourrait être : le Raspberry Pi Starter Kit.

Les amateurs seront en mesure d’acheter la petite boîte blanche qui contient un Raspberry Pi 3 Model B, une carte SD de 8 Go NOOBS (New Out Of the Box Software), une alimentation de 2,5 A, un câble HDMI de 1 mètre, une souris optique et un clavier, une copie de Adventures in Raspberry Pi, et une coque officielle. Alors que le kit est actuellement disponible en ligne exclusivement au Royaume-Uni chez les partenaires de la Fondation (element14 et RS Components), le reste du monde sera en mesure d’acheter le kit dans les prochaines semaines.Depuis la première incarnation, nous avons vu le lancement du Raspberry Pi 2 et plus récemment du Pi 3, qui a émergé au début de cette année, introduisant notamment un processeur quadricœurs. Il y a également eu des modèles encore plus abordable (est-ce 40 euros est cher pour un ordinateur ?), et notamment le Raspberry Pi Zero qui est encore plus petit et moins cher que le Pi traditionnel.

« Quand nous avons commencé à lancer le Raspberry Pi, nous avions un objectif simple : augmenter le nombre de personnes qui souhaitent étudier l’informatique à Cambridge », a écrit Eben Upton, le fondateur de Raspberry Pi, dans un article sur le blog de la société. « En le commercialisant à bas prix, les ordinateurs ont pu se retrouver dans les mains des jeunes, nous espérions pouvoir faire revivre une partie du sentiment d’excitation à propos de l’informatique que nous avions dans les années 1980 avec nos Sinclair Spectrums, BBC Micros et Commodore 64 », poursuit-il.Et alors que l’objectif initial de Upton était seulement d’expédier dix mille unités du mini-ordinateur, nul que le Raspberry Pi a largement dépassé ses attentes. « Merci à vous, nous avons battu nos rêves les plus fous, et cela ne fait que commencer », a poursuivi Upton. « Chaque fois que vous achetez un Raspberry Pi, vous aider à financer à la fois notre travail d’ingénierie en cours et nos programmes de sensibilisation et d’éducation, Code Club et Picademy ».

Donc continuer à acheter les Pi, les amis. Après tout, il n’y a aucune limite à ce que vous pouvez faire avec un petit ordinateur et un peu d’imagination. En effet, envisagé comme un système pour aider les élèves à apprendre à programmer, les Raspberry Pi ont été transformés en média-center à la maison, en système de domotique, ou encore prenant place de cerveaux pour les robots, et bien d’autres choses.La rumeur veut que Microsoft ajoute un PC de bureau tout-en-un à sa gamme de produits Surface. Après diverses spéculations par le passé, Mary Jo Foley de ZDNet rapporte que Microsoft va organiser un événement de lancement au mois d’octobre, où la société dévoilera un nouveau membre de la famille Surface, connu sous le nom de code « Cardinal ».Il est probable que ce soit le nouveau PC tout-en-un. En effet, s’il est également spéculé que Microsoft travaille sur un Surface Phone, il est peu probable de voir celui-ci avant l’année prochaine au plus tôt.

L’ordinateur de bureau, quant à lui, serait un complément logique à la gamme Surface de Microsoft. La société offre actuellement des tablettes Surface 2-en-1 avec des claviers optionnels amovibles, un ordinateur portable avec un écran amovible, le Surface Book, et des ordinateurs de mur, connus sous le nom de Surface Hub, dont le prix va certainement repousser les consommateurs lambda.Une des plusieurs images du brevet de Microsoft pour un soi-disant Surface AIOUne des plusieurs images du brevet de Microsoft pour un soi-disant Surface AIO Plusieurs modèles, plusieurs taillesUn PC de bureau tout-en-un pourrait tirer parti de certaines technologies utilisées pour le Surface Hub, afin de disposer d’un produit qui comprendra un grand écran et tout le matériel dont vous avez besoin pour profiter des caractéristiques de Windows 10 : support du tactile ou d’un stylet pour profiter de Windows Ink, des microphones pour parler à Cortana, et des caméras et/ou des capteurs d’empreintes digitales pour sécuriser les connexions avec Windows Hello.

De précédentes rumeurs suggèrent que Surface AIO (petit nom que je lui attribue) disposera d’un processeur Intel Kaby Lake. Foley prévoit quant à elle que le PC Surface sera disponible en trois tailles d’écran : 21, 24 et 27 pouces. En quelque sorte, ce dernier sera la version grand public du Surface Hub.Microsoft maintient le calme sur l’existence de ce PC Surface tout-en-un, et ne révèlera les choses que sur scène en octobre…Twitter a mis en place un tas de nouvelles fonctionnalités pour les messages directs (DM), qui le rapprochent d’une fonctionnalité offerte par les applications de messagerie traditionnelles, tel que Facebook Messenger et iMessage.Du côté des nouvelles fonctionnalités, on retrouve désormais les accusés de réception de vos messages privés Twitter. La plate-forme ajoute également un indicateur sur la saisie en cours, et les aperçus des liens Web dans les DM. Twitter indique que les changements rendront la messagerie plus « dynamique que jamais ».

Heureusement, pour ceux d’entre vous qui souhaitent garder le silence en ce qui concerne leur activité dans les messages privés, vous pouvez désactiver les confirmations de lecture dans les paramètres « Vie privée et sécurité ». Néanmoins, sachez que lorsque vous installez la mise à jour, Twitter va immédiatement activer la fonctionnalité, alors assurez-vous de personnaliser vos paramètres avant de commencer à parler si vous ne voulez pas que les modifications soient appliquées. La confirmation de lecture sera également applicable à la messagerie de groupe, alertant ainsi les membres d’un fil de discussions lorsqu’un message a été « vu par tout le monde ». Que ce soit la confirmation de lecteur, ou l’indication sur la saisie en cours (qui vous permet de voir quand quelqu’un tape une réponse), ces deux fonctionnalités indiquent que Twitter veut rendre sa messagerie privée semblable à ce que l’on retrouve sur d’autres services. Est-ce que cela veut dire aussi que la firme a l’intention de lancer son service comme une application autonome, identique à Facebook Messenger ? Cela semble peu probable à l’heure actuelle, en particulier car Twitter est resté relativement calme en ce qui concerne le nombre d’utilisateurs utilisant les messages privés.

Twitter a déjà libéré la messagerie des contraintes (140 caractères) qu’elle applique à son expérience de base de tweets, ce qui permet fondamentalement de vous exprimer en utilisant une quantité illimitée de caractères. Comme les tweets, les DM de Twitter vous permettent également de partager des médias riches, tels que des images, des emojis et des GIF. C’est de là que l’aperçu des liens Web devient utile. Maintenant, lorsque vous envoyez un lien Web dans un DM, un aperçu sera automatiquement créé, permettant au destinataire d’avoir une meilleure idée de ce qui l’attend lors de l’ouverture.Et oui, il faut s’y faire, les vacances pour 2016 sont terminées pour quasiment tout le monde. Que vous soyez collégien, lycéen, étudiant, ou encore professionnel, la chouette période juillet/août vient de prendre fin, laissant derrière nous plage et soleil.

Les commentaires sont fermés.