Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

http://www.akkusmarkt.com - Page 4

  • Batterie Asus k56cb www.magasinbatterie.com

    Dans la pratique, la recherche fonctionne relativement bien, mais elle n’est pas aussi performante pour une entreprise dont le cœur de métier est la recherche.Mais, la vraie puissance de l’appareil est qu’il n’est pas strictement limité à votre smartphone ou votre tablette. Installez Google Chrome sur un PC ou un Mac, et vous serez en mesure de streamer une page Web pour une diffusion en continu sur le dongle. La qualité de la vidéo est dans l’ensemble assez bonne, même pour la version Web de Netflix.En fin de compte, la nouvelle conception est une bonne chose, mais pas assez pour remplacer votre ancien Chromecast — surtout étant donné que l’ensemble de mes nouvelles fonctionnalités préférées fonctionnent parfaitement sur l’ancien opus. Mais, pour ceux qui n’ont pas encore mis la main sur un Chromecast, cette nouvelle version est réellement appétissante.Chromecast 2015 : le voici dans sa boîteChromecast 2015 : le voici dans sa boîte Le Chromecast est génial pour streamer tout type de contenu, et alors qu’il ne remplacera pas les multiples applications ou les écrans d’accueil intuitifs offerts par les set-top-boxes les plus chères, il est très abordable, et surtout très intuitif. Il pourrait même reléguer les fonctionnalités intelligentes de votre Smart TV au second plan. Même si vous avez déjà un outil de streaming, la nouvelle application du Chromecast peut vous faire oublier tous les appareils que vous avez déjà.

    Si vous décidez que vous pouvez épargner la petite dépense que requiert ce nouveau Chromecast, vous ne serez pas déçu de payer moins de 40 euros pour un dispositif de diffusion en continu de cette qualité.Le voyant de notification sur votre smartphone peut clignoter pour vous alerter lorsque vous recevez un message. Mais, Samsung semble travailler sur une nouvelle lumière de notification qui va beaucoup plus loin. Celle-ci est nommée Smart Glow, et elle est l’anneau qui entoure la caméra arrière. Elle va ainsi briller dans différentes couleurs pour différentes circonstances.Samsung n’a pas encore officiellement annoncé Smart Glow, mais une fuite de documents pour le futur smartphone Samsung Galaxy J2 explique comment cela va fonctionner. En plus de vous alerter sur les appels, les messages et autres notifications, la lumière Smart Glow peut vous alerter quand la batterie est faible ou lorsque vous êtes à court d’espace de stockage sur votre smartphone.

    Vous pouvez également utiliser Selfie Assist, une option qui va permettre de prendre des autoportraits avec la caméra arrière de votre smartphone : le téléphone émet un bip et la lumière Smart Glow passe en bleu pour vous alerter que votre visage est détecté. Puis, l’application Appareil photo de Samsung va automatiquement prendre une photo.Samsung permettra aux utilisateurs de choisir les alertes qui seront affichées sur l’anneau Smart Glow, et sélectionner les couleurs à associer à chaque événement.Smart Glow de Samsung risque d'être utile dans le Galaxy Note 7Smart Glow de Samsung risque d’être utile dans le Galaxy Note 7 Un ajout de Smart Glow dans le Galaxy Note 7 ?Samsung embarque généralement dans ses phablettes Note plein de nouveautés. Le Galaxy Note 7 devrait poursuivre cette tendance. En effet, à côté des rumeurs sur un écran incurvé et un monstre de puissance, il est mentionné que cette nouvelle lumière Smart Glow va être incrustée dans la phablette.

    En effet, si GalaxyClub prétend que la caractéristique est susceptible de faire ses grands débuts sur le Galaxy J2, elle est également susceptible d’arriver sur d’autres smartphones, ce qui rend le Samsung Galaxy Note 7 comme un bon candidat pour être l’un des premiers à l’obtenir.Une autre nouvelle fonctionnalité dont nous entendons beaucoup parler en référence au Note 7 est un scanner de l’iris. Avec un écran incurvé de 5,8 pouces d’une résolution Quad HD, et de 6 Go de RAM, le Samsung Galaxy Note 7 pourrait finir par être le porte-drapeau de la firme en 2016.Microsoft a évidemment un gros appétit pour pousser sa propre boutique d’applications, le Windows Store, au plus grand nombre d’utilisateurs. Mais, dès lors que l’on parle de jeux, ce n’est plus pareil. En effet, la société prévoit de mettre ses futurs titres sur Steam.

    Cette information émane directement de Phil Spencer, chef Xbox chez Microsoft, qui a discuté de la question dans un long entretien avec Giant Bomb à l’E3.Interrogé pour savoir si Microsoft cherchait à pousser des jeux sur Steam, Spencer a initialement affirmé que la firme de Redmond le fait déjà, soulignant Age of Empires ou encore Ori and the Blind Forest à titre d’exemple, avant de mentionner qu’il serait logique que les gros titres fassent également leur apparition sur la plate-forme de Valve.« Ils pourraient certainement arriver », a répondu Spencer, avant d’observer que Steam est une force majeure dans le jeu sur Windows, et est de plus en plus adopté. Spencer a également mentionné avoir parlé avec Gabe Newell, et qu’il y aurait des secteurs où Valve et Microsoft coopèreraient, et d’autres où ils seraient en concurrence, mais il a ajouté : « nous embarquerons à nouveau des jeux sur Steam ».Cependant, il n’y a eu aucune indication fournie sur les jeux de Microsoft que nous pourrions voir arriver sur Steam. Phil Spencer a semblé plutôt évasif quant à savoir qu’elle serait le blockbuster poussé sur la plate-forme de Steam, mais il a pris le soin de souligner que Microsoft a besoin de faire un travail sur elle-même, et pousser sa propre boutique d’applications.

    Forza 6 Apex connaît apparemment un gros succès sur le Windows Store, à contrario de Quantum Break, qui n’a pas réussi à attirer les foules, malgré les grandes attentes de la firme de Redmond derrière ce titre.En bref, en ce qui concerne les jeux PC, il semble que Steam soit la plate-forme de choix, et ne peut être ignorée par Microsoft. On peut s’attendre à voir davantage de jeux Microsoft apparaître sur la boutique de Valve – bien évidemment, pas tous.L’Apple Watch n’a pas reçu de mise à niveau matérielle depuis qu’elle a été libérée, il y a maintenant treize mois. Mais, dès lors que celle-ci recevra le listing que tout le monde attend, il y a de fortes chances que l’Apple Watch dispose d’une caméra, si l’on en croit un récent brevet d’Apple, qui doit néanmoins être pris avec des pincettes.Au sein d’une récente collection de documents publiés par l’US Patent and Trademark Office, l’instance administrative chargée d’émettre des brevets et des marques déposées aux États-Unis, quelques petites illustrations font allusion à l’avenir du design de l’Apple Watch, y compris l’appareil photo intégré.

    Bien que les documents soient une référence à pousser des informations spécifiques sur l’Apple Watch, un tuyau en forme d’appareil photo intégré est visible si vous regardez d’assez près les schémas. Plus précisément, la figure 2 dans le document mentionne un appareil photo dans l’interface utilisateur de l’Apple Watch.Le brevet d'Apple laisse penser à l'inclusion d'une caméra dans l'Apple WatchLe brevet d’Apple laisse penser à l’inclusion d’une caméra dans l’Apple Watch Des selfies réalisées par l’Apple Watch ?Dans le texte du document, Apple fait mention d’un appareil photo numérique compact qui comprend un capteur d’image tel qu’un capteur CMOS et des composants optiques (par exemple des lentilles) agencés pour réaliser le focus d’une image sur le capteur lui-même.Même si Apple ne fournit pas de détails sur ce que serait le but d’une caméra embarquée, comme l’a noté Patently Apple, les documents mentionnent que la caméra pourrait être utilisée pour capturer des QR codes, et d’autres données analysables. Elle pourrait également permettre de capturer une image de la personne portant la montre — le selfie de demain ?.

    Il sera intéressant de voir si oui ou non cette caractéristique sera mise en œuvre dans la prochaine itération de l’Apple Watch. Contrairement à la date de sortie constante de l’iPhone, Apple n’a même pas encore fait allusion à une date de sortie pour la smartwatch de prochaine génération.Cependant, on s’attend à ce que l’Apple Watch 2 arrive aux côtés de l’iPhone 7, au mois de septembre.Vous rencontrez des problèmes avec votre ordinateur ? Une façon qui a fait ses preuves depuis des années a été de réinstaller le système d’exploitation. Microsoft a facilité cette action dans Windows 10 en incluant une option « Réinitialiser ce PC » dans la section « Mise à jour et sécurité », et le volet « Récupération ».Comme son nom le laisse entendre, la réinitialisation du PC va effacer toutes vos données, afin que votre ordinateur revienne à l’état où il était la première fois que vous l’avez allumé. Mais, ce n’est pas tout à fait la même chose que d’effectuer une réinstallation complète. En effet, si votre fabricant de PC a chargé un logiciel sur le PC, ce dernier sera toujours là.

  • Akku DELL Alienware M18x www.akkukaufen.com

    Nokia, der finnische Mobilfunkpionier, wird schon bald Android-Smartphones unter der eigenen, noch immer weltweit bekannten Marke verkaufen. Nachdem das Unternehmen bereits im vergangenen Mai über Pläne gesprochen hatte, wieder in das Geschäft mit Smartphones und Tablets einzusteigen, wurden heute weitere Details zu dem Vorhaben bekanntgegeben. Entscheidend dabei ist eine Lizenzvereinbarung mit dem ebenfalls in Finnland ansässigen Unternehmen HMD Global (HMD).
    Nokia wird seine Mobilgeräte zusammen mit HMD entwickeln und bauen. Alle aus dieser Kooperation entspringenden Produkte werden jedoch exklusiv das bekannte Nokia-Logo tragen. Die ersten so entstandenen Nokia-Smartphones sollen mit Android-Betriebssystem im Verlauf der ersten Jahreshälfte 2017 auf den Markt kommen. Daneben wollen die beiden Firmen außerdem wieder sogenannte Feature-Phones, also gewissermaßen günstige Handys, unter dem Nokia-Label vertreiben.
    Auf den anstehenden Wiedereinstieg von Nokia in den Smartphone-Markt wird seit heute sowohl auf der Nokia- als auch der HMD-Webseite hingewiesen. Sobald die ersten Android-Produkte mit Nokia-Logo im Handel zu finden sind, wird sich allerdings zeigen müssen, wie konkurrenzfähig diese auf einem hart umkämpfen und nur für ganz wenige Hersteller profitablen Territorium tatsächlich sind.

    Alte Fans von Nokias Lumia-Smartphones dürften die heutige Nachricht jedoch schon jetzt sehr begrüßen. Microsoft hat nach der Übernahme von Nokias Hardware-Sparte vor ein paar Jahren praktisch alles getan, um das Erbe der Finnen zu zerstören. Heute sind, wenn überhaupt, nur noch wenige des Nokia-Fachpersonals beim Redmonder Software-Riesen beschäftigt, alte Standorte und Fabriken wurden geschlossen, die Lumia-Reihe ist im Großen und Ganzen tot und das gesamte Übernahmegeschäft wurde in Microsofts Bilanz als riesiger Flop verbucht.
    Apple hat aktualisierte Boot Camp Treiber für die neue MacBook Pro Generation veröffentlicht, durch die es unter Windows nicht länger zu den lauten Knackgeräuschen kommt, die zu einem Defekt der Lautsprecher führen konnten. Allerdings nützt das Treiber-Update bei bereits beschädigten Geräten natürlich nichts. In dem Fall müssen sich Anwender auf jeden Fall an Apple wenden, um eine Reparatur oder einen Umtausch des Geräts einzufordern.

    Wie die US-Publikation Apple Insider berichtet, wird der aktualisierte Audiotreiber bereits seit dem 23. November nach Anlegen einer Boot Camp Partion und anschließender Windows-Installation auf einem aktuellen MacBook Pro bereitgestellt. Nutzer, die Windows vor diesem Zeitpunkt auf einem der Premium-Notebooks installiert haben, sollten möglichst rasch die Anwendung „Apple Software Update“ unter dem Microsoft-Betriebssystem ausführen, um die neuesten Treiber-Updates zu erhalten.
    Ein veralteter Audio-Treiber, den Apple zunächst mit dem Bootcamp-Treiberpaket für Windows auslieferte, konnte bei der 2016er MacBook Pro Reihe (hier geht's zu unserem Test des 13 Zoll Modells ohne Touch Bar) ein sporadisch auftretendes, lautes Knackgeräusch bei der Verwendung von Windows verursachen. Bei einigen Nutzern führte dieses Störgeräusch zu einer permanenten Beschädigung der Lautsprecher. Unter macOS Sierra gibt beziehungsweise gab es diese Treiberproblematik nicht.
    Das chinesische Unternehmen OnePlus hat versprochen, seine aktuellen Premium-Smartphones OnePlus 3 und das OnePlus 3T noch vor dem Jahreswechsel auf Android 7.0 Nougat zu aktualisieren. Außerdem wurde speziell für das OnePlus 3 ein Nougat-Beta-Programm ins Leben gerufen, von dem im November eine erste Ausgabe erscheinen sollte. Sprichwörtlich auf den letzten Drücker hat der Hersteller am letzten Novembertag diese Ankündigung wahrgemacht.

    Erwartungsgemäß bringt die erste auf Android 7.0 basierende OxygenOS Beta für das OnePlus 3 diverse neue Features und Verbesserungen mit sich. Die vielleicht auffälligsten Änderungen sind dabei die neu gestaltete Benachrichtigungszentrale sowie das überarbeitete Einstellungsmenü. Ebenfalls enthalten ist die von Google mit Nougat eingeführte Multi-Window-Unterstützung. Es lassen sich also zwei Apps nebeneinander auf dem Bildschirm darstellen. Außerdem neu: Die Möglichkeit, auf eingehende Benachrichtigungen direkt in der Benachrichtigungszentrale oder dem Sperrbildschirm zu antworten, sowie Unterstützung für individuelle DPI-Einstellungen und App-Shortcuts.
    Besitzer eines OnePlus 3, die sich nun für die aktuelle Open Beta 8 interessieren, müssen wissen, dass OnePlus diese nicht als OTA-Update ausrollt. Das heißt, das entsprechende Aktualisierungspaket kann nur manuell heruntergeladen und auf das Smartphone aufgespielt werden. Außerdem ist zu berücksichtigen, dass nach der Installation die Rückkehr zu einer stabilen OxygenOS-Ausgabe auf Basis von Android 6.0 Marshmallow nicht ohne weiteres möglich ist.
    OnePlus gibt zudem an, die Beta weise noch einige Fehler auf und bedürfe weiterer Optimierungen hinsichtlich Performance und Zuverlässigkeit. Die finale Fassung von OxygenOS auf Basis von Android 7.0 Nougat soll wie eingangs erwähnt noch vor dem Jahresende für das OnePlus 3 (unseren Test gibt's hier) sowie dann auch das brandneue OnePlus 3T erscheinen. So gesehen ist es für die allermeisten Nutzer wohl das Vernünftigste, einfach auf diese fertige Version zu warten.
    In wenigen Wochen wird ein neues Jahr anbrechen und für einen Großteil der IT-Branche bedeutet dies für gewöhnlich, im Rahmen der Consumer Electronics Show (CES) in Las Vegas Produktneuheiten zu präsentieren. Wie Digitimes unter Berufung auf asiatische Industriekreise berichtet, planen vor diesem Hintergrund sowohl Intel als auch Nvidia, die Messebühne zu nutzen, um neue Prozessoren zu enthüllen.

    Die Informationen, die Digitimes jetzt weitergibt, sind plausibel und entsprechen im Großen und Ganzem den Erwartungen, die sich durch die Ereignisse der vergangenen Monate ohnehin bereits formten. So wird der Chipgigant Intel aller Voraussicht nach auf die im September erfolgte Markteinführung der neuen Kaby Lake CPUs der U- und Y-Serie (für flache Notebooks beziehungsweise 2-in-1-Geräte) Anfang 2017 die leistungsfähigeren H-Serie-Chips derselben Familie folgen lassen. Diese 14 Nanometer Prozessoren werden dann insbesondere in Gaming- oder Workstation-Notebooks zu finden sein. Außerdem stehen laut dem Artikel diverse neue Desktop-Prozessoren sowie neue Chipsätze der 200er-Serie in Intels CES-Programmheft.
    Passend zur erweiterten Kaby Lake Line-up wird Nvidia sodann wohl eine neue Notebook-Grafiklösung ins Rennen schicken, und zwar die GeForce GTX 1050. Gemäß den Zuliefererangaben erfreuen sich aktuell insbesondere Gaming-Notebooks mit GeForce GTX 1060 GPU großer Beliebtheit in Südostasien und China. Von diesem Trend hin zu portablen und leistungsfähigen, aber nicht exorbitant teuren Spiele-PCs soll Nvidia nun mit der GTX 1050 weiter profitieren wollen. Die neue Notebook-GPU wird die GTX 10 Serie nach unten hin ergänzen und könnte für noch höhere Verkaufszahlen bei den Gaming-tauglichen Notebooks sorgen.

    Konkrete Angaben zu den technischen Spezifikationen der GTX 1050 macht Digitimes leider nicht. Aufgrund der von Nvidia eingeschlagenen Marschroute mit der GTX 10 Serie ist aber damit zu rechnen, dass die Notebook-GPU sehr eng mit der bereits erhältlichen Desktop-Variante verwandt ist. Über neue, mit der Nvidia-Grafiklösung und/oder Intels Kaby Lake CPUs ausgestatteten Notebooks verrät Digitimes ebenfalls keine Details. Allerdings erwähnt die Publikation, dass praktisch alle namhaften Notebook-Hersteller, angefangen von Asus und Dell, über Gigabyte und HP, bis hin zu Lenovo und MSI neue Gaming-Geräte für die CES 2017 bereithalten. Ein Großteil davon soll zum Marktstart im Preisbereich zwischen 900 und 1300 US-Dollar liegen.
    Huawei liefert das vor kurzem angekündigte Mate 9 mit der neuesten Android-Version, Android 7.0 Nougat, sowie einer verbesserten Version der eigenen Oberfläche namens EMUI 5.0 aus. So viel war bereits klar. Nun hat sich der chinesische Hersteller aber erstmals auch ganz offiziell und konkret zu seinen Nougat-Update-Plänen für einige seiner etwas älteren Smartphones geäußert.
    Huawei hat für die Smartphones Mate 8 und P9 bereits vor ein paar Monaten ein Beta-Programm ins Leben gerufen, dessen Teilnehmer die neue EMUI 5.0 ausprobieren können. Den Unternehmensangaben nach werden diese beiden Geräte auch die ersten nach dem Mate 9 sein, welche Android 7.0 Nougat erhalten. Geplant ist der weltweite Roll-out der finalen Fassung des entsprechenden Updates im ersten Quartal 2017. Damit aber nicht genug. Einige Wochen nach dem Mate 8 und dem P9 sollen weitere vier Modelle Nougat plus EMUI 5.0 erhalten, und zwar das P9 Plus, das P9 Lite, das Nova und das Nova Plus.

    Im Augenblick sind das alle Informationen, die Huawei hinsichtlich kommender Updates preisgegeben hat. Ob auch noch andere Smartphones und Tablets des Hersteller Android 7.0 bekommen werden, lässt sich daher nicht mit Gewissheit sagen. Es erscheint aber nicht zu weit hergeholt, anzunehmen, dass beispielsweise auch das P8 irgendwann 2017 mit der neuen Android-Hauptversion laufen wird.
    Sony hat offenbar damit begonnen, Android 7.0 Nougat für das Xperia X Performance auszuliefern. Wie das XperiaBlog informiert, haben sich diverse Besitzer des Premium-Smartphones gemeldet, die das umfassende Update-Paket bereits installieren konnten. Es handelt sich dabei wohlgemerkt nicht um eine weitere Beta-Ausgabe, sondern um die finale Fassung der neuen Betriebssystemversion.
    Den vorliegenden Angaben nach trägt die Firmware, die Android 7.0 Nougat für das Sony-Smartphone mitbringt, die Build-Nummer 39.2.A.0.327. Der Hersteller soll beim Roll-out sowohl das „gewöhnliche“ Xperia X Performance mit der Modellnummer F8131, als auch das X Performance Dual-SIM mit der Modellnummer F8132 versorgen.

  • Batterie HP Pavilion dv7-60 www.magasinbatterie.com

    Google Home pourrait être votre médecin ambulantGoogle Home pourrait être votre médecin ambulant Bien que purement théorique, je ne serais pas surpris si la fonctionnalité fait son apparition sur le Home pour l’aider à se démarquer de la concurrence, notamment le Amazon Echo.Actuellement, l’outil est disponible sur Android et iOS, depuis l’application Google Recherche. Néanmoins, sachez que seuls les résidents aux États-Unis pourront en bénéficier pour l’instant. Mais, Google travaille déjà sur l’ajout de langues supplémentaires, poussées dans les mois à venir. Si Google ne veut pas remplacer les médecins, que ce soit pour le diagnostic ou le traitement, la firme veut néanmoins aider à améliorer la conversation.Si l’authentification en deux étapes va indéniablement sécuriser votre compte, ce n’est pas aussi simple que nous le souhaiterions. En effet, vous devez généralement attendre pour obtenir un SMS, un e-mail ou un code à partir d’une application spécifique, puis de le renseigner lorsque vous vous connectez.

    Heureusement, Google vient de lever le voile sur une nouvelle façon d’approuver ou de rejeter les demandes de connexion avec la « vérification en 2 étapes » pour ses services.Jusqu’à présent, pour vous connecter à un compte Google lorsque la vérification en deux étapes est activée — que ce soit sur Google Drive, Gmail ou Google Agenda — vous devez utiliser un code à six chiffres de l’application Google Authenticator après avoir entré votre nom d’utilisateur et votre mot de passe. Le code est basé sur l’heure, de sorte qu’il change toutes les secondes, et vous pouvez même accéder à ce code depuis une smartwatch Android Wear. Vous pouvez aussi vous connecter avec une clé de sécurité USB.Maintenant, plutôt que d’avoir à utiliser une application supplémentaire juste pour vérifier que c’est bien vous ou votre clé, la nouvelle méthode de Google vous envoie automatiquement une notification push lorsque vous essayez de vous connecter à un service Google. Et, elle vous demande si vous voulez vous connecter. Dès lors, une notification détaillera où la tentative de connexion a été faite, et le dispositif. Vous pouvez ensuite autoriser ou refuser la tentative de connexion.

    Bien sûr, vous pouvez toujours utiliser les autres méthodes si vous voulez — mais le nouveau processus est beaucoup plus simple. Vous aurez à choisir ce nouveau comportement, même si vous avez la vérification en deux étapes déjà mises en place. Pour ce faire, connectez-vous sur Google, et allez sur Mon compte. Ensuite, cliquez sur « Connexion et sécurité », cliquez sur « Se connecter à Google » dans le menu latéral de gauche, et enfin allez sur « Validation en deux étapes ». Vous pouvez activer la validation en deux étapes depuis cette page, et vous serez en mesure de mettre en place la méthode alternative décrite précédemment.Google utilise l’authentification en deux étapes pour un certain temps, mais ce nouveau processus de notification push a été adopté par Facebook et Twitter depuis peu. L’authentification en deux étapes est une étape cruciale et importante pour protéger l’accès à vos comptes, car elle ajoute une couche de sécurité supplémentaire.Google dit que vous ne pouvez pas utiliser une clé USB de sécurité et une notification push dans le même temps. Si vous êtes sur un appareil iOS, vous devrez télécharger l’application Google sur votre appareil pour être en mesure d’obtenir des notifications, mais les utilisateurs Android ont juste à attendre la mise à jour de Google Play Services.

    Misfit et Speedo annoncent aujourd’hui le lancement de leur second bracelet d’activité Speedo, particulièrement adapté pour la natation et également équipé d’un moniteur de sommeil. Nommé Speedo Shine 2, ce bracelet de Misfit dédiée à la nation dispose de toute l’expertise Speedo et résulte d’un long partenariat entre Misfit et Speedo.Si la première génération du Speedo Shine est en vente depuis septembre dernier, la conception de ce bracelet de deuxième génération n’a pas beaucoup changé. En fait, la conception est identique, elle est juste un peu plus mince. Mais, le bracelet offre de nouvelles caractéristiques, comme l’ajout d’un moteur de vibration, des lumières multicolores, un compte à rebours pour la natation, les notifications des SMS et des appels, une vibration pour l’alarme, et la compatibilité avec Misfit Link. Oh, et le prix est plus élevé. Il faudra débourser 119.99 euros — le Speedo Shine coûte 75 euros.

    Le dispositif en aluminium anodisé dispose toujours des mêmes fonctionnalités que le modèle de l’année dernière, et permet de mesurer avec précision les longueurs parcourues par le nageur, et ce, quel que soit le type de nage. En plus de cela, Misfit précise qu’il devrait être en mesure de tout faire mieux — il se synchronise plus rapidement, offre une meilleure réactivité tactile, et la portée du Bluetooth est plus étendue.Le moteur de vibration ajouté va vous aider à rester en mouvement. En effet, avec le compte à rebours permettant à l’utilisateur de définir un temps de nage, le Speedo Shine 2 emmétra ainsi une légère vibration pour indiquer que la séance d’entrainement est terminée. De plus, les 12 lumières peuvent afficher plus de 16 millions de couleurs — vous permettant d’afficher l’heure, ou vérifier facilement vos progrès.Bien qu’il soit clairement destiné aux nageurs, il peut prendre place sur votre poignet, même sur la terre ferme. En effet, le Speedo Shine 2 peut également suivre la marche, la course, le vélo et le sommeil. De plus, la compatibilité Misfit Link permet d’utiliser le Speedo Shine 2 pour changer de musique, déclencher la prise de selfies, changer la diapo lors d’une présentation PowerPoint ou encore servir de bouton intelligent pour activer de nombreux objets connectés de la maison.

    Vous pourrez suivre avec précision vos temps de natation Vous pourrez suivre avec précision vos temps de natation Comme la plupart des appareils de Misfit, le Speedo Shine 2 utilise une pile traditionnelle qui devrait durer six mois. Vous pouvez jumeler le tracker à un appareil iOS ou Android par l’application Misfit, où vous serez également en mesure de voir toutes vos données.Que vous soyez sur l’OS d’Apple (iOS) ou celui de Google (Android), vous avez la possibilité de payer des articles depuis votre mobile depuis un certain temps — Apple Pay a été le premier service lancé en 2014. Cependant, les utilisateurs sous Windows Phone ont largement été laissés de côté, jusqu’à maintenant, avec l’arrivée de Microsoft Wallet.Si vous faites partie du programme Windows Insider et que vous possédez un Lumia 650, 950, ou 950XL, vous allez enfin être en mesure de payer des produits grâce à votre mobile, et la nouvelle application Microsoft Wallet. Le but est de tirer profit de la puce NFC dans votre téléphone pour payer dans les boutiques qui offrent un support aux paiements mobiles.

    Dans le cadre de l’application, vous serez également en mesure de stocker des coupons, des cartes de fidélité, et ainsi de suite. Cependant, ne vous attendez pas à tirer pleinement parti de l’application à l’heure actuelle. En effet, même si vous êtes dans le programme Windows Insider, vous aurez également besoin d’être aux États-Unis, et d’utiliser l’une des rares cartes actuellement prise en charge. Non seulement cela, mais vous devrez être sur un OS qui est potentiellement bogué, ce qui pourrait vous rendre nerveux étant donné la sensibilité des informations stockées dans l’application.Bien sûr, c’est une bonne nouvelle que Microsoft pense enfin aux paiements mobiles, mais on ne sait toujours pas quand la fonctionnalité sera poussée à ceux qui ne font pas partie du programme Windows Insider, et ceux qui résident en dehors des États-Unis) comme ici, en France.Comme le fait remarquer Engadget, ce ne serait pas une surprise de voir la fonctionnalité déployée aux consommateurs dans la mise à jour Anniversary Update de Windows 10, attendu fin juillet. Pourtant, même quand elle sera libérée au grand public, cela va probablement prendre un certain temps avant qu’il y ait une tonne de partenaires à bord.