Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

http://www.akkusmarkt.com - Page 5

  • Batterie Dell Latitude E4400 www.magasinbatterie.com

    La disparition annoncée du projet Ara intervient après que des constructeurs tiers, comme LG et son G5, ou encore Motorola et son Moto Z, lancent des smartphones « modulaires ». Néanmoins, ces derniers peinent à convaincre, et c’est peut-être pourquoi Google a décidé de se retirer de ce marché.ASUS a dévoilé l’écran ZenScreen à l’IFA 2016. Le dispositif est un écran portable qui est destiné à offrir un espace supplémentaire pour les utilisateurs travaillant sur un ordinateur portable ou un dispositif hybride.« Puisque les ordinateurs deviennent plus petits, parfois nous nous sentons limités par la taille de l’écran », a déclaré le Directeur du Design Center de ASUS, Jen Chuang. « Le ZenScreen est conçu pour élargir votre espace de travail, de sorte que vous pouvez effectuer plusieurs tâches avec une vue étendue partout où vous voulez ».Le ZenScreen est lancé comme le plus léger et le plus mince écran portable de 15,6 pouces du monde. Il pèse 800 grammes, et fait un peu moins de 8 millimètres d’épaisseur, avec des bords d’écran ultramince de 6,5 millimètres afin de veiller à ce que l’espace utilisable soit autant que possible dédié à l’écran lui-même.

    L’appareil dispose d’un port USB hybride qui prend en charge à la fois les connexions de Type-A et Type-C. Il sera utilisé pour charger sa batterie et brancher l’écran à un autre dispositif — tout ordinateur portable avec des ports USB Type-A ou Type-C sera apparemment compatible avec le ZenScreen.Un étui connecté pliable est prêt à être publié aux côtés de l’appareil, offrant une protection supplémentaire ainsi qu’un moyen pour le positionner en mode portrait ou paysage.Le ASUS ZenScreen peut être utilisé avec toutes sortes de dispositifs Alors que le ZenScreen peut être utilisé avec toutes sortes de dispositifs, ASUS espère que les gens achèteront un périphérique dans son écosystème, afin de coupler l’écran avec un modèle de ses gammes. L’écran devait rapidement être disponible à un prix de 269 euros.TomTom dont la mission est de rendre la technologie simple à utiliser, pour que tout le monde puisse en bénéficier, est connue pour ses solutions de navigation. Mais, la firme s’est diversifiée il y a quelques années afin de concevoir des montres de sport intuitives et des caméras d’action innovantes.

    Aujourd’hui, pour l’IFA 2016, TomTom revient sur le devant de la scène des objets connectés en présentant trois nouveaux trackers d’activité, qui, selon la société, offre une « première mondiale » dans le suivi de la mesure de la composition corporelle.C’est donc trois appareils que la firme a annoncé : le TomTom Spark 3, le TomTom Adventurer et le TomTom Touch.Le premier produit présenté est le TomTom Touch qui permet de mesurer la composition corporelle — ce qui signifie qu’il peut décomposer la masse musculaire et la masse graisseuse pour enfin répondre à cette question : les efforts que je fais ont-ils finalement un réel effet sur ma condition physique ? De plus, il peut également effectuer des tâches de suivi de remise en forme traditionnelle, telles que le suivi de vos calories brûlées, le nombre de pas, la distance parcourue, ou encore votre rythme cardiaque.Le TomTom Touch ressemble à un Fitbit Charge 2 plus arrondi, avec un cercle en façade qui indique où vous devez placer et maintenir votre doigt afin que l’appareil puisse vérifier votre composition corporelle. Un signal est envoyé à travers votre corps qui va alors résonner entre les couches de graisse, les muscles et les organes pour déterminer votre composition.

    Avez-vous vraiment besoin de vérifier la composition de votre corps si souvent ? TomTom pense que oui, en mentionnant que « la composition corporelle permet en effet d’avoir une idée précise de sa condition physique et son évolution au fil du temps ». Le Touch peut également suivre votre sommeil et votre fréquence cardiaque jusqu’à cinq par jour. Il dispose d’un écran tactile, et a une résistance IPX7, ce qui signifie qu’il peut résister aux éclaboussures d’eau, mais pas plus.Le Touch offre également des notifications provenant de votre smartphone, une autonomie de cinq jours, et il offre diverses statistiques sur votre corps.Le TomTom Touch propose plusieurs couleurs (bleu, rouge et violet) de bracelet pour s’accorder à votre style et à votre humeur du jour. Il est disponible en précommande à partir d’aujourd’hui sur le site Web de l’entreprise pour 149,95 euros.

    La TomTom Spark 3 est semblable au Fitbit Blaze, du fait qu’il s’avère être un tracker d’activité avec un écran carré semblable à une smartwatch. La montre n’offre pas la mesure de la masse corporelle comme le Touch, mais le Spark 3 a une puce GPS intégrée, 3 Go de stockage interne pour la musique, un capteur de fréquence cardiaque, ou encore la visualisation des parcours. Ce dernier vous permet de télécharger jusqu’à 15 itinéraires sur la montre. Le parcours s’affiche sur votre montre au fur et à mesure de votre progression, vous permettant à tout instant de revenir sur vos pas jusqu’à votre point de départ.Le GPS vous permet de voir des informations en temps réel telles que la distance, le rythme et la vitesse pendant que vous courez. TomTom précise que le Spark 3 a une autonomie de 2 semaines — sans utiliser abondamment la montre.La TomTom Spark 3 Cardio + Music et la Runner 3 Cardio + Music sont dès à présent disponibles en précommande sur le site Web de l’entreprise au prix de 249,95 euros.

    Vous prenez la Spark 3, et vous embarquez de multiples caractéristiques de plein air. Ce combo est le modèle Adventurer. En un coup d’œil, votre TomTom Adventurer vous indique votre vitesse, l’altitude, le dénivelé ou le degré de la pente. Pour les traileurs et les randonneurs, la visualisation du parcours et le retour au point de départ, les données d’ascension et une autonomie accrue rendent plus sûre la découverte de nouveaux territoires.Vous y trouverez une foule d’outils utiles dans le dispositif, comme une boussole, un baromètre, et de nombreux modes de sports (running, vélo, natation, ski, snowboard, randonnée, gym, etc.). La montre Adventurer est également résistante à l’eau.La TomTom Adventurer sera disponible en octobre chez les revendeurs et sur le site de la société au prix de 299,95 euros.DJI a pour mission de débarrasser le monde des vidéos tremblotantes. Lors de l’IFA de Berlin, la société a dévoilé le dernier périphérique à sa populaire gamme de dispositifs de poches : un stabilisateur mobile surnommé le Osmo Mobile.

    Concernant les fonctionnalités offertes, le nouveau stabilisateur fait essentiellement la même chose que les caméras existantes de DJI — sauf que vous n’avez pas la caméra intégrée. Ainsi, alors que les autres périphériques Osmo utilisaient votre smartphone comme un viseur, le Osmo Mobile utilise votre téléphone comme appareil photo.Bien sûr, utiliser votre smartphone au lieu d’un appareil autonome filmant en 4 K pourrait signifier une baisse de la qualité de la vidéo, mais le Osmo Mobile de DJI arrive avec quelques caractéristiques intéressantes pour se rattraper. Plus particulièrement, le dispositif possède la même technologie ActiveTrack que le drone Phantom 4 de DJI. Celle-ci permet à l’utilisateur de sélectionner un objet en mouvement sur son écran et de le suivre automatiquement, pour créer des plans parfaitement cadrés. Il n’est dorénavant plus nécessaire de choisir entre réaliser une vidéo ou y prendre part. En d’autres termes, cela signifie que vous pouvez simplement taper sur l’écran pour sélectionner la personne/chose sur laquelle vous souhaitez mettre l’accent, et la caméra restera bloquée sur le sujet, peu importe où vous vous déplacez. La technologie de stabilisation 3 axes de l’Osmo Mobile atteint une précision de mouvement de 0,03 degré.

    Et bien sûr, puisque vous serez assisté par l’application mobile DJI GO, les utilisateurs du Osmo Mobile seront également en mesure de capturer des vidéos en accéléré, choisir l’exposition, activer le mode panorama d’un bouton — et sans utiliser un trépied. En effet, la gâchette donne accès à différents modes et permet de passer de la caméra avant à la caméra arrière. Les paramètres de la caméra, comme l’ISO, la vitesse d’obturation et l’équilibre des blancs sont accessibles directement depuis l’écran.DJI Osmo Mobile : vous ne raterez plus vos vidéos L’Osmo Mobile est compatible avec la plupart des modèles de téléphones récents, dont l’iPhone 5, l’iPhone 6, iPhone 6s Plus, le Samsung Galaxy S7 et le Huawei Mate 8. Il doit pouvoir accueillir tout téléphone Android ou iOS entre 58,6 et 84,8 mm de large.Les précommandes pour le Osmo Mobile sont actuellement ouvertes sur le site Web de DJI, donc si vous êtes désireux de l’acheter, le prix est de 339 euros. Les unités seront prêtes à être commandées et expédiées dès le 1er septembre 2016.

    Samsung a finalement confirmé qu’elle va mettre temporairement fin aux précommandes, et de facto, aux ventes du Galaxy Note 7, sa nouvelle phablette. En effet, la firme sud-coréenne rappelle tous les téléphones qui ont été achetés à ce jour.Bien que la société ait déclaré que « seulement » 24 des millions d’exemplaires vendus dans le monde sont touchés, c’est beaucoup trop. En effet, le nombre de personnes touchées par un Galaxy Note 7 qui prend feu a grimpé. Ce nombre est désormais passé à 35.Dans une déclaration, la société a mentionné : « Samsung est engagée à produire des produits de haute qualité et nous prenons chaque rapport d’incident de nos clients très au sérieux. En réponse aux cas signalés récemment sur le nouveau Galaxy Note 7, nous avons mené une enquête approfondie et nous avons trouvé un problème de cellule de la batterie ».La firme poursuit en mentionnant qu’à ce jour (à partir du 1er septembre), il y a eu 35 cas qui ont été signalés à l’échelle mondiale, et qu’elle est actuellement en train de mener avec ses fournisseurs une enquête approfondie pour identifier les batteries concernées. Cependant, puisque la sécurité de ses clients est une priorité absolue, Samsung a arrêté les ventes du Galaxy Note 7.

  • Batterie toshiba PA3191U-3BAS www.magasinbatterie.com

    Maintenant, Android Police signale que Google va lancer les smartphones Pixel et Pixel XL lors d’un événement le 4 octobre. Mais, outre ces deux smartphones, on va avoir des tas d’autres nouveaux périphériques, parmi lesquels un nouveau Chromecast, ce petit accessoire qui s’avère vite indispensable puisqu’il permet de diffuser du contenu sur toutes plates-formes, ainsi qu’un dispositif de réalité virtuelle, et également un périphérique qui va tenter de rivaliser avec le Amazon Echo.Le changement de nom sorte semble logique puisque désormais les équipes de Chrome et Android chez Google travaillent plus étroitement les uns avec les autres. Néanmoins, la seule chose que l’ensemble des dispositifs Pixel de Google ont eu en commun était qu’ils ont été entièrement conçus en interne par Google. Cela est vrai pour le Chromebook Pixel, le Chromebook Pixel 2 ou encore la Pixel C (le premier dispositif Pixel à être expédié avec Android au lieu de Chrome OS).

    Comme les anciens dispositifs Nexus, les smartphones Pixel et Pixel XL ont été conçus avec une société tierce — dans ce cas, HTC.Pixel et Pixel XL, les deux nouveaux smartphones de Google ?Pixel et Pixel XL, les deux nouveaux smartphones de Google ? Donner aux smartphones des noms similaires les uns aux autres a néanmoins du sens. Les smartphones, qui sont connus sous le nom de code Sailfish et Marlin, ont des composants très similaires, dont les principales différences sont la taille et la résolution de l’écran, ainsi que l’autonomie.Bien que le smartphone ne soit pas conçu en interne, Google semble chercher à simplifier son image de marque. Commercialiser des téléphones, des tablettes et des ordinateurs portables sous le même nom pourrait être un geste intelligent. Le temps nous le dira.La troisième génération du Chromecast de Google va probablement encore être un simple dispositif de diffusion multimédia que vous vous connectez au port HDMI d’un téléviseur, vous permettant de diffuser du contenu en utilisant un téléphone ou un ordinateur comme une télécommande.

    Chromecast, bientôt un modèle 4K ?Chromecast, bientôt un modèle 4 K ? Mais, le nouveau Chromecast sera en mesure d’offrir un support au streaming vidéo 4K. Les modèles actuels sortie par le haut à des résolutions 1080p. Ce dernier pourrait être nommé Chromecast Plus ou Chromecast Ultra, selon Android Police. Est-ce que Google va maintenir son prix de 39 euros reste à voir.La nouvelle plate-forme Daydream de Google pour la réalité virtuelle est incluse dans Android 7.0, vous permettant d’utiliser les téléphones avec du matériel pris en charge avec une gamme de périphériques, parmi lesquels on devrait avoir des casques et des contrôleurs.Daydream, la plate-forme de réalité virtuelle de GoogleDaydream, la plate-forme de réalité virtuelle de Google Alors que Google encourage les entreprises tierces à développeur leur propre équipement, la société envisage également de lancer son propre dispositif, et Android Police indique que ce dernier va probablement être nommé Daydream View.

    Introduit en mai dernier, Google Home est fondamentalement un appareil ménager pour interagir avec le nouveau service vocale de Google nommé Assistant.Ce dernier est la réponse de Google au Amazon Echo. Il s’agit essentiellement d’un petit appareil connecté à Internet, doté d’un haut-parleur, que vous pouvez placer dans votre maison afin de lui poser des questions ou émettre des commandes seulement à l’aide de votre voix.Google Home devrait offrir un support audio multi-pièces, qui vous permet de diffuser de la musique à plusieurs endroits dans votre maison si vous avez plusieurs unités. Et, il est également prévu de fonctionner comme une plaque tournante de la maison intelligente, puisant dans les thermostats intelligents, les ampoules, ou d’autres produits connectés.

    Pour une entreprise, essayer de garder un nouveau produit à l’abri des regards indiscrets semble quelque chose de très compliqué ces jours-ci. Et, ce serait beaucoup plus facile si les webmasters de cette entreprise ne publiaient pas au mauvais moment les informations concernant le produit en question. Aujourd’hui, il semble que le site italien de GoPro ait pu nous montrer de façon prématurée le futur drone de la société, Karma, ainsi que sur la caméra d’action Hero 5.Un amateur de GoPro et développeur Android nommé Konrad Iturbe a repéré un nouveau menu déroulant sur la page italienne de GoPro qui a énuméré un drone, une nouvelle caméra et un dispositif de stabilisation. C’est une jolie petite image, pour laquelle vous aurez besoin de plisser les yeux pour la voir.

    La GoPro Hero 5 et le drone Karma affichés trop tôt sur le site italienLa GoPro Hero 5 et le drone Karma affichés trop tôt sur le site italien Rumeurs…GoPro a organisé une conférence de presse pour le 19 septembre afin de montrer son nouveau drone Karma, dont on nous a parlé depuis de nombreux mois. Nous avons également entendu la spéculation qu’une nouvelle caméra d’action Hero 5 était sur les tablettes de la firme.Le dispositif de stabilisation est nouveau, et va sans doute permettre d’obtenir quelques images très stables pendant que vous vous déplacez.Il semble que nous avons beaucoup à espérer lorsque le 19 arrivera. Encore quelques jours à tenir. Et d’ici là, nous aurons la keynote d’Apple prévue ce mercredi 7 septembre sur l’iPhone 7.Lla société française connue par ses objets connectés dédiés à maison, Netatmo a dévoilé cette semaine lors de l’IFA 2016 les Vannes Connectées pour Radiateurs, imaginées en collaboration avec Philippe Starck. Comme on peut s’en douter avec l’orientation de la firme, ces vannes connectées permettent de réduire sa consommation d’énergie et de contrôler depuis son smartphone le chauffage de la maison, pièce par pièce.

    La firme affirme qu’elles fonctionnent aussi bien dans les habitations utilisant un système de chauffage individuel déjà équipé d’un Thermostat Netatmo, que dans celles bénéficiant d’un chauffage collectif. Les vannes connectées sont compatibles avec 90 % des radiateurs à eau sur le marché. Il suffit de dévisser l’ancienne vanne de son radiateur à eau, sans avoir à purger l’eau du radiateur, et d’installer la Vanne Netatmo à l’aide d’un des adaptateurs adéquats fournis.Le nouveau projet de Netatmo est des Vannes Connectées pour RadiateursLe nouveau projet de Netatmo est des Vannes Connectées pour Radiateurs Installées sur des radiateurs, les vannes connectées de Netatmo régulent le chauffage pièce par pièce. Elles déterminent un programme de chauffage pour chaque pièce, adapté aux habitudes de vie des utilisateurs. Selon la firme, « en maîtrisant mieux leur consommation d’énergie, les utilisateurs économisent 37 % d’énergie ».

    Parmi les fonctionnalités offertes par les vannes connectées, trois d’entre elles permettent aux utilisateurs de réaliser des économies d’énergie au quotidien :la détection d’ouverture de fenêtres : les vannes détectent lorsqu’une fenêtre est ouverte et arrêtent immédiatement le chauffage de la pièce pour ne pas gaspiller d’énergie la régulation intelligente : les vannes analysent précisément et en temps réel les éléments extérieurs afin d’ajuster le chauffage de la pièce et d’être plus économe en énergie la fonction Manual Boost : l’utilisateur peut à tout moment augmenter temporairement la température d’une pièce. Il lui suffit de tourner manuellement la Vanne ou de changer sa température depuis l’application mobile Netatmo Vannes Connectées pour Radiateurs : accès à distanceNetatmo Vannes Connectées pour Radiateurs : accès à distance Comme avec tous les autres produits de la firme, l’utilisateur peut à tout moment depuis son bureau ou en voyage, contrôler son chauffage à distance pièce par pièce. Des applications sont disponibles sur Android et iOS. Néanmoins, sur Apple, HomeKit permet de contrôler et de faire collaborer les objets connectés de la maison entre eux directement depuis son iPhone, son iPad ou son iPod touch. Ainsi, avec Siri, les utilisateurs contrôlent leur chauffage par la voix.

    Du côté du design, grâce à Philippe Starck, les vannes allient le minimaliste et l’élégance. Elles se déclinent en 4 coloris. Elles disposent également un écran e-Paper pour un affichage de la température.Les Vannes Connectées pour Radiateurs Netatmo seront commercialisées fin 2016, et disponibles au prix de 69,99 euros l’unité. Le Kit de démarrage Vannes Connectées pour Radiateurs sera disponible au prix de 179,99 euros.Lenovo a lancé à l’IFA 2016 de Berlin son nouveau Yoga Book, et a également confirmé que le système d’exploitation de bureau de Google, Chrome OS, va arriver dans le dispositif 2-en-1.Ce qui rend le Yoga Book de Lenovo hautement apprécié par la plupart des gens présents au salon est la technologie qui permet aux utilisateurs d’écrire et de dessiner sur un côté de l’appareil avant que le contenu soit directement enregistré et traduit en un format numérique — une retranscription directe. Ainsi, les utilisateurs peuvent prendre des notes lors d’une conférence, avant que celles-ci soient automatiquement converties en texte, qui peut être ultérieurement modifié.

  • Akku Acer Aspire 7739z www.akkukaufen.com

    Im Laufe des aktuellen Jahres hat sich Microsoft unter anderem damit befasst, die Datenschutzeinstellungen von Windows 10 zu erweitern, um Nutzer endlich besser über die „Datensammelei“ des Desktop-Betriebssystems zu informieren, sowie Anwendern mitunter mehr Kontrolle darüber zu geben, welche Daten überhaupt von Windows 10 an die Unternehmensserver weitergeleitet werden. Mit dem Mitte Oktober erscheinenden Fall Creators Update wird Microsoft nun die Stellschrauben hier weiterdrehen.
    Die erste Anpassung in diesem Bereich, die mit dem Fall Creators Update für Windows 10 Einzug erhält, bekommen nur Anwender zu Gesicht, die das OS auf einem PC neu aufsetzen beziehungsweise zum ersten Mal starten. Microsoft wird nun während des Setup-Prozesses seine vollständige Datenschutzerklärung einblenden, in der alle relevanten Informationen darüber wie das Unternehmen mit dem Thema allgemein und unter Windows 10 im Speziellen umgeht enthalten sind. Da die wenigsten Nutzer freilich die gesamte Erklärung studieren werden, bietet das Unternehmen außerdem eine neue „Erfahren Sie mehr“-Rubrik für jede der verfügbaren Einstellungen während des Setups an, die genau darüber informiert, was das An- und Abschalten einer der Funktion (zum Beispiel Positionsdienst, Werbe-Tracking oder erfasste Daten bei Stifteingabe sowie Spracherkennung) bewirkt.

    Bei der zweiten relevanten Neuerung handelt es sich um etwas, das Smartphone-Nutzer bestens bekannt sein dürfte. Mit dem Fall Creators Update wird Windows 10 den Anwender nicht mehr nur beim ersten Aufruf von Anwendungen aus dem Windows Store wie der Karten-App um Zugriffserlaubnis auf den Positionsdienst bitten, sondern derlei Nutzerberechtigungen auch für andere Apps einfordern. Anwender sollen so selbst entscheiden können, ob eine App beispielsweise auf die Kamera, das Mikrofon, Kontakte und Kalender oder vergleichbare Informationen Zugriff erhält, oder eben nicht. Diese Dialogboxen werden laut offiziellen Angaben einmalig und auch nur bei neu installierten Apps eingeblendet werden. Mit den Änderungen nähert Microsoft aber sein Desktop-OS klar weiter an die Funktionsweise an, wie die Mobilplattformen iOS und Android mit dem Thema Datenschutz/Privatsphäre bei der App-Nutzung umgehen.
    Microsoft will die beschriebenen Änderungen für Windows 10 im Bereich Datenschutz schon sehr bald von Teilnehmern am Windows Insider Programm testen lassen. Für alle Nutzer werden die Neuerungen in diesem Feld dann zusammen mit dem Fall Creators Update ab dem 17. Oktober ausgerollt werden.

    Apple hat jüngst während eines Events im Steve Jobs Theatre auf dem Gelände des brandneuen Firmenhauptquartiers Apple Park im kalifornischen Cupertino sowohl die Apple Watch Series 3 als auch Apple TV 4K vorgestellt. Beide Produktneuheiten waren exakt so erwartet worden und standen natürlich etwas im Schatten der ebenfalls angekündigten Smartphones iPhone 8, iPhone 8 Plus und iPhone X. Das am stärksten von Apple zur Ankündigung beworbene neue Feature der Apple Watch Series 3 ist das in der teureren Ausführung verbaute LTE-Modul. Dieses erlaubt es Nutzern beispielsweise, die Smartwatch auch ohne iPhone in der Nähe zum Streamen von Musik oder zum Telefonieren zu verwenden.

    Laut Apple war es von Anfang erklärtes Ziel, der Apple Watch Mobilfunkkonnektiviät zu spendieren, es habe aber bis jetzt gedauert, die entsprechende Technik in dem mittlerweile bestens bekannten Uhrengehäuse zu integrieren, ohne es wesentlich voluminöser machen zu müssen. Nur im mittleren Bereich der Rückseite ist die Apple Watch Series 3 mit LTE minimal dicker („zwei Blatt Papier übereinandergelegt“) als die Series 2 beziehungsweise Series 3 ohne LTE. Zwei wichtige Faktoren, die dem Hersteller dabei halfen das so umzusetzen, sind die Verwendung einer sogenannten Electronic SIM (eSIM), die sehr wenig Platz im Gehäuseinneren beansprucht, und die Integration der Funkantennen direkt im Display der Uhr.

    Zur Nutzung der neuen Apple Watch mit LTE muss ein weiterer Mobilfunkvertrag mit einem Provider abgeschlossen werden und in Deutschland ist das nicht irgendeiner der etablierten, sondern – zumindest zum Marktstart – exklusiv die Telekom. Außerdem funktioniert die mobile Datenverbindung nur, wenn sich die Uhr und das gekoppelte iPhone im selben Mobilfunknetz befinden. Grund dafür ist mitunter, dass Telefonate über die Apple Watch zwar autark vom iPhone geführt werden können, dafür jedoch ein und dieselbe Mobilfunknummer genutzt wird. Wie schon angedeutet hat sich beim Gehäuse der Apple Watch Series 3 im Vergleich zur Series 2 fast gar nichts verändert. Die LTE-Variante ist aber gut durch eine rotgefärbte „Digital Crown“ erkennbar. Außerdem kommt zu den bekannten Farbvarianten Silber und Space Grau des günstigsten Aluminium-Modells die neue Farbvariante Gold hinzu. Das Edelstahlmodell wird Apple in Silber oder Space Black verkaufen und die Apple Watch Series 3 Edition mit Keramikgehäuse erscheint neben Weiß auch in Dunkelgrau.

    Wenn auch bei einer Smartwatch nicht großartig beachtet, ist dennoch wichtig zu erwähnen, dass Apple in der Apple Watch Series 3 ein neues SoC mit zwei CPU-Kernen verbaut. Dieses soll um 70 Prozent flotter arbeiten als das SoC im Vorgängermodell, was sich bei der neuen Uhr unter anderem so auswirkt, dass der digitale Assistent Siri nun auch Sprachausgabe bietet. Darüber hinaus ist natürlich das neue watchOS 4 auf der Uhr vorinstalliert und Apple verspricht schnellere WLAN-Konnektivität sowie dank des neuen W2-Chips bessere Bluetooth- beziehungsweise Funk-Konnektivität. Zudem ist nun sogar ein barometrischer Höhenmesser integriert.

    Die Apple Watch Series 3 wird laut Apple zusammen mit einer ganzen Kollektion neuer Uhrenarmbänder für die unterschiedlichsten Aktivitäten und Geschmäcker unter anderem in Deutschland ab dem morgigen Freitag, den 15. September vorbestellt werden können. Die Auslieferung respektive der Marktstart ist fest für den 22. September eingeplant, also parallel zur Verfügbarkeit von iPhone 8 und iPhone 8 Plus.
    Die Preise für die Apple Watch Series 3 (GPS + Cellular) beginnen bei 449 Euro, die für die Apple Watch Series 3 (GPS) bei 369 Euro. Als Einsteigermodell wird es die Apple Watch Series 1 zum Preis von 269 Euro weiterhin zu kaufen geben, die Watch Series 2 bietet der Hersteller nicht länger an. Eine leistungsfähigere Ausführung seiner Streaming Set-Top-Box Apple TV war nun seit geraumer Zeit von Apple erwartet worden, um mit der Konkurrenz auf dem Markt gleichzuziehen und endlich der zunehmenden Verbreitung von besonders hochauflösenden Ultra HD Fernsehern Rechnung zu tragen. Mit der Ankündigung des neuen Apple TV 4K tun die Kalifornier nun genau das.

    Rein äußerlich sieht Apple TV 4K genauso aus wie das Vorgängermodell (Apple TV der 4. Generation), welches im Jahr 2015 vorgestellt worden war und damals die Welt mit tvOS inklusive App Store sowie der Siri Remote bekannt machte. Die Fernbedienung des neuen Apple TV scheint Apple dezent überarbeitet zu haben, ob es jedoch tatsächlich haptische Unterschiede gibt, müssen erste Nutzererfahrungen zeigen. Die wichtigste technische Neuerung ist - wie es die Bezeichnung der Streaming-Box bereits andeutet – die Unterstützung von 4K- und HDR-Formaten. Dies und mehr wird ermöglicht durch den Einsatz des A10X Chipsatzes gepaart mit 3 Gigabyte RAM, einer Kombination also, die in ganz ähnlicher Form in den aktuellen iPad Pro Modellen für hohe Performance sorgt.
    Beim direkten Leistungsvergleich zwischen dem Apple TV der 4. Generation, in dem ein A8-SoC zum Einsatz kam, und dem neuen Apple TV 4K mit A10X verspricht Apple doppelte CPU- und vierfache GPU-Performance. Diese Leistungswerte sollen nicht nur die Darstellung von Filmen in 4K ermöglichen, sondern auch neue, grafisch aufwendige Spiele sowie ein insgesamt besseres Nutzererlebnis.
    Software-seitig läuft auf dem Apple TV 4K ab Werk das verbesserte tvOS 11, wobei für den Nutzer hier kaum sichtbare Änderungen verglichen mit tvOS 10 zu finden sind. Für deutsche Kunden könnte aber interessant werden, dass Apple seine in den USA schon seit einer ganzen Weile verfügbare TV-App bald auch hierzulande ausliefern will, die dann ein innovatives Fernseherlebnis mit Hilfe eines umfassenden und individuell maßgeschneiderten Programm-Guides ermöglichen soll.

    Apples Angaben nach wird Apple TV 4K zu Preisen ab 199 Euro (Modellvariante mit 32 Gigabyte Speicher) ab dem 15. September bestellt werden können und ab dem 22. September im Handel erhältlich sein. Den Apple TV der 4. Generation wird das Unternehmen weiterhin für 159 Euro (32 Gigabyte Version) verkaufen.
    Als „one more thing“ am Ende seiner heutigen Keynote hat Apple das seit Monaten von zahllosen Spekulationen umrankte Premium-iPhone mit fast randlosem OLED-Display und mehren brandneuen Features vorgestellt. Wie im Vorfeld bereits durchgesickert trägt das zum zehnjährigen Jubiläum der iPhone-Reihe erscheinende Modell den offiziellen Namen iPhone X, wobei der Buchstabe „X“ erwartungsgemäß für die römische Zahl „10“ steht und somit auch als „ten“ beziehungsweise „zehn“ ausgesprochen wird.
    Da das Industriedesign des iPhone 6 in den vergangenen Jahren wieder und wieder nahezu unverändert von Apple recycelt wurde - zumindest aus Sicht eines ganz gewöhnlichen Konsumenten – ist es wohl gerechtfertigt, zu schreiben, dass das iPhone X schon rein Äußerlich den größten Fortschritt für die iPhone-Reihe seit einer langen Zeit bedeutet. Apple selbst spricht gewohnt selbstbewusst von der „Zukunft des Smartphones“.